Les peureux

Tribune libre - 2007


Eh oui, nous sommes un peuple de
peureux. Pleins de talents divers, nous avons des artistes reconnus à
travers le monde, nous inventons des solutions extraordinaires (ex.: la
roue-moteur d'Hydro-Québec) qui disparaît dans les méandres des officines
ou vendues aux étrangers. Avec de timides mesures (sauf la loi 101) nous
essayons de garder notre langue et notre culture. Nous élisons des traîtres
à la nation qui ne font que pactiser avec ceux qui voudraient bien nous
voir disparaître et ce, sous diverses politiques. Le plus insultant est
cette reconnaissance de la nation Québécoise dans un Canada uni. Le sens de
cette déclaration en anglais et en français est différent. Et dire que
certains politiciens s'en sont réjouis!!! Ottawa s'est foutu de notre
gueule et on s'en réjoui, c'est inconcevable!!! JAMAIS ils ne vont
reconnaître quoi que ce soit en ce qui nous concerne. On élit des quêteux à
Québec, des pleutres asservis qui vont quémander des miettes de l'argent
que nous envoyons à Ottawa qui lui, croule sous les milliards de surplus.
Toutes les politiques fédérales
tendent à nous faire disparaître; je ne crois pas que ce soit difficile à
comprendre. Somme-nous si obnubilés par des siècles d'asservissement?
Probable. Avons-nous peur de notre ombre? Certain. N'attendons pas de
l'aide de nos journaux et de notre télévision. Ils appartiennent à ceux qui
justement veulent notre perte. Particulièrement les journaux anglophones
comme le Globe and Mail de Toronto ou The Gazette qui elle, le 25 avril
1849 publiait une invitation à l'émeute. Elle incitait les anglais à
s'armer pour nous descendre, rien de moins. C'est à ce moment que les
émeutiers ont mis le feu au parlement du Canada-Uni situé à cette époque à
Montréal. Ils ont brûlé la plus grande bibliothèque d'Amérique et tout ça
sous l'œil amusé de l'armée. Il y eut des morts mais personne n'a été
traduit en justice. Quand les patriotes, eux, ont protesté contre des
injustices, on les a pendus ou déportés.
Plus proche de nous, en 1970, des
troubles ont été fomentés par la GRC, Trudeau a envoyé l'armée canadienne
pour nous faire peur, nous impressionner. Sous la bénédiction de Bourassa,
ils ont emprisonné, sans mandat, plus de 600 citoyens, ils on saccagé les
bureaux du PQ, volé les listes de membres, etc. etc. Est-ce pour ça que
nous avons si peur de réagir?
Il faut d'abord élire des hommes et des femmes de
caractère à Québec, des personnes qui ont pour but de vraiment nous
représenter et quand il le faut, mettre le poing sur la table, pas
seulement émettre de petits jappements timides pour faire bonne figure. Si
le Canada est vraiment un pays démocratique c'est le temps de le prouver.
Personnellement je n'y crois pas. La démocratie est aux antithèses des
lobbies. Souvenons-nous qu'un lobby est celui, dans nos "démocraties" qui
dirige les élus dans le sens de leurs intérêts pas celui du peuple.
Ivan Parent
-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Featured a3e971571ab3c25a01e01d56d6b9d9d3

Ivan Parent403 articles

  • 343 394

Pianiste pendant une trentaine d'années, j'ai commencé
à temps partiel d'abord à faire du film industriel, de la vidéo et j'ai
fondé ma compagnie "Les Productions du LOTUS" Les détails seront visibles sur mon site web.
Site web : prolotus.net





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé