L’épée de Damoclès!

La disparition en douce

Tribune libre 2008

Ce matin en allant fureter sur internet, histoire de voir ce que les partis fédéraux racontent, je suis arrivé sur le site des Jeunes Conservateurs du Québec. Ce site a le mérite de bien illustrer les vues et politiques mises de l’avant par le PC. Présentation en français, truffé de fautes d’orthographe et tout le reste est en anglais. C’est ça les jeunes conservateurs ?...imaginez les vieux ! Je vous laisse le soin d’aller voir le site dont je vous donne l’adresse ici-même.
http://groups.yahoo.com/group/jeunesconservateurs/
Je reproduis ci-après le texte de présentation, vous pourrez apprécier :
« Bienvenus sur le site des Jeunes Conservateurs de Québec. Ce group fut créé afin de faciliter notre but d’avoir une aile jeunesse conservatrice au Québec.
N’importe quels messages concernant le Parti conservateur peuvent être envoyés.
Nous souhaitons stimuler des dicussions afin de faciliter le développement du parti dans tous les domaines : la communication, l’organisation et la politique. »
Je disais récemment dans quelques articles qu’il y avait péril en la demeure. Au Québec, nous sommes très proches du précipice, du point de non retour. Si on laisse passer Harper et plus tard Charest, ça va en être fini du Québec et de notre culture. Pour les indécrottables du P.Q. ayez au moins le courage de « botter le cul » des instances du parti. Avec ses silences éloquents et ses bourdes à répétition il a perdu la crédibilité nécessaire pour parler d’autonomie, d’indépendance. Même de ses membres influents se sont retournés contre cette option, l’option qui a motivé sa création !...et pourtant, c’est une question de survie. On a toujours l’épée de Damoclès de la disparition au-dessus de la tête.
Les Harper de ce monde l’ont compris, ils savent qu’ils peuvent, avec le so0urire, déféquer sur nous (pas seulement sur l’épaule de Dion) et Stephen sait très bien qu’on va gober tout ça en espérant que les anglos, le ROC vont nous respecter ! Si on avait de la mémoire en dehors des plaques d’immatriculation de nos automobiles, on se souviendrait que Harper a été un ardent anti-Québec. Il nous fait les yeux doux, arbore un sourire mielleux, cultive l’image d’un bon papa. Sous un masque d’agneau se cache un loup au nez brun pour les politiques de Bush. Faire la guerre, envoyer nos jeunes se faire tuer pour enrichir les multinationales de l’armement sous de fallacieux prétextes, pour faire plaisir à George W. Bush. Suite à une autre bourde de ministre, récemment, le père d’un jeune tué en Afghanistan a touché le cœur du problème. Après avoir entendu le fait qu’on devrait rapatrier nos soldats de là-bas, il s’est dit que de cette manière, son fils serait mort pour rien !
Pendant ce temps le Québec fait de la ‘’parlotte nationale’’ ( !!!), se pâme pour les promesses creuses de Harper. Dion aussi veut nous amadouer, nous faire ramper devant le Canada. Le père de la clarté référendaire demeure le père de la soumission du Québec. Un autre roi-nègre. Ils sont légion ces temps-ci.

Que fait-on maintenant entre le P.Q. endormi politiquement et qui ne suscite que des chicanes de pouvoir internes et le P.I. dont on n’entend jamais parler ? Je crois que maintenant on va régler le problème du fédéral mais ensuite, on va devoir brasser de la m…marmelade pour nous trouver une tête d’affiche crédible qui pourra nous amener vers l’indépendance, notre seule porte de sortie, ou plutôt notre seul porte d’entrée vers le monde et notre épanouissement, collectivement et individuellement.
Ivan Parent

Featured a3e971571ab3c25a01e01d56d6b9d9d3

Ivan Parent403 articles

  • 348 520

Pianiste pendant une trentaine d'années, j'ai commencé
à temps partiel d'abord à faire du film industriel, de la vidéo et j'ai
fondé ma compagnie "Les Productions du LOTUS" Les détails seront visibles sur mon site web.
Site web : prolotus.net





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé