L'honneur: vertu-clé de l'indépendance

Je laverai la conquête militaire,Je laverai le génocide culturel,Je laverai la crosse politique,Et j'appellerai ça: l'indépendance.

Comprendre notre intérêt national


Cela m'irrite de voir [des gens parler de la défaite référendaire de 1995->Commission-Bouchard-Taylor-sur-les]. Car ce
référendum, comme on le sait, a été saboté par le camp anti-démocratique
des fédéralistes. Je refuse donc de parler de défaite, mais il faut plutôt
parler d'indépendance volée. Ceci dit, il serait grand temps qu'un
gouvernement qui prenne le pouvoir ait l'honneur de déclarer, jouxtant une
motion de blâme à l'encontre du gouvernement du Canada, que l'Assemblée
nationale du Québec ne reconnaît pas ladite défaite référendaire de 1995.
Si les fédéraux voulaient nous battre, ils n'avaient qu'à jouer clean. Fuck
your Queen!

Je m'en souviens
Je m'en souviens de la Conquête,

Je m'en souviens de Lord Durham,

Je m'en souviens d'Option Canada,

Et je m'en souviens très bien,
Je m'en souviens si bien,

Que j'ai le goût d'oublier,

Et de reléguer au passé,

Ce qui appartient au passé,
Mais je ne peux oublier,

L'offense faite à mon peuple,

Mon honneur a été entaché,

Et je le laverai,
Je laverai la conquête militaire,
Je laverai le génocide culturel,
Je laverai la crosse politique,
Et j'appellerai ça: l'indépendance.
David Poulin-Litvak
-- Envoi via le site Vigile.net (http://www.vigile.net/) --

Squared

David Poulin-Litvak51 articles

  • 38 336

[Campagne pour une Assemblée citoyenne sur la réforme du mode de scrutin au Québec ->http://www.assemblee-citoyenne.qc.ca/]





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Archives de Vigile Répondre

    30 décembre 2007

    Monsieur Poulin-Litvak,
    votre passion pour le Québec fait de vous un poète. Que c'est magnifique ! Vous désirez vous rappeler, vous cherchez un sens à cette histoire des plus difficiles qui est celle du Québec, vos intentions sont donc louables. Au nom des plus vieux, qui ont beaucoup de difficultés à comprendre les plus jeunes, je vous remercie de vous choquer et de vous indigner. Car la jeune génération semble avoir pris une toute autre direction. De mon point de vue, les jeunes, qui sont un peu trop individualistes, sont préoccupés par des causes qui ne sont pas nationales. Mais peut-être est-ce seulement une question de circonstance ? Je ne sais plus. Je ne peux espérer autre chose, moi qui a analysé la situation dans les grands quotidiens et sur Vigile, moi qui a maintes fois retracé l'histoire de ce peuple et qui a déjà crié ma désolation. Bravo pour votre poème enraciné.
    Courage, les jeunes comme vous seront récompensés et verront bientôt leurs vers et leurs plus belles phrases devenir des exergues sur Vigile. Allez, CONTINUEZ à écrire.
    Un vieil Éléphant insomniaque qui a choisi d'encourager les jeunes.