Une traque aux sorcières déshonorante

Lettre au député péquiste de Jonquière Sylvain Gaudreault

Les indépendantistes orphelins

Êtes-vous bien certain, M. Gaudreault, qu’il ne reste plus aucun « radical » au sein même du PQ ? Que vous êtes parvenu à expurger de vos rangs tout « ex-felquiste », tout « ex-RINiste » ou tout « RRQuiste » ? Ne reste-t-il aucun « parasite » à exterminer ? Parce qu’à force de mener une telle chasse aux sorcières, vous allez finir par vider vos propres rangs et vous retrouver entre seuls péquistes mous non radicaux, suppliant servilement les fédéraux de nous laisser nous donner sans combattre ce morceau du Canada qu’on appelle le Québec …
Vous vous trompez de cible en attaquant les militants indépendantistes qui se sont déplacés dimanche à la fondation du Nouveau Mouvement pour le Québec. La cible, c’est uniquement le gouvernement corrompu de Jean Charest. Au Québec, on bat des gouvernements par la voix de messagers clairs, éloquents et aussi cohérents que déterminés. En reste-t-il au PQ qui ne soient ni usés ni confus ?
Ce que vous auriez dû dire ce matin, c’est que de bonnes idées avaient jailli de la naissance de ce mouvement non partisan, et qu’elles émanaient d’une frange de l’électorat qui n’attend qu’un signal clair du PQ pour rentrer au bercail. En ce sens, elles méritaient plus que ce mépris qui vous déshonore vous, votre parti et votre chef. Et vous auriez peut-être écouté 450 militants à Trois-Rivières… au lieu de 150 béni-oui-oui.

Featured 22fbb88912f1dbce87e719bb999b55c4

Jean-François Vallée89 articles

  • 79 526

Jean-François Vallée est professeur de littérature québécoise et française au niveau collégial depuis 1995. Son ambition de pédagogue consiste à rendre les étudiants non seulement informés mais objectivement fiers de la culture dans laquelle ils vivent. Il souhaite aussi contribuer à les libérer de la relation aliénante d'amour-haine envers leur propre culture dont ils ont hérité de leurs ancêtres Canadiens français. Il a écrit dans le journal Le Québécois, est porte-parole du Mouvement Quiébec français dans le Bas-Saint-Laurent et milite organise, avec la Société d'action nationale de Rivière-du-Loup, les activités de la Journée nationale des patriotes et du Jour du drapeau.





Laissez un commentaire



7 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    24 août 2011

    Bravo, GV, pour votre clairvoyance! En effet, le PQ continue sa guerre sournoise contre les indépendantistes, sans avoir l'air d'y toucher. Mais la vérité se fait lentement jour.

  • Archives de Vigile Répondre

    24 août 2011

    Le PQ est le champion toutes catégories des sappeurs!
    Il a agi depuis 1995 comme un démotivateur et un démobilisateur. Il n'avait même pas besoin de pq-bashing.Il s'est auto tiré dans le pied comme il l'a fait avec l'affaire de l'amphithéâtre comme un vrai maître. Depuis ce temps, Agnès Maltais est dans le placard. Quel dommage parce qu'elle était une maudite bonne parlementaire. Voilà aussi comment le PQ traite ses bons députés. Il les envoie au batte et les brûle!
    Jean-François Vallée n'a pas de leçon à recevoir de vous madame Levasseur. On rencontre rarement un vrai patriote comme lui. Si le chapeau des béni-oui oui vous fait; portez-le! Non mais on en a tu ras-le-bol!

  • Archives de Vigile Répondre

    24 août 2011

    Je vous cite M. Vallée : "Vous vous trompez de cible en attaquant les militants indépendantistes (...)."
    Et vous que faites vous depuis des mois contre d'autres indépendantistes modérés et le PQ? Faudrait quand même pas vous attendre à recevoir des compliments et des remerciements pour votre beau travail de sape. Quand on donne des coups bas il faut s'attendre à en recevoir, c'est humain!...

  • Archives de Vigile Répondre

    24 août 2011

    Que le parlementeux à Gaudreault ait donc le courage de dire que Daniel Breton de MAÎTRE CHEZ-NOUS 21e Siècle est un extrémiste! Lui qui se bat contre le vol de nos richesses naturelles depuis des années.
    Qu'il nous dise donc aussi, que celui qui a organisé la rencontre au CEGEP Saint-Laurent monsieur Jocelyn Desjardins est lui-aussi un dangereux extrémiste!
    C'est madame Lisette Lapointe qui nous a annonçé que monsieur Desjardins avait été congédié par son employeur parce qu'il avait créé ce mouvement citoyen.
    J'invite monsieur Gaudreault à dénoncer en chambre qu'un citoyen se fasse mettre à la porte de son travail en 2011 parce qu'il exerce son devoir de citoyen.
    Au fait; je préfère qu'on me qualifie de radical que de lèche-bottes et de suiveux.Je rappelle à monsieur Gaudreault que l'indépendance nationale pas la souveraineté molle, brumeuse, souhaitable, nébuleuse , partenariale et associative se fera avec les indépendantistes qui seront assez communicatifs pour convaincre leurs compatriotes avec un discour clair et honnête.
    Je préfère faire un aller-retour Lotbinière-Montréal pour participer à une rencontre extraordinaire comme celle auquelle j'ai participé dimanche dernier qu'à perdre mon temps à faire des courbettes en compagnie d'autres béni- oui- oui dans mon propre comté.Je n'aurais manqué cette rencontre pour rien au monde!
    Bravo Jean-François pour ta réponse!

  • Archives de Vigile Répondre

    24 août 2011

    Gaudreault n'était même pas né lorsque les dernières bombes du FLQ ont explosé!!!!
    Moi aussi j'ai été choqué des propos de Gaudreault qui ne sont pas sans me rappeler tout le capotage autour du Moulin à paroles sur les Plaines. Et je n'ai jamais fait parti du FLQ.
    Où était Gaudreault ce printemps lorsque les Conservateurs ont présenté un ancien membre des Tigres Tamouls comme candidat dans Scarborough? Ah oui, c'est vrai au PQ, on n'attaque pas à Ottawa, on ne parle que de politique provinciale: garderies-urgences-viaducs. Le trio favori de Pauline

  • Archives de Vigile Répondre

    24 août 2011

    Dans quel sorte de débat en est-on rendu...
    Vous rendez vous compte de ce que vous écrivez.
    Vous dites à M.Gaudreault que l'ennemi n'est pas dans nos rang mais Jean Charest et le parti libéral!
    Depuis le 2 Mai ,je suis adic de Vigile depuis de nombreuses années, les seules cririques que l'on peut lire sont contre Mme Marois et le parti Québécois. Soyez conséquent et si le site de Vigile n'abritait pas, je ne sais comment les nommer, disons des feseux de critiques anti-PQ, on ne serait pas à s'entredéchirer comme c'est le cas depuis trois mois au très grand plaisir du parti libéral et Legault et cie.
    Cessons ces imbécilités, le programme voté au congrès sur la citoyenneté, la constitution Québécoise, la loi 101 etc n'est pas un programme de "mou". Mais les absents le critique depuis ce jour.
    Alors respirons par le nez et j'espère que les critiqueux vont se rendre compte des conséquences de tout ce gachis.
    Marcel Boucher

  • Archives de Vigile Répondre

    24 août 2011

    En octobre 2008, Nicolas Sarkozy s'est adressé à l'Assemblée nationale à titre de Président de la France, mais sous-jacent à ce titre, au nom des puissances qu'il représente. Des puissances qui avertirent officiellement la fin de la "non-ingérence", et pour cause ! Quelle lecture faites-vous du message livré par Sarkozy à cette occasion ? Il ne serait pas inutile que nos amis géo-politiciens habitués de ce site nous informent. Pour moi, le message livré devant tous les partis politiques confondus et précisé plus tard, notamment devant Paul Desmarais, a été on ne peut plus clair.
    Pour le PQ, qui a bien entendu le message, l'indépendance du Québec n'est pas à l'ordre du jour, ceux qui décident en haut-lieu des gouvernances et des indépendances "préfèrent" un Canada uni. Le PQ, qui rivalise avec le Parti libéral pour représenter une solution de rechange acceptable aux yeux de Sarkozy et de ceux qu'il représente, a mis au point son discours. Rien ne changera dans la mollesse souverainiste : anti national, anti-patriote et anti-union des indépendantistes. Tout pour que la nation continue de crouler. Tout ce qui peut changer et qui selon moi changera, ce sera une radicalisation progressive du PQ envers ceux qui désirent encore honnêtement et sincèrement l'indépendance.
    GV