Recul du français?

Tribune libre - 2007


Je dois rêver quand je lis que le
gouvernement Charest, au sujet du résultat des études sur la langue
française de Statistique Canada, n'y voit que de bonnes nouvelles! (Le
Devoir 5 déc. '07 p. A-3) Eh bien non, je ne rêve pas. La ministre
responsable de la Charte de la Langue Française, Christine St-Pierre, bien
sûr, docilement, suit la ligne du parti. Quand les Québécois vont-ils se
rendre compte que Jean Charest et ses suivants du PLQ, sont là pour aider
le fédéral à éliminer l'influence du Québec petit à petit. C'est ça notre
histoire depuis la conquête. Pas surprenant qu'au ministère de l'Éducation,
on tente, en autant que ce soit possible, d'éliminer les cours d'histoire.
Si les enfants connaissaient tous les coups tordus qu'on a passés aux
Québécois depuis cette fameuse conquête, ils pourraient devenir des
méchants "séparatisses".
Nous sommes toujours colonisés. Regardez sur
les papiers officiels de cour et vous verrez "Élizabeth II reine et chef du
Canada". Bien sûr notre monnaie est aussi en ce sens, éloquente. Tous ou
presque tous les pays colonisés ont eu leurs rois nègres. (Que les gens de
couleur ne se sentent pas visés, j'ai beaucoup de respect pour eux) Des
gens du pays au service du colonisateur. Nous avons aussi les nôtres. en
commençant par P.E.T. qui crachait sur ses origines pour finir à Ottawa,
avec Stéphane Dion qui, en '95 lors du dernier référendum qu'ils nous ont
d'ailleurs volé, s'est empressé de changer les règles du jeu, paniqué du
fait que nous avions au Québec presque réussi à s'affirmer.
Quelques années après, on élit au Québec un
Jean Charest pour vendre le Québec à la pièce. Il n'a pas cessé de tenter
de faire disparaître nos acquis sociaux pour les vendre au privé. Les
fameux PPP. Il n'a évidemment pas levé le petit doigt pour défendre Alcan
avant d'être vendu aux Australiens. Même le fond de la rivière Saguenay pour
plusieurs kilomètres appartient maintenant aux Australiens!!! Depuis
l'affaire du mont Orford, on travaille en catimini, en secret, on garde le
profil bas. Ça prend un journaliste un peu plus curieux, qui ne soit pas à
la solde des fédéraux comme Gesca, pour débusquer l'arnaque. Alors plus la
langue française péréclite, plus ces "rois nègres" sont contents de la
situation; nous demeurerons à jamais soumis.
Nous sommes en voie de disparaître
si nous continuons à fléchir le dos et à l'instar de Charest, de quémander,
de quêter d'Ottawa notre argent durement gagné (je ne parle pas des
politiciens) qu'on engrange à l'ouest de l'Outaouais à coup de milliards et
qui finance nos soldats en Afghanistan partis rejoindre les assassins
américains.
Quelle misère.

Ivan Parent
-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Featured a3e971571ab3c25a01e01d56d6b9d9d3

Ivan Parent403 articles

  • 343 334

Pianiste pendant une trentaine d'années, j'ai commencé
à temps partiel d'abord à faire du film industriel, de la vidéo et j'ai
fondé ma compagnie "Les Productions du LOTUS" Les détails seront visibles sur mon site web.
Site web : prolotus.net





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé