Le feu des pompiers

Billet de Caroline

Depuis le déménagement, en 1998, du poste de police de la rue Saint-Dominique à la rue Bélanger, la criminalité, dans la Petite Italie, a augmenté : vols de voitures, de bicyclettes, vandalisme, meurtres, incendie suspect, etc.

Après avoir éloigné les policiers des citoyens, afin de se rapprocher d’eux, il est désormais question de fusionner deux casernes de pompiers dans « un emplacement stratégique », soit les casernes 31 et 41, pour une « meilleure répartition des effectifs » : « La population peut être assurée que la caserne flambant neuve rencontrera les délais de temps et sa force de frappe », estime le responsable de la sécurité publique à la ville de Montréal M. Claude Dauphin. « L’important pour nous est de sauver des vies, plaide-t-il. »
Selon les pompiers de l’endroit, la ville qui s’est gardée de rénover la bâtisse, construite en 1932, cherche à vendre la caserne 31 (à des entrepreneurs qui songeraient à en faire un hôtel) et à déménager les pompiers et leur camion autopompe (excédentaire en cas de fusion) à Dorval, dans le West Island. Le déplacement de la caserne sur la rue Jean-Roby, entraînerait, d’après eux, des délais d’attente plus longs. « Les pompiers reçoivent une formation. Ils vont être autorisés à donner les premiers soins. Imaginez qu’on ferme la caserne pour en construire une autre plus loin et que votre fille s’étouffe avec une saucisse… Dans ce genre de situation, chaque minute compte. Nous, on se bat pour la sécurité des gens, pour préserver la bâtisse et parce que ça nous intéresse pas d’aller à Dorval » résume le capitaine Daoust. « En plus, nous ici, on fait beaucoup de prévention auprès des jeunes qui viennent en groupes nous visiter.» Il croit que la caserne pourrait fermer au début de l’année 2008. De son côté, M. Dauphin prévoit que « le réaménagement des effectifs se fera d’ici cinq ans ».
Les appels, entre-temps, devraient être acheminés vers les casernes de Parc-Extension, du Plateau Mont-Royal et d’Outremont de manière, selon le capitaine Daoust, à « rester pris dans la circulation des grandes artères ». De quoi avaler une saucisse de travers. Il rappelle qu’une pétition circule dans les commerces et que plus de 700 personnes l’ont signée. 11 286 signatures avaient été recueillies pour le maintien de la caserne 26.
La mobilisation s’organise.
Un autre combat à mener pour le maintien des services essentiels à l’est de l’ouest.
Note : Depuis 2001, la loi sur la sécurité incendie oblige les municipalités du Québec à se doter d’un Schéma de couverture de risques pour réduire les pertes humaines et matérielles lors d’incendies.

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 236 551

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé