Poison mortel

Billet de Caroline


Il est faux de croire que le ridicule

ne tue pas.

Il tue

comme un poison

administré à petites doses

lesquelles avec le temps

deviennent fatales.
Du ridicule

naît un sentiment de honte

et de rejet.
Un parti indépendantiste

qui ne place pas l’indépendance

au cœur de son action

est ridicule.
Un chef qui refuse d’admettre

qu’il a mené son parti

à la défaite

est ridicule.
Un peuple qui hâte

sa propre disparition

est ridicule.
Blessés dans leur amour-propre,

minés dans leur crédibilité,

les Québécois se sont-ils

condamnés à l’échec ?

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 236 809

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Archives de Vigile Répondre

    27 avril 2007

    Chère Madame,
    JE viens d'entendre Boisclair en point de presse. Si cet homme n'est pas imbu de lui-même, je ne sais pas qui il est. Que de mots. Que de coup d'encensoir pour son «je»...
    Des fois, je me mets à penser que c'est l'homme des fédéralistes.
    Nestor Turcotte
    Matane