Le Québec nuit à l'unité canadienne

Billet de Caroline


La campagne électorale

n’est pas même finie

que déjà John James Charest a menti.

« Sa première priorité » étant la santé,

comment l’adipeux premier ministre

peut-il promettre des baisses d’impôt ?
Mais il y a plus grave.

Jadis chef du parti conservateur canadien

John James Charest,

faute de mieux,

avait accepté de diriger

le parti libéral du Québec-dans-le-Canada

dans le but de briser, avec l’aide d’Ottawa,

le mouvement indépendantiste québécois.

Ce que l’on casse, ne sert plus.

John James propose la continuité: l’unité canadienne.

S’il y a une place pour ça,

c’est bien Ottawa.
Avant le déclenchement des élections

Gilles Duceppe avait lancé à André Boisclair :

« Nous serons là, chez vous, au moment opportun ».
Les chefs en exil du PLQ et du Bloc québécois

se languissent d’un imminent retour au bercail.

L’un dans un Canada uni et souverain.

L’autre dans un Québec uni et souverain.
Il ne peut y avoir de Canada uni avec le Québec.

Le Québec est un frein à l’unité canadienne.

Le Québec a les moyens et la volonté d’être indépendant.

Let it be !

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 236 552

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé