Le mobile

Billet de Caroline


Le sans fil collé à l’oreille,

l’homme effectue ses transactions

au guichet automatique

tout en poursuivant une importante

conversation téléphonique :

« Yah… Yah… Yaaaaah… »

L’homme glisse les billets de banque dans son portefeuille

et disparaît en laissant sa carte

dans la machine.

Bien fait pour sa gueule.
« En l’espace de quelques années

le mobile est passé de simple outil téléphonique

à un produit hautement personnalisé,

voire un accessoire de mode.

Le design surtout, mais aussi les fonctions,

se sont multipliés pour convenir aux goûts de chacun. »
« Plus récemment, on assiste à une convergence des produits;

le mobile se veut de plus en plus baladeur, appareil photo

et même mini-téléviseur à emporter. » (Journal de Montréal)
Peut-on vivre sans téléphone portable ?

Cet ingénieux petit appareil

qui accompagne votre magasinage

vos déplacements, votre souper

vos ablutions, vos ébats

compte plus de 2 milliards d’utilisateurs dans le monde

dont 200 millions en Chine et 136 millions en Inde.
De nombreux Québécois recevront

ou offriront un mobile pour les Fêtes.
Les modes changent. Les technologies changent.

Il faut changer de téléphone.
« Depuis le lancement de ce gadget sur le marché

500 millions d’exemplaires ont déjà été jetés,

grossissant les montagnes de déchets électroniques

dans les décharges. »
« Mélange complexe de matières et de composantes toxiques,

métaux lourds, cadmium, mercure et plomb en grande quantité

les rebuts électroniques et électriques trouvés

avec les déchets ménagers

provoquent d’importantes émissions de dioxines,

ennemies de l’air, des sols et des nappes phréatiques,

menacent également la santé des êtres vivants. »
« Non seulement le téléphone portable

accélère la destruction de la planète

mais il contribue à technification totale

du monde. » (Actu Alternative)
À ce jour, des études sur les animaux (!) et les êtres humains

ne démontrent pas de façon probante que le cellulaire

cause de graves problèmes de santé,

notamment le cancer, des crises d'épilepsie ou des troubles du sommeil.

Selon des scientifiques, le cellulaire peut modifier l'activité du cerveau,

la vitesse de réaction ou le temps requis pour s'endormir.

Mais ces études n'ont pas été confirmées. (Santé Canada)
Il appert toutefois que

« dans le cas des téléphones mobiles,

la tête absorbe la moitié des micro-ondes émises

par le téléphone. » (Sénat)

« Des médecins qui procèdent

à une chirurgie sur des tumeurs et des lésions de cerveau

peuvent dire de quel côté de la tête

le patient place son téléphone portable. » (Emf-health)
Les cellulaires sont de plus en plus perfectionnés

et de plus en plus accessibles.

Voici une sélection des quelques produits

qui, selon Canoë, se sont distingués sur le marché :
Sony Ericsson K790

Un cellulaire doté d’un excellent appareil photo de trois mégapixels. La qualité est impressionnante pour la grosseur de l’appareil. Son mode «avion» vous permettra même de l’utiliser dans les endroits où il est généralement interdit de l’ouvrir.
LG Chocolate

L’être aimé préfère le design ? Eh bien LG a la solution pour vous. Le LG Chocolate est probablement le téléphone le plus joli jamais mis sur le marché. De quoi plaire à celui qui aime la combinaison look et qualité.
BlackBerry Pearl

Pour les gens d’affaires, le petit nouveau de la firme canadienne RIM sera probablement le produit le plus demandé pour le bas de Noël. Jamais un appareil n’aura eu un combo fonctionnalité et look aussi intéressant.
Nokia 6133

Doté de la connectivité Bluetooth, l'appareil 6133 de Nokia prouve que c’est «dans les petits pots que sont les meilleurs onguents». En effet, il ne mesure que 20 mm d'épaisseur et pèse moins que 112 g, ce qui en fait l'appareil le plus mince de tous les modèles à rabat de la compagnie.
En plus de téléphoner et épargner

un téléphone mobile permet

de capter les images saisissantes

de tsunamis, d’ouragans, de tremblements de terre

de volcans en irruption, de icebergs à la dérive

de feux de forêt, d’inondations, d’avalanches

d’explosions de centrales nucléaires, de navettes spatiales,

de renversement de trains, de naufrages de pétroliers,

de ciels de smog, de baleines échouées,

toutes ces catastrophes qui affligent notre planète,

et que l’on peut faire circuler sur Internet.
Quel formidable cadeau !

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 236 381

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Archives de Vigile Répondre

    25 décembre 2006

    Bonjour Caroline, que vous avez raison!
    Je travaille pour la compagnie qui a inventé le mobile. Laissez-moi vous dire que la course à la consommation et aux profits à retirer de la vente "en succession" d'appareils de plus en plus "séduisants", ce sont bien les seuls impératifs de ces méga-corporations.
    En effet, on y trouve aujourd'hui, au delà de ce qui fut au départ un simple téléphone sans fil, toute une gamme de caractéristiques - fort bien décrites dans votre billet - dont le seul but est de satisfaire les "besoins" les plus "importants" de l'individu(e) réduit(e) à n'être qu'un chaînon - anonyme cela va de soi - dans le grand cycle de la course au profit des tenants d'un certain capitalisme prédateur. On est loin des PME !
    Mise en marché forcenée oblige, le consommateur se laisse séduire, sans se poser de questions! Et pourtant, il y aurait matière, ... Tout ce temps passé à pitonner, c'est du temps passé ... à ne pas
    penser! Et voilà , "on" (voir ci-haut, les corp.) dispose ainsi d'un sujet malléable, facilement recyclable - ici, je parle de l'entité humaine - chez qui "on" peut stimuler les images requises en vue du prochain cycle de la course au profit.
    Bien à vous, et merci,
    Claude Jodoin