Les lunettes noires et les cannes blanches !

Tribune libre 2008


Il est de notoriété publique maintenant qu’une grande partie des gens de la ville de Québec et des environs vont voter Harper aux prochaines élections. J’ai toujours aimé cette très belle ville ainsi que la chaleur et la perspicacité de ses habitants. Cependant à l’annonce de ses intentions de vote je suis envahi par l’incrédulité, la perplexité.
J’apprends par ces sondages que cette population qui habite une ville où siège un gouvernement provincial refuse que leur ville, de provinciale, devienne une capitale nationale. J’apprends aussi que les gens de Québec approuvent la peine de mort, l’emprisonnement des jeunes de 14 ans dans des prisons pour adultes où ils seront inscrits à l’École du crime et soumis, de force, à la sodomie, de la chair fraîche dans les murs, une aubaine ! Bien sûr ils approuvent aussi l’envoi de jeunes hommes et de jeunes femmes en santé servir de chair à canon en Afghanistan pour enrichir les multinationales militaro-industrielles et tout ça sous de fallacieux prétextes de pacification, un mensonge éhonté. Ils sont aussi d’accord pour couper le tuyau d’oxygène de notre culture, eux qui n’ont pas protesté en l’absence quasi-totale de fleurdelisés pendant le 400ième, eux aussi qui veulent enlever aux femmes la liberté de leur corps, cause si durement acquise, eux aussi qui veulent revenir à la censure du cinéma nous ramenant plus de 40 ans en arrière, etc., etc.
Je suis sans doute naïf de croire que tout un pan de la population du Québec ne pouvait être obnubilé à ce point par le chant des sirènes, par les yeux doux et le petit sourire mignon d’un loup déguisé en mouton pour les circonstances électorales, d’un chef de gouvernement qui a accumulé les baffes au visage du Québec ainsi que les incuries de ses ministres et le bâillonnement des médias. Toute information provenant du gouvernement et de ses satellites doit être approuvée par le bureau du premier ministre. C’est du jamais vu dans une démocratie dite libre. Ça ressemble comme blanc bonnet et bonnet blanc aux régimes dictatoriaux de sinistre mémoire, et ça ne semble pas inquiéter les gens de Québec. Étonnant…c’est un euphémisme !
Je n’ose exprimer mes commentaires car, par décence, ils ne seraient pas ici publiés. Il faudrait peut-être acheter à rabais des milliers de cannes blanches et de lunettes noires pour offrir à nos frères et sœurs de Québec. Parle-t-on ici de cécité physique ?
Ivan Parent

Featured a3e971571ab3c25a01e01d56d6b9d9d3

Ivan Parent403 articles

  • 348 721

Pianiste pendant une trentaine d'années, j'ai commencé
à temps partiel d'abord à faire du film industriel, de la vidéo et j'ai
fondé ma compagnie "Les Productions du LOTUS" Les détails seront visibles sur mon site web.
Site web : prolotus.net





Laissez un commentaire



4 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    7 octobre 2008

    Si ce que vous écrivez dans le présent feuillet est fondé, ce que je soupçonne fortement du reste, eh bien c'est franchement une abomination épouvantable. Comment les gens de la région emblème de Québec ont-t-ils pu avec le temps se faire sodomiser intellectuellement de la sorte, c'est tout à fait incroyable.
    Je dis MAUDIT, il y a un problème quelque part, comment peut-on en arriver à se tirer non pas dans le pied mais bien dans la tête comme ça? Qu'est-ce que ça va prendre pour les sortir de leur trauma? Un vaisseau spatial peut-être, parsemé de fleurs de lys qui flotte sur la Ville de Québec avec Jeanne d'Arc assise sur son cheval blanc à l'intérieur qui s'apprête à débarquer sur les plaines d'Abraham. Bonyeu de bonyeu...

  • Lionel Lemay Répondre

    6 octobre 2008

    Vous m'enlevez les mots de la bouche. Ça fait longtemps que j'essaye de comprendre pourquoi les gens de la Ville et du centre du Québec votent contre les partis souverainistes, tant au fédéral qu'au provincial. Ce sont eux qui privent le mouvement souverainiste d'obtenir une majorité de députés québécois tant à Ottawa qu'à Québec, ce qui nous permettrait de nous libérer du joug anglo-canadian et bâtir notre propre pays.
    Je ne suis pas psychologue mais je soupçonne qu'il existe une sorte de ressentiment ou de dépit pour tout ce qui émane de Montréal, la Métropole, ce qui semble injuste aux yeux des gens de la Ville de Québec, la Capitale Nationale.
    Tant que nous ne serons qu'une province du Canada anglais, c'est à Ottawa et non au Québec, par des partis à majorité anglaise, que seront toujours prises les décisions qui nous affectent, même dans nos soi-disant compétences exclusives, grâce à la collaboration de la Cour Suprême du Canada.
    Si le Québec devenait un pays, c'est dans la Ville de Québec, la Capitale Nationale, que les pouvoirs seraient transférés et les décisions ultimes seraient prises. Les gens de la région de Québec devraient réfléchir aux avantages dont ils se privent s'ils continuent à voter au fédéral pour des partis majoritairement anglophones dont la direction est établie au Canada anglais et qui se foutent totalement du Québec.
    Le Bloc Québécois est le seul parti dont tous les députés sont Québécois et la direction établie au Québec. C'est la meilleure protection que nous pouvons avoir à Ottawa pour défendre nos intérêts contre les manigances sournoises du reste du Canada pour nous minoriser et nous assimiler.

  • Archives de Vigile Répondre

    6 octobre 2008

    M.Parent. Observez Jean Charest dans ses points de presse à Québec lorsqu'il apparait à la télévision à RDI, à l'heure du souper, généralement. Deux gardes du corps se trouvent derrière lui et montent la garde. Notez la ressemblance des deux sbires avec Tommy Lee Jones et Will Smith dans le film Men in black et rappellez-vous qu'en plus de traquer les extras-terrestres, ils ont des gadgets capable d'affacer la mémoire des témoins gênants comme les journalistes. D'autres questions!

  • Archives de Vigile Répondre

    6 octobre 2008

    Faudrait peut-être attendre les résultats du 14 avant de conclure...
    En attendant, bien sûr, il faut travailler très fort. Entre autres choses dénoncer de par tout le Québec le fait que le JdQ lui, travaille très fort contre les souverainistes, d'une manière para-poubelle parfois. Les souverainistes qui y tiennent chronique devraient peut-être y voir ! Il n'y a pas que Gesca qui soit partisan ! Une pression de tout le Québec de ce côté pourrait sans doute changer la donne. Depuis le temps que j'en parle ici... pourtant rien ne bouge de ce côté !
    Bonne fin de campagne électorale à toutes et tous.
    Luc A.