La rupture

L’indépendance est une rupture,La plus belle,Celle de la liberté.

Tribune libre 2008

La rupture, disons-le,

Implique une absence de trait d’union,

Explicite dans le partenariat ou l’association,

Ou caché, dans la con-fédération,
Mais la rupture, de gouvernance,

Elle, est bien possible,

Hélas, Mme Marois,

Elle ne saurait être légale,
La constitution du Canada,

La Cour suprême,

Qui en est gardienne,

Sont, disons-le, illégales,
Elles sont illégales,

Car on ne prive pas un peuple

De son pouvoir constitutionnel,

Sans le priver de la source de sa souveraineté,
Hélas, la machine à laver l’indépendantisme,

À l’eau de javel,

A parlé : les quatre lys se faneront dans un tout mou et flou,

Voyez, chers Canadiens, nous venons en paix !
Or, la lutte nationale,

Qui forge la nation,

Est, justement, une lutte,

Un combat,
L’illégalité,

Fille de la révolution,

Était chère à Gandhi,

Lui, un juriste,
Ce n’est pas faire violence,

Que de refuser la violence,

Constitutionnelle,

Qui a été faite à la souveraineté du Québec,
Moi, je dis :

Il n’y a pas de gouvernance indépendantiste,

Sans geste de rupture,
L’indépendance est une rupture,

La plus belle,

Celle de la liberté.

Moi, je dis :

Il n’y a pas de gouvernance indépendantiste,

Sans geste de rupture,
L’indépendance est une rupture,

La plus belle,

Celle de la liberté.
-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Squared

David Poulin-Litvak51 articles

  • 38 371

[Campagne pour une Assemblée citoyenne sur la réforme du mode de scrutin au Québec ->http://www.assemblee-citoyenne.qc.ca/]





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé