Les Nations désunies

Billet de Caroline



Cette guerre n'est pas une guerre contre le Hezbollah
et le Hamas
mais contre le Liban, les Libanais, les Palestiniens.
Tandis que les « grands » discutent
de mesures à ne pas prendre
et appellent, du bout des lèvres, Israël à plus de retenue
l'armée continue son travail de destruction.
Et, de chaque innocent qui meurt
naît un terroriste.
Les « grands » jettent de l'huile sur le feu
en prétendant l'éteindre.
Le Hezbollah et le Hamas
existent parce que
des injustices subsistent.
Comment exiger des Palestiniens
qu'ils reconnaissent l'état d'Israël
alors qu'Israël, qui occupe la Palestine,
lui refuse la réciproque ?
Comment les Américains peuvent-ils désapprouver
le soutien du Hezbollah par l'Iran
alors qu'eux-mêmes soutiennent Israël ?
Comment ne pas condamner les attaques israéliennes ?
« Est-ce qu'une vie humaine vaut moins au Liban qu'ailleurs ? »
questionne le Premier ministre libanais Fouad Siniora.
Au Liban, une vie humaine vaut celle d'une vie humaine
en Palestine, en Irak, en Tchétchénie, au Sri Lanka,
en Afghanistan, au Tibet, au Soudan, au Rwanda...
Une perte de vie humaine au Liban
ne vaut pas un cessez-le-feu.
En Israël ou aux États-Unis,
elle vaut une guerre.
Les « grands » font souvent preuve
d'une désolante petitesse.


Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 373 605

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé