INDÉPENDANCE DU QUÉBEC 353

Les normes en histoire (13/20)

Les deux faces du partage dans le fédéralisme : l’aspect limite et l’aspect avantage

Chronique de Bruno Deshaies




Présentation

L’examen du fédéralisme concerne l’annexion correspondant aux types 5 et 6, recensés dans la dernière chronique. M. Séguin analyse ici le rapport de superposition et de subordination sur place entre deux nations lorsqu’il s’exprime dans un cadre fédéral plutôt que dans celui d’un État unitaire. 
Même si la nationalité minoritaire devait dominer numériquement dans l’une quelconque ou quelques-unes des provinces de l’ensemble, son emprise sur sa vie locale sera moindre qu’elle ne l’est pour la nation majoritaire qui a la haute main sur l’appareil d’État du palier central, aussi décentralisé soit-il.  On noterait la même asymétrie entre les pouvoirs locaux du minoritaire et ceux du majoritaire si le central devait renoncer à ses pouvoirs au profit d’un conseil des provinces fédérées puisque la même nation demeure majoritaire – c’est-à-dire souveraine – avec tous les droits et tous les moyens afférents : une telle instance serait aussi résolue à marquer  la primauté de ses lois sur celles du minoritaire que n’importe quel  gouvernement fédéral peut l’être.
Dans cet ordre d’idées, on peut se demander si les  « chevauchements » et  les duplications déconcertantes du gouvernement d’Ottawa  ne visent pas avant tout à remettre aux mains de la majorité canadian ce qui sans cela resterait sous la coupe de la majorité locale au Québec.  L’objectif n’a jamais varié : en 1838, en 1995 comme en 2009, il faut soustraire au contrôle d’un peuple étranger les intérêts des Anglo-québécois.   
PARFONDOR
O O O

Featured b9f184bd28656f5bccb36b45abe296fb

Bruno Deshaies209 articles

  • 267 939

BRUNO DESHAIES est né à Montréal. Il est marié et père de trois enfants. Il a demeuré à Québec de nombreuses années, puis il est revenu à Montréal en 2002. Il continue à publier sa chronique sur le site Internet Vigile.net. Il est un spécialiste de la pensée de Maurice Séguin. Vous trouverez son cours sur Les Normes (1961-1962) à l’adresse Internet qui suit : http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-1-20 (N. B. Exceptionnellement, la numéro 5 est à l’adresse suivante : http://www.vigile.net/Les-Normes-en-histoire, la16 à l’adresse qui suit : http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-15-20,18580 ) et les quatre chroniques supplémentaires : 21 : http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-Chronique 22 : http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-Chronique,19364 23 : http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-Chronique,19509 24 et fin http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-Chronique,19636 ainsi que son Histoire des deux Canadas (1961-62) : Le PREMIER CANADA http://www.vigile.net/Le-premier-Canada-1-5 et le DEUXIÈME CANADA : http://www.vigile.net/Le-deuxieme-Canada-1-29 et un supplément http://www.vigile.net/Le-Canada-actuel-30

REM. : Pour toutes les chroniques numérotées mentionnées supra ainsi : 1-20, 1-5 et 1-29, il suffit de modifier le chiffre 1 par un autre chiffre, par ex. 2, 3, 4, pour qu’elles deviennent 2-20 ou 3-5 ou 4-29, etc. selon le nombre de chroniques jusqu’à la limite de chaque série. Il est obligatoire d’effectuer le changement directement sur l’adresse qui se trouve dans la fenêtre où l’hyperlien apparaît dans l’Internet. Par exemple : http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-1-20 Vous devez vous rendre d’abord à la première adresse dans l’Internet (1-20). Ensuite, dans la fenêtre d’adresse Internet, vous modifier directement le chiffre pour accéder à une autre chronique, ainsi http://www.vigile.net/Le-deuxieme-Canada-10-29 La chronique devient (10-29).

Vous pouvez aussi consulter une série de chroniques consacrée à l’enseignement de l’histoire au Québec. Il suffit de se rendre à l’INDEX 1999 à 2004 : http://www.archives.vigile.net/ds-deshaies/index2.html Voir dans liste les chroniques numérotées 90, 128, 130, 155, 158, 160, 176 à 188, 191, 192 et « Le passé devient notre présent » sur la page d’appel de l’INDEX des chroniques de Bruno Deshaies (col. de gauche).

Finalement, il y a une série intitulée « POSITION ». Voir les chroniques numérotées 101, 104, 108 À 111, 119, 132 à 135, 152, 154, 159, 161, 163, 166 et 167.





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Bruno Deshaies Répondre

    16 juin 2014

    «Faire partie d'une confédération, c'est nécessairement être très limité.» (Maurice Séguin, Les Normes, 1961-1962)
    INDÉPENDANCE DU QUÉBEC 353
    Les normes en histoire (13/20)
    Les deux faces du partage dans le fédéralisme : l’aspect limite et l’aspect avantage
    Chronique de Bruno Deshaies
    Vigile.net, jeudi 19 février 2009
    443 visites (2014-06-16)
    http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-13-20
    Version intégrale :

    http://www.google.ca/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CBwQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.vigile.net%2FIMG%2Fdoc%2FVigile-353.19-02-2009.doc&ei=1A2fU9DOI4iQyASV2oKYAg&usg=AFQjCNH5x6QW5234OAaXKpVRBtQfJ7_EmQ&sig2=9_gooL7gkeZzcTNOuiy5RQ&bvm=bv.68911936,d.aWw