La queue du peloton

Billet de Caroline


Les Québécois

souffrent d’immobilisme

de peur

d’une absence de lucidité

et, pour Jean-Philippe Blondeau médecin et

président du comité de don d’organes CSSS de Chicoutimi,

ils manquent de cœur.
« Selon l’indice de générosité,

nous rappelle le Dr Blondeau

dans une lettre adressée au journal Le Devoir,

le Québec est en queue de peloton,

bon dernier de tous les États

et provinces d’Amérique du Nord. »
Notre pingrerie nationale

a d’ailleurs fait l’objet de critique

de la part du président de la fondation

du Centre hospitalier universitaire de Montréal,

[M. Ekran Rabbat,->2091]

qui soutient que « la culture latine

n’est pas autant portée sur la philanthropie

que la culture juive ou anglo-saxonne »,

négligeant de mentionner

que la culture latine finance deux mégahôpitaux,

dont l’un, de langue anglaise.
Pourquoi, questionne le Dr Blondeau

les Québécois ne donnent-ils pas plus, beaucoup plus

citant au passage le philosophe australien Peter Singer

pour lequel « il n’y a pas de principe éthique supérieur

pour les humains que la vie humaine elle-même.

Il faut donc toujours faire tout ce qu’on peut

pour sauver une vie; c’est dans notre nature. »
Sans vouloir excuser les Québécois,

qui ne versent que 0,33% de leur salaire

aux enfants du tiers-monde,

le « pourquoi pas plus, beaucoup plus » du Dr Blondeau

s’explique peut-être

par ce combat quotidien pour sa survie

que le peuple québécois se voit contraint de mener et de financer.
Ainsi, la lutte pour l’indépendance

d’un Québec français

exige des efforts qui pourraient être déployés ailleurs,

au Soudan, par exemple.
Les Canadiens, plus généreux,

n’ont pas ce problème

puisque l’État canadien

veille à leur unité, leur souveraineté et leur liberté.
Nous pouvons certes faire davantage.

Et nous ferons davantage encore

quand nous n’aurons plus

à payer pour ce qu’on nous a volé.

$

PQ

RIQ

MES

MNQ

MMF

SSJBM

SPQ libre

Le Québécois

L’aut’ journal

Vigile-Québec

Bloc Québécois

Projet Montréal

L’Action Nationale

T-shirt Le Québécois

La Presse Québécoise

Les amis des Patriotes

Conseil de la souveraineté

Coalition SOS Parc Orford

Grand spectacle des Patriotes

Pauvre de nous (Simon Geraghty)

Le référendum volé (Robin Philpot)

Collecte SOLIDARITÉ Raymond Lévesque

Campagne de financement de Siou Fan Houang

Le vrai visage de Stephen Harper (Pierre Dubuc)

Écrire pour qu’arrive le grand soir (Andrée Ferretti)

Québec Libre ! Entretiens politiques avec Pierre Falardeau

Nous peuple du Québec - Un projet de Constitution du Québec (Daniel Turp)





Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 236 533

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    21 décembre 2006

    Bravo Caroline! Ton article mène directectement à cet arbre de Noël. À ta façon unique de conclure.
    JOYEUX NOËL et au plaisir de te lire en 2007.
    France

  • Luc Bertrand Répondre

    21 décembre 2006

    Bravo madame Moreno! Je lis vos poèmes à tous les jours et vous félicite pour leur pertinence avec l'actualité souverainiste. Ils disent tout haut ce que nous pensons tout bas.
    Votre article cadre très bien avec cette période qui devrait être de réjouissance, mais nous savons tou(te)s que les collectes pour la Guignolée sont malheureusement des artifices pour se donner bonne conscience alors que les gens dans le besoin souffrent non seulement en décembre, mais pendant toute l'année. Moi aussi je crois que pour pouvoir aider, il faut commencer par s'aider nous-mêmes. Charité bien ordonnée commence par soi-même dit le proverbe.
    Est-ce vraiment un geste de charité lorsque les milieux d'affaires ou les Juifs financent leurs hôpitaux, universités et églises quand on sait que ces dons sont déductibles d'impôts (donc payés par l'ensemble des contribuables) et font en sorte que la minorité anglophone qui contrôle encore à peu près tout (incluant le gouvernement canadian et le Parti Libéral du Québec) bénéficie d'un niveau de vue supérieur à celui de la majorité francophone?
    Est-ce également un geste de charité de financer généreusement (et de façon occulte) le PLC, le PLQ et d'autres organismes appelés "caricatifs" comme Alliance-Québec, Option Canada et d'autres qui se donnent un nom anodin et dont "l'oeuvre charitable" véritable est de défrayer les honoraires d'avocats d'intégristes anglophones cherchant à morceler davantage la Loi 101 ou à réduire les pouvoirs de notre Assemblée nationale?
    Si on comptabilise toutes ces contributions, c'est certain que les anglophones paraissent plus généreux dans les sondages, mais ces sondages ne devraient-ils pas être considérés biaisés si l'on regarde l'utilisation de cet argent (voire de cette manne dans leur cas)? Générosité ou activisme haineux? Philanthropisme universel ou ghettoïsation?
    Avant de nous traîter d'avares ou d'égoïstes, les journalistes devraient creuser plus loin que les statistiques superficielles. Ils pourraient être très surpris. Comme ils pourraient le savoir déjà et feindre l'ignorance pour mieux accomplir leur devoir de désinformation et de salissage du peuple québécois.