Réflexions sur l'Iran

2006 textes seuls


Blogue APRÈS TOUT...
Où en sommes-nous ?
° Bush affirme que les articles de la presse mentionnant un bombardement nucléaire de l'Iran sont des spéculations extravagantes. Une semaine après, il confirme que toutes les options militaires sont sur la table.
° Blair est d'avis que ce n'est pas le temps d'envoyer aux Iraniens un message de faiblesse, tandis que son ministre des Affaires étrangères pense qu'un bombardement de l'Iran par la Grande-Bretagne serait illégal. Une majorité de députés du Labour penche pour le ministre Straw.
° La France comprend l'argument de Blair mais lui demande de faire pression sur Bush pour cesser de traiter l'Iran en "État voyou" et d'engager un vrai dialogue avec les Iraniens.
° Les Républicains au Congrès ont peur de perdre leurs sièges et ne savent trop quelle position prendre.
° Les Démocrates au Congrès espèrent gagner de nouveaux sièges et ne savent trop quelle position prendre. Certains d'entre eux craignent encore d'être considérés comme "soft on defense" et envisagent d'appuyer des frappes en Iran.
° Ni les Républicains ni les Démocrates ne font consensus sur le fait que Bush ait déjà l'autorisation de frapper l'Iran.
° Harper appuie sans réserve les efforts de Bush pour empêcher l'Iran de se doter de l'arme nucléaire.
° L'Iran maintient toujours qu'il n'a pas l'intention de se doter de l'arme nucléaire et qu'il a le droit de se bâtir des centrales nucléaires.
° Le magazine de gauche américain Mother Jones lance une pétition "Don't Nuke Iran". Des bloggers lui reprochent de tenir implicitement pour acquis que l'Iran sera attaqué par des bombes conventionnelles.
° Sam Gardiner, un colonel de l'aviation à la retraite, pense que les opérations militaires sont déjà commencées.
Quatre scénarios tirés du site Whiskey Bar ici et là.
° Les États-Unis bluffent l'Iran avec la bombe nucléaire en disant que Bush est assez fou pour l'utiliser ( the madman theory I ). L'Iran rentre dans le rang. Il y a très peu d'exemples historiques où cette stratégie a fonctionné.
° Les États-Unis bluffent l'Iran avec la bombe nucléaire en disant que Bush est assez fou pour l'utiliser. L'Iran réplique que Mahmoud Ahmadinejad est lui aussi assez fou pour résister, et même contre-attaquer ( the madman theory II ). Alors, n'importe quelle étincelle peut mettre le feu aux poudres.
° On menace de la bombe nucléaire, mais on n'utilise que des bombes conventionnelles. Tout le monde est soulagé et en vient presque à trouver normal cet acte d'agression.
° Le scénario "quitte ou double": Bush sait qu'il a pratiquement perdu la guerre en Irak et que l'Iran shiite contrôlera à toute fins pratiques un Irak à majorité shiite. La façon de reprendre le contrôle de la situation est d'envahir l'Iran pour dominer les deux pays.
Ce que j'en pense ?
° Le concept même de guerre préventive est une horreur, car il fait trembler les institutions internationales sur leurs bases. Ces institutions sont notre seul recours contre l'arbitraire des grandes puissances militaires.
° Une guerre préventive utilisant l'arme nucléaire est l'horreur absolue. Le chef d'état et la nation qui procéderont à cette "première mondiale" se couvriront d'infamie jusque dans la nuit des temps.


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé