Requins, dit-on?

Je considère la campagne électorale actuelle le summum de la bêtise, de l’inintelligence et de la généralisation du mensonge.

Tribune libre 2008


Le [24 octobre dernier je vous parlais->15807] des requins qui nous gouvernent.
Après la lecture du livre (à lire absolument) de Robin Philpot « derrière
l’État Desmarais : POWER », je m’aperçois que notre grand prédateur
national, le grand requin Paul Desmarais, n’est pas aussi grand que je le
croyais. Le pouvoir et l’argent ne sont pas synonymes de grandeur, c’est
souvent le contraire. Ce petit ‘’canadien-français’’ après s’être fait
rabrouer par l’establishment très canadien-anglais qui n’accepte pas dans
les hautes-sphères de la finance canadian un francophone du Québec, se
venge sur son propre peuple, comme un vrai petit roi-nègre, sans doute pour
bien paraître aux yeux de ses maîtres d’Ottawa et de Toronto. C’est ça que
vous appelez un grand homme? Pour son profit personnel il suce le sang
(c’est à peine exagéré) du Québec tel un vampire et est responsable en
grande partie des problèmes que nous vivons.
Il a, bien sûr, sous ses ordres un tas de petits requins, des sous-fifres
dont le plus célèbre actuellement est Jean Charest. Plus colonisé que ça tu
meurs. Je considère la campagne électorale actuelle le summum de la bêtise,
de l’inintelligence et de la généralisation du mensonge. Pour une fois, au
moins, il faudrait que les Québécois aient de la mémoire ailleurs que sur
les plaques d’immatriculation de leurs autos.
Le vrai pouvoir, ce n’est pas toutes les catégories de requin qui l’ont,
c’est nous, le peuple…..sauf qu’on se laisse embobiner par le rouleau
compresseur des médias, Radio-Canada, son complice La Presse et tous les
radios et journaux contrôlés par Gesca, Power Corporation donc Paul
Desmarais, 70% des publications au Québec. Les journalistes ont peur de lui
donc pas un ne va écrire quoi que ce soit qui pourrait blesser sa Majesté
ce qui fait qu’au Québec, notre presse qu’on croit libre, en réalité, ne
l’est pas.Nous somme sous un régime de censure. On n’est pas en pays
communiste mais en terrain capitaliste. Au point où nous en sommes rendus,
communisme ou capitalisme c’est aussi mauvais. Vous connaissez la
différence entre le communisme et le capitalisme? Le communisme est
l’asservissement de l’homme par l’homme et le capitalisme est son
contraire.
À Ottawa, après avoir montré son vrai visage, Stephen Harper se retrouve
dans une position, pour le moins, inconfortable. Jamais le Bloc ne pourra
avoir plus de pouvoir à Ottawa qu’actuellement même s’il a dû pactiser avec
l’anti-Québec Dion. De toutes manières celui-ci ne sera pas là longtemps.
C’est par contre le temps pour les Québécois d’ouvrir leur esprit et leurs
grandes oreilles et d’écouter ce que les Canadians pensent de nous. C’est
la diabolisation tout azimuth du Bloc donc du Québec qui l’a élu. Je trouve
extraordinaire cette situation où le vrai va sortir de l’ombre. Bien sûr
aussi, Mario bros va jouer les vierges offensées et décréter la trahison
nationale. Quelle étroitesse d’esprit! Mme. Marois tant qu’à elle ne
m’inspire pas beaucoup mais si on la compare à Jean Charest, de deux maux
on choisit le moindre ce qui fait que je vais voter PQ, à contre cœur. Je
ne veux surtout pas voir entrer ce pléonasme du mensonge qu’est Jean
Charest, ce cheval de Troie que certains Québécois ne veulent pas voir, ce
petit roi-nègre au service de ses maîtres d’Ottawa qui le méprisent
d’ailleurs. Les conquérants ne respectent que ceux qui ont les c…., le
courage de leur résister. En ce sens, on ne parle vraiment pas de Jean
Charest. Il a foiré comme chef des conservateurs alors on l’a envoyé au
Québec, en tant que libéral, pour mettre le Québec a sa place, donc tout ce
qui fait notre force, nos caractéristiques et nos talents doivent, sous son
emprise, se réduire lentement jusqu’à notre disparition comme people. Ne me
croyez pas sur parole, regardez ce qu’il a fait ; il nous a fait reculer
sur à peu près tout. Il nous vend à la pièce à ses satanés PPPs. Sachant
que l’immigration souffre d’une mauvaise intégration à notre société
francophone, il veut en avoir 10,000 de plus! Le ministère de l’éducation
complique à souhait l’instruction des francophones, etc.etc. On nous
sabote, il faut être aveugle pour ne pas le voir.
Renvoyons Charest à Ottawa, là est sa place, comme lèche-c…bottes.
Réveillons-nous, il en est encore temps mais pas pour longtemps. Il faut
faire aussi attention aux médias, surtout ceux de Gesca (La Presse avec les
Pratte et Dubuc) et radio-Canada qui vont faire des pieds et des mains pour
tenter de nous faire prendre notre trou comme ils l’ont toujours faits.
C’est quand même triste de voir un Paul Desmarais, un homme de grand
talent préférer jouer les colonisés canadians plutôt qu’ëtre le «roi» du
Québec. J’ai toujours cru qu’il valait mieux être roi dans un petit pays
que valet dans un grand. J’ai dû faire erreur quelque part…
Ivan Parent

-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Featured a3e971571ab3c25a01e01d56d6b9d9d3

Ivan Parent403 articles

  • 348 501

Pianiste pendant une trentaine d'années, j'ai commencé
à temps partiel d'abord à faire du film industriel, de la vidéo et j'ai
fondé ma compagnie "Les Productions du LOTUS" Les détails seront visibles sur mon site web.
Site web : prolotus.net





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé