Jusqu'où peut-on aller quand on va trop loin ?

Billet de Caroline


JUSQU'OÙ PEUT-ON ALLER QUAND ON VA TROP LOIN ?
Bien entendu la fusillade de Dawson
_ est imputable à l'infâme loi 101
_ et quand les Québécois marchent pour la paix
_ ce sont des terroristes.
Le malheur, pour reprendre l'expression
_ du Président de la SSJBM
_ c'est que les fusibles ne sautent pas qu'à Toronto.
_ Ils sautent de partout.
Ils sautent
_ quand un juge en Chef déclare : « On ne peut pas à la fois faire la
_ promotion de la souveraineté et exercer la fonction de juge. »
Quand un journaliste du Devoir écrit : « N'importe quel souverainiste avouera avoir souvent douté de son choix au cours de sa vie. Il n'y a que les plus exaltés, qu'on qualifie de purs et durs, qui soient incapables d'une telle franchise. Leur cas relève de la psychiatrie, mais comme la médecine ne peut pas guérir toutes les maladies, il faut les endurer. »
Quand un aspirant à la direction du Parti libéral du Canada reproche aux souverainistes « d'avoir gaspillé du temps avec l'indépendance ».
Quand on apprend que « M. Boisclair et son entourage auraient aussi essuyé plusieurs refus de la part de ceux qu'on nomme « les anciens jeunes », ces ex-membres de la commission jeunesse de partis souverainistes, maintenant au seuil de la quarantaine ou jeunes quadragénaires. Certains d'entre eux, anciens attachés politiques péquistes, occuperaient maintenant des emplois importants dans des sociétés d'État ou de grandes entreprises dirigées par des sympathisants libéraux et refuseraient même qu'on les approche, de peur de lancer des rumeurs qui mettraient leur emploi en danger. »
Quand le Président du conseil d'administration de Radio-Canada affirme que « la société d'État est un nid de séparatistes. »
Les fusibles sautent
_ quand les chefs de partis souverainistes
_ rabrouent leurs députés
_ pour avoir osé critiquer la politique de Harper en Afghanistan
_ pour avoir dénoncé l'abolition du registre des armes à feu
_ le jour même de la tuerie de Dawson
_ pour avoir accusé Israël de crimes de guerre, etc.
De l'affaire Parizeau
_ en passant par l'affaire Michaud
_ et Falardeau
_ les souverainistes se révèlent aussi prompts
_ à se taper dessus
_ que leurs adversaires fédéralistes.
Jusqu'où peut-on aller
_ quand on va trop loin ?
_ questionnait à son émission du matin
_ René Homier-Roy.
Réponse : Trop loin !
Le 19 septembre 2006

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 383 953

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé