Sortie de crise en vue ?

4a7f4c9e89bd6adb78d3034bda24ce4e

Sortie de crise

La possibilité de collision budgétaire restait totale, hier à Québec, malgré des négociations informelles entamées par un gouvernement Charest en péril et sous le choc d'un sondage désastreux. Le gouvernement tient en effet mordicus à des baisses d'impôt de 950 millions de dollars (et pas un sou de moins), alors que le Parti québécois, le seul en mesure d'éviter sa chute vendredi, croit que les «mesures additionnelles» qu'il réclame pour les «régions-ressources», les enfants en difficultés d'apprentissage et les soins à domicile doivent être financées à même cette somme de 950 millions, composée en grande partie des 700 millions du règlement du déséquilibre fiscal.


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé