Hymne au Canada...

Ô Canada, tu aurais ma confianceet serais devenu mon pays sans ta maladive insistanceà me réduire en descente de lit.

Canada Day 2007

Ô mon très cher grand Canada

en ce jour de ton anniversaire

permets-moi de faire grand cas

de ce qui me tape sur les viscères.
Dans ton giron tu m’as pressé d’entrer

parce que tu me savais minoritaire

et qu'avec le St-Laurent tu manierais la clé

dans l'intérêt de tes hommes d'affaires.
Pour que je me sente bien chez toi,

tu m’as pris toutes mes distinctions

castor laborieux et érable de mes bois

sans émoi tu as même subtilisé mon nom.
Cette belle union aussitôt consommée,

les pauvres écoles françaises d’Acadie

tu as laissé un gouvernement les charcuter

sans mot crier ni t’alarmer à ce qu’on dit.
Contre toute humanité tu as laissé pendre

après honteux procès Riel notre frère métis

coupable seulement d’avoir voulu rendre

à ses semblables une élémentaire justice.
En Manitoba, tu as laissé enfreindre

l’enseignement maudit du français

malgré une loi de ne pas le restreindre

et de toujours le promouvoir sans arrêt.
Les messages et toutes les protestations

n’ont pas ébranlé ta trop molle volonté

de laisser orangistes ontariens polissons

abolir des classes françaises contre leur gré.
Pour défendre ce cher empire britannique

tu m’imposes une première conscription.

Devant foule en colère tes soldats paniquent

et ouvrent le feu sur une désarmée population.
L’impossibilité d’un deuxième enrôlement

la main sur le coeur tu m’as pourtant juré.

Mais encore une fois, de ton beau serment

fait à moi, ta majorité t’a bien vite délivré.
Un certain octobre, tes mesures de guerre

tu nous as ressorties encore pour intimider

et comme tu l’avais si bien fait naguère

tu as encore fouillé, arrêté puis enfermé.
Lors d’une populaire consultation

tu as promis dans un discours touchant

de modifier ta trop vieille constitution

et ton but atteint, tu nous a laissés en plan.
Tu as bien essayé de réparer cette injure

promettant l’honneur et l’enthousiasme

mais certains ajoutèrent nouveau parjure

à cette suite trop longue de désastres.
À une certaine autre consultation

tu as reparlé de nouvelles modalités

c’était pour couper tes subventions

et me gaver de ta prétendue clarté.
Avec tous tes millions pour tricher

et l’agneau frisé pour ma subornation

tu as pondu des publicités pour t’acheter

la chance que j’oublie jusqu’à mon nom.
Ton hypocrisie n’a plus de borne

quand tu me désignes comme nation

bien émasculée dans l’unité morne

de ta trompeuse confédération.
Pour ce genre de coups de couteau

et ces espèces de gestes immondes

il n’y a pas assurément, mon beau,

de plus meilleur pays au monde.
Ô Canada, tu aurais ma confiance

et serais devenu mon pays

sans ta maladive insistance

à me réduire en descente de lit.
-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Featured 550900f130d875a76cec032283913664

Gilles Ouimet66 articles

  • 31 381

Né à Mont-Laurier en 1947. Études primaires à cet endroit. Études classiques à Mont-Laurier et Hull entre 1961 et 1968. Diplômé en histoire de l’Université Laval en 1971. Enseignant à la polyvalente de Mont-Laurier entre 1971 et 2005. Directeur d’une troupe de théâtre amateur (Troupe Montserrat) depuis 2000. Écriture pour le théâtre, notamment une pièce à l’occasion du centenaire de Mont-Laurier en 1985 (Les Grands d’ici), une autre à l’occasion du 150e anniversaire du soulèvement des Patriotes (Le demi-Lys...et le Lion) en 1987 (prix du public lors du festival de théâtre amateur de Sherbrooke en 1988 et 2e prix au festival canadien de théâtre d’Halifax la même année). En préparation, une pièce sur Louis Riel (La dernière Nuit de Louis Riel). Membre fondateur de la Société d’histoire et de généalogie des Hautes-Laurentides. Retraité de l’enseignement depuis 2005.





Laissez un commentaire



5 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    1 juillet 2007

    Comment peut-on organiser les troupes indépendantistes ?
    Allez lire la connerie fédéraliste d'Alain Dubuc pour constater à quel point le message fédéraliste imprègne jour après jour toute la société québécoise du bonheur d'être cocu content.
    Une seule réponse s'impose : faire connaître la doctrine indépendantiste et cesser de chiâler. Braver l'Autorité fédérale par un consensus indépendantiste.

  • Archives de Vigile Répondre

    1 juillet 2007

    C'est pour quand la transformation indépendantiste du peuple québécois ?
    Après tout ce qui vient d'être dit, comment peut-on faire pour organiser le plus grand nombre de québécois conscients de leur annexion, de leur subordination, de leur superposition et finalement de leur domination par l'impérialisme canadiande plus en plus unitariste et des fédéralistes québécois indécrottables qui croient que seul un petit nationalisme d'occasion suffira à faire le travail de libération nationale ?
    Quand commencera-t-on véritablement la déprogrammation mentale de l'optique fédéraliste pour défendre, visière levée, l'optique indépendantiste ? Il nous faut une élite d'indépendantistes et non des croulants défenseurs souvent inconscients du fédéralisme autonomiste à petit pas qui ne cherchent que le pouvoir et l'argent.
    Oublions que le visionnaire ne sortira ni du PQ ni du BQ. Ces deux partis sont trop englués dans l'optique indépendantiste optimiste qui n'est rien d'autre que du FÉDÉRALISME. Merde !

  • Archives de Vigile Répondre

    1 juillet 2007

    C'est élégamment tourné, M. Ouimet. Et tellement vrai!
    L'histoire de la spoliation d'un peuple.
    Suzanne Lachance

  • Archives de Vigile Répondre

    1 juillet 2007

    Bravo M. Ouimet. Il ne manque que la période de nos patriotes de 1837/38, les prisonniers, les pendus et les expatriés, les fermes et les récoltes brûlées incluant "Les Canadiens errants".
    Comme le dirait M. Du Chrétien : À ce moment-ici, les séparatisssss, ça va pas fort dans les sondages, ça fait que...il n'y a pas foule à la chefferie de leur parti, je vous l'avais bien dit que leur affaire c'était fini.
    La suite de l'histoire va être très intéressante. Est-ce que le Québec va demeurer Libéral comme il est là ou autonomiste ou souverainiste ? Souhaitons nous du bien avec le choix constitutionnel que fera nos semblables, même celles et ceux qui ne partagent pas totalement nos tendances.

  • Archives de Vigile Répondre

    1 juillet 2007

    Très beau poème...malheureusement, tu pourrais ajouter quelques versets....
    Chuck Guitté exprimait la vérité et la perception d’Ottawa, lorsqu’il parlait des commandites, lors de la commission Gomery : « Nous étions en guerre! »
    Ottawa et les anglais ont toujours été en guerre contre la nation Québécoise!
    1. En 1970, lors de la crise(?) d’octobre;
    2. En 1900-1920, lors de l’élimination des droits des francophones en Ontario, au Manitoba, au Nouveau-Brunswick, etc.

    3. En 1885, lors du massacre des métis et la pendaison de Louis Riel;
    4. En 1837-38, lors des patriotes;
    5. En 1800, lors de l’occupation militaire;
    6. En 1759, suite à la prise de Québec;
    7. En 1755, lors de l a déportation des acadiens.
    ----------------------------------------------------------------
    Génocide n. m.
    Définition :
    Destruction délibérée et systématique de l'ensemble ou d'une partie d'un groupe national, ethnique, racial ou religieux.
    Note(s) :
    Le génocide est considéré comme un crime contre l'humanité en droit international.
    [Office québécois de la langue française, 2003]
    ----------------------------------------------------------------
    Sept génocides, n’ayons pas peur des mots, en deux siècles d’histoire commune!!! Très beau pays ce Canada!!!
    Y-a-t-il des exemples aussi éloquents ailleurs????
    Laurent Desbois
    Ex-francophone hors-Québec,
    fier Québécois depuis trente ans
    et canadian… par la force des choses et temporairement …. sur papiers seulement!
    PS Je crois qu'on devrait reprendre la feuille d'érable verte des patriotes!
    Mais on peut laisser la feuille d'érable rouge libéral au Canada, pour qu’ils se souviennent de leur passé peu reluisant et parce qu’une feuille d'érable rouge, c'est une feuille d'érable morte!!!