Le sang des autres

Billet de Caroline


Les Libanais ont raison de dénoncer
la lenteur du gouvernement Harper,
et sa position face aux bombardements « légitimes »
d'Israël qui, pour l'enlèvement de deux de ses soldats,
dispose du « droit à se défendre » c'est-à-dire
celui de massacrer des civiles
de détruire des ponts
des maisons
de priver d'eau potable et d'électricité
une partie de la population libanaise
sous prétexte de déstabiliser
le Hezbollah.
En rejetant la faute sur le Hezbollah,
armé par la Syrie et l'Iran,
Israël vient de justifier
des représailles envers ces pays
convoités par Bush, Blair, Olmert et
désormais
Harper.
L'Irak, l'Afghanistan, le Liban, la Syrie, l'Iran
voilà la « feuille de route »
de nos grandes puissances
qui aspirent à devenir plus puissantes encore.
Mais la guerre tue.
Le dernier soldat canadien à mourir « au combat » en Afghanistan
trois semaines avant son décès
avait mentionné à ses proches
le fait que « la guerre à laquelle il était mêlé
n'était pas ce que l'on en voyait à la télévision. »
La guerre est sale, assourdissante, terrifiante
elle peut frapper les membres d'une même famille
dont les corps déchiquetés
seront départagés dans des sacs de plastique
pour être enterrés
à la hâte.
Les hommes qui décident de la guerre
ne la font pas.
Ils surveillent les événements.
Ils les commentent.
« Le processus de paix au Proche-Orient est mort »
affirmait plus tôt en début de semaine Amr Moussa
secrétaire général de la Ligue arabe
et avec lui
combien d'innocents ?
« Nous n'avons pas même reçu un appel
du Premier ministre Harper »
déplorait un proche des victimes montréalaises
en vacances au Liban
où la guerre, là comme ailleurs,
ne prend pas de vacances.
Charest pour sa part, de Berlin où il est en visite,
a offert à la famille ses condoléances.
Et Boisclair ?
N'a-t-il pas la responsabilité
en tant que chef de sa formation politique
d'exprimer sa tristesse,
son indignation, sa colère,
son impuissance,
face à toute cette violence ?
À cette injustice commise
à l'endroit du peuple libanais ?
Si le Québec aspire à siéger à l'ONU, à l'UNESCO
à posséder des ambassades pour veiller, le cas échéant,
à la sécurité de ses ressortissants,
qu'il se fasse entendre.
Le Québec n'est pas le Canada ni les États-Unis.
Qu'il prenne dès maintenant sa place dans le monde.
Ces guerres ne sont pas les nôtres.
Le 18 juillet
la communauté libanaise se réunira à 17h
angle Peel et René-Lévesque afin d'exiger
un cessez-le-feu.
Nous y serons.

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 329 545

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé