INDÉPENDANCE NATIONALE DU QUÉBEC 395

Démocratie, quand tu nous tiens!

Si telle est qu’elle puisse exister.

Chronique de Bruno Deshaies

LA DÉMOCRATIE ET LES ÉLECTIONS 2012
« Nous vivons en permanence dans un monde
à reprendre et à repenser. »
Les élections de 2012 sont exceptionnelles parce qu’une loi antidémocratique règne comme une épée de Damoclès au-dessus de la tête de chacun des électeurs et des électrices. Devant une telle situation, l’occasion peut être bien choisie de vouloir refaire le monde (selon le commentaire de Pierre Cloutier au sujet de ma chronique no 394) mais il n’en reste pas moins que les « voteurs » ont une décision à prendre le 4 septembre prochain. Un deuxième commentaire par André Gignac nous montre qu’il a fait son choix : « Heureusement qu’Option nationale est dans le décor… ». Ah ! Démocratie quand tu nous tiens !
Les réformes du système parlementaire incluant le régime du mode de représentation concernent un aspect du fonctionnement des institutions démocratiques. Sans aucun doute, elles sont nécessaires et indispensables à la VIE DÉMOCRATIQUE d’une nation. Quoique très importantes en soi, ces réforment ne transmuteront jamais la vie et les conditions de vie de l’homme et de la société. L’idéal d’une saine démocratie doit toujours faire l’objet par la société civile d’une vigilante surveillance des rouages démocratiques mis en place (et quels qu’ils soient) ainsi que de leur application dans la réalité de la vie collective. Permanence et changement doivent se combiner harmonieusement.
Il existe une réalité humaine, une vie en société et une humanité qui touchent n’importe lequel gouvernement des hommes. Il y a l’être humain comme tel et le groupe humain comme collectivité plus ou moins organisé dans le temps. Donc, il y aurait une réalité humaine globale avant la démocratie comme telle (ou un stade pré-démocratique). La démocratie comme toutes les autres institutions humaines sont des « produits » de l’activité humaine avec toutes ses forces et ses faiblesses. L’humanité s’autocrée en permanence dans l’Histoire de mille et une manières d’où la diversité des civilisations. Quelles en sont les causes ? Elles sont globalement produites par la nature et par l’activité humaine. Les conséquences se répercutent dans la société et le milieu d’où une perpétuelle quête de solutions aux problèmes humains vécus dans le temps et l’évolution humaine.
Lire lqa suite dans le fichier joint "Démocratie, quand tu nous tiens!"

Featured b9f184bd28656f5bccb36b45abe296fb

Bruno Deshaies209 articles

  • 270 358

BRUNO DESHAIES est né à Montréal. Il est marié et père de trois enfants. Il a demeuré à Québec de nombreuses années, puis il est revenu à Montréal en 2002. Il continue à publier sa chronique sur le site Internet Vigile.net. Il est un spécialiste de la pensée de Maurice Séguin. Vous trouverez son cours sur Les Normes (1961-1962) à l’adresse Internet qui suit : http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-1-20 (N. B. Exceptionnellement, la numéro 5 est à l’adresse suivante : http://www.vigile.net/Les-Normes-en-histoire, la16 à l’adresse qui suit : http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-15-20,18580 ) et les quatre chroniques supplémentaires : 21 : http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-Chronique 22 : http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-Chronique,19364 23 : http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-Chronique,19509 24 et fin http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-Chronique,19636 ainsi que son Histoire des deux Canadas (1961-62) : Le PREMIER CANADA http://www.vigile.net/Le-premier-Canada-1-5 et le DEUXIÈME CANADA : http://www.vigile.net/Le-deuxieme-Canada-1-29 et un supplément http://www.vigile.net/Le-Canada-actuel-30

REM. : Pour toutes les chroniques numérotées mentionnées supra ainsi : 1-20, 1-5 et 1-29, il suffit de modifier le chiffre 1 par un autre chiffre, par ex. 2, 3, 4, pour qu’elles deviennent 2-20 ou 3-5 ou 4-29, etc. selon le nombre de chroniques jusqu’à la limite de chaque série. Il est obligatoire d’effectuer le changement directement sur l’adresse qui se trouve dans la fenêtre où l’hyperlien apparaît dans l’Internet. Par exemple : http://www.vigile.net/Les-normes-en-histoire-1-20 Vous devez vous rendre d’abord à la première adresse dans l’Internet (1-20). Ensuite, dans la fenêtre d’adresse Internet, vous modifier directement le chiffre pour accéder à une autre chronique, ainsi http://www.vigile.net/Le-deuxieme-Canada-10-29 La chronique devient (10-29).

Vous pouvez aussi consulter une série de chroniques consacrée à l’enseignement de l’histoire au Québec. Il suffit de se rendre à l’INDEX 1999 à 2004 : http://www.archives.vigile.net/ds-deshaies/index2.html Voir dans liste les chroniques numérotées 90, 128, 130, 155, 158, 160, 176 à 188, 191, 192 et « Le passé devient notre présent » sur la page d’appel de l’INDEX des chroniques de Bruno Deshaies (col. de gauche).

Finalement, il y a une série intitulée « POSITION ». Voir les chroniques numérotées 101, 104, 108 À 111, 119, 132 à 135, 152, 154, 159, 161, 163, 166 et 167.





Laissez un commentaire



3 commentaires

  • Oscar Fortin Répondre

    21 août 2012

    Je porte à votre attention un très bon article qui donne un portrait assez juste de la démocratie qui tient enchainés les intérêts du peuple. D'ailleurs, le titre dit bien son contenu 'La démocratie contre les intérêts du peuple".
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/La-democratie-contre-les-interets-du-peuple-13403.html

  • Archives de Vigile Répondre

    19 août 2012

    Monsieur Deshaies
    Dans votre texte, vous parlez de réforme du système parlementaire. Il est clair que le PLQ et le PQ ne veulent pas de changement de ce système qui favorise l'alternance du pouvoir. Ces deux partis sont même incapables d'apporter un changement pour des élections à date fixe. Ce qui permet à Charest de nous cacher la vérité, dans cette élection, à la veille de la tenue de la commission d'enquête Charbonneau sur la corruption politique comme aussi en 2008 où nous avions appris, quelques mois plus tard, la perte de 40 milliards $ à la Caisse de Dépôt du Québec. C'est de l'opportunisme crasse, rien de moins! Tant que le peuple québécois ne se prendra pas en main pour réaliser par lui-même l'indépendance du Québec, le peuple sera toujours divisé par les forces fédéralistes (ex: la CAQ) et devra continuer à se contenter d'un demi-état provincial à l'intérieur du Canada, c'est une vérité implacable! Un Québec fort dans un Canada uni! Et le lavage de cerveau des Québécois par les médias à la solde du régime fédéraliste "CANADIAN" se poursuivra inlassablement.
    Et durant ce temps, le français fout le camp au Québec et nous sommes envahis par une immigration massive qui est en train de briser notre cohésion sociale et identitaire. Saviez-vous que de 1995 (le dernier référendum) à 2008, 560 000 immigrants étaient entrés au Québec et cela avec la complicité du PQ qui a accepté avec le PLQ de permettre l'entrée de 55 000 nouveaux immigrants annuellement? Pour moi, c'est un suicide collectif, un génocide en douce de notre peuple. Les immigrants au Québec qui généralement se joignent ou s'assimilent à la minorité anglo du Québec, représentent maintenant avec elle, 22% de la population québécoise et ces gens-là ne voteront jamais pour l'indépendance du Québec, ça c'est assuré! Je ne suis pas un prophète de malheur mais très réaliste. Si nous n'arrêtons pas de tourner en rond avec la question de l'indépendance en évitant d'affronter cette réalité qui s'impose d'elle-même et si nous ne nous prenons pas rapidement en main; nous ne pourrons même plus nous autodéterminer puisque nous serons devenus minoritaires au Québec. L'inconscience a une maudite limite!
    Le processus de louisianisation qui est enclenché, nous achèvera très rapidement; on en voit déjà des signes avant-coureurs. Fait curieux, durant cette campagne électorale vidé de tout sens concret et réel, aucun des vieux partis en place n'osent parler de cette situation alarmante pour l'avenir de notre peuple. Et les gaz de schiste et le pétrole noir et polluant d'Anticosti, encore bien moins! Comme toujours. les problèmes cruciaux, on les met sous le tapis et les médias oligarques du Québec se chargent du reste.
    VIVE l'OPTION NATIONALE ET L'INDÉPENDANCE DU QUÉBEC!!!
    André Gignac 19/8/12

  • Archives de Vigile Répondre

    17 août 2012

    Pour l'instant, pendant que l'ONU confirme que deux millions de Canadiens y compris des centaines de milliers de Québécois vivent l'insécurité alimentaire, on assiste à de la politique-spectacle à son meilleur. On se demande s'il faut garder le crucifix à l'Assemblée nationale pendant qu'il y en a qui crèvent de faim. Pas en Afrique, au Québec.
    Maudite politique-spectacle! Maudit spectacle!