L'heure est grave...

Tribune libre - 2007

L'heure est grave, gravissimement grave. Même Dame Lise Thibault a quitté son "devoir de réserve" pour se prononcer sur la question. Il faut voir comment elle manipule les chartes existantes, cette Dame, qui assure la "continuité de l'État du Québec".

Si l'État du Québec était assuré de sa "continuité", Dame Thibault n'en serait pas la "lieutenant-gouverneur" et représentante de Sa Majesté Elizabeth Deux, reine d'Angleterre et du Commonwealth, seul chef d'État au Canada. Un État du Québec reconnu et continu aurait déjà sa présidence et sa chancellerie.

Elle a dépassé les bornes, la très libérale Dame Lise Thibault, amie de Jean Chrétien, d'Alfonso Gagliano et tutti quanti qui occupe un poste dominant au pouvoir.

N'ayant aucune autorité réelle, Dame Thibault, on comprend qu'elle se montre autoritaire dans des circonstances aussi graves.

Voit-elle venir une guerre religieuse ou politico-religieuse ou socio-politico-religieuse au Québec, la chère Dame? Voit-elle un nouveau Gambetta prendre les rênes de l'État du Québec, dont elle assure la continuité?
Évidemment, certitude et bonne conscience font partie de ses prérogatives. Si elle quitte son "devoir de réserve", c'est que la situation est certes potentiellement explosive, depuis qu'Hérouxville a passé des lois arbitraires sans consulter personne, par la seule autorité des autorités en place. L'obligation de se conformer à nos lois, principes et coutumes suffit pour inciter tout immigrant à savoir à quoi s'en tenir avec nous, il me semble? Le code criminel contre les coups, blessures, mauvais traitements et meurtre ne suffit pas?

Et moi qui n'ai toujours vu dans cette abracadabrante histoire d'accommodements raisonnables qu'une tempête dans un verre d'eau. C'est devenu une affaire d'État puisque la responsable de la "continuité de l'État du Québec " s'implique.

René Marcel Sauvé, géographe et auteur de
Géopolitique et avenir du Québec

Featured 751d93ca198caacf4590a022022f5bc8

René Marcel Sauvé217 articles

  • 231 147

J. René Marcel Sauvé, géographe spécialisé en géopolitique et en polémologie, a fait ses études de base à l’institut de géographie de l’Université de Montréal. En même temps, il entreprit dans l’armée canadienne une carrière de 28 ans qui le conduisit en Europe, en Afrique occidentale et au Moyen-Orient. Poursuivant études et carrière, il s’inscrivit au département d’histoire de l’Université de Londres et fit des études au Collège Métropolitain de Saint-Albans. Il fréquenta aussi l’Université de Vienne et le Geschwitzer Scholl Institut Für Politische Wissenschaft à Munich. Il est l'auteur de [{Géopolitique et avenir du Québec et Québec, carrefour des empires}->http://www.quebeclibre.net/spip.php?article248].





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé