Laïcité - Débat québécois

Mémoire du Cciel pour le projet de loi no 94



Pour toutes ces raisons, bien que nous sommes en faveur du projet de loi no 94, nous considérons qu’il est trop timide dans son énoncé et que sa portée est trop restreinte

Accommodements dans l'administration publique

Le Barreau appuie le projet de loi 94 pour sa «valeur pédagogique»

Le PQ et l'ADQ jugent le texte «inutile», la CSQ le qualifie de «coquille vide»


Robert Dutrisac - Québec — Le Barreau du Québec...

La laïcité ouverte est «un bateau à la coque percée»

Quand Caroline Fourest croise une femme portant le voile intégral dans une rue de Paris, c'est toujours la même image qui lui vient à l'esprit : l'image du Ku Klux Klan.


Quebec Says ‘Non’ to the Niqab



Whether they admit it or not, virtually all Westerners hate the niqab and burqa for the anti-democratic ideology and misogynistic gender relations they signify. Many are increasingly willing to say so. Why does political correctness fall away when it comes to the niqab? Because other Islamist inroads, like Sharia banking, happen offstage, so to speak. They are not “seen” by the public. But the niqab is open t...

La bureaucratie de la diversité : à propos de l’activisme de la CDPDJ

Il est plus que temps de désacraliser la Charte et de questionner sévèrement la bureaucratie militante qui l’instrumentalise en s’en faisant la gardienne.


L’activisme de la CDPDJ nous révèle à quel point la bureaucratie chartiste est au cœur de la promotion d’un multiculturalisme qui s’est métamorphosé en pratique technocratique. Mais la charte n’est toutefois pas gardienne de la démocratie, seulement du multiculturalisme. Ceux qui la transforment en moment fondateur de la démocratie libérale diabolisent rétrospectivement toute l’expérience historique des sociétés occidentales.

Pour une Charte des droits collectifs



En effet, un rassemblement de cultures différentes et des façons de vivre distincts ne font pas une nation, mais un lieu d’affrontement et de chicane. Il y a déjà assez de raisons de cloisonnement entre nous pour ne pas en créer d’autres. Les arrangements irritants pour l’ensemble sont une source inévitable de division.

Circulez!



Car le résultat de cette enflure des droits, c'est l'impuissance politique. Si l'essentiel se décide ailleurs, dans des traités internationaux ou en vertu d'un texte sacré signé à l'ONU ou à Bruxelles, pourquoi s'en préoccuper? Le parti de l'abstention a malheureusement encore de beaux jours devant lui.

La charte des droits n'est pas un pacte de suicide

Les chartes des droits ont été adoptées il y a plus de 25 ans, et force est de constater qu’elles ont mal vieilli et qu’on ne peut pas définir notre identité comme nation en fonction de ces instruments.


Il y a quelque chose de profondément ironique à voir une « infidèle », la chroniqueuse Lysiane Gagnon de La Presse, dénoncer l’interdiction du voile intégral proposée par le gouvernement Charest, tandis qu’un homme musulman, Tarek Fatah, se porte quant à lui, dans le National Post, à la défense de cette interdiction.

Trève de naïveté avec la burqa

Tant que nous resterons dans ce Canada, nous serons toujours à l’heure Durham


Nous sommes donc toujours à l’heure Durham au moment même où, tant à gauche comme à droite de l’échiquier politique, on réclame de plus en plus une charte de la laïcité. Il faudra bien un jour comprendre que la seule façon d’y arriver, c’est de se donner un pays. Seule façon également de faire taire les gueulards.

Laïcité et égalité des sexes

Entrevue avec Louise Mailloux par Jocelyn Parent


Bonjour madame Louise Mailloux. Vous êtes professeure de philosophie au Cégep du Vieux-Montréal et êtes aussi collaboratrice à L’Aut’journal où vous écrivez régulièrement. En mai 2009, avec Hafida Oussedik et Djemila Benhabib, suite à la position de la Fédération des femmes du Québec (FFQ) en faveur du port de symboles religieux chez le personnel de l’État, vous avez fondé le Collectif citoyen pour l’égalité et la l...

Montréal, Paris, Bruxelles



Après la France et le Québec, c'est au tour de la Belgique de proposer une loi limitant la présence du voile intégral dans les lieux et les services publics. Ceux qui soupçonnaient la loi 94 de cultiver une xénophobie insupportable en seront quittes pour leurs frais. À moins d'accuser 95 % des Québécois, des Belges et des Français de racisme. Le projet de loi belge est le plus radical. Il bannit le niqab dans tous l...

Laïcité 101

La laïcité n’est pas le fruit d’une génération spontanée.


Introduction L’intense discussion qui a cours au Québec sur la laïcité a eu son coup d’envoi public en 2007 avec la Commission sur les pratiques d’accommodements liées aux différences culturelles, dite Commission Bouchard-Taylor, des noms de ses co-présidents. La discussion met l’accent actuellement sur des demandes d’accommodements relatives au port de signes et symboles religieux. Elle ...

L’essor, chez nous, d’intégrismes religieux met-il en péril la paix sociale ?

Texte présenté le samedi 27 mars à la Bibliothèque du Mile-End lors de la Conférence-Débat du CCIEL, par Pierre Joncas


Texte présenté le samedi 27 mars à la Bibliothèque du Mile-End lors de la Conférence-Débat du CCIEL, par Pierre Joncas « Le retour du religieux menace-t-il nos droits ? », demandez-vous. Vous me trouverez peut-être tatillon, mais la question me paraît mal posée. Voici comment, si vous me l’aviez demandé, je l’aurais formulée : « Conjuguée au laxisme des autorités et au clientélisme électoral croissa...

Projet de loi 94 - Port du niqab: une loi inutile



Dans les deux cas, les tentatives ont échoué et, quelques décennies plus tard, des verdicts sévères d’intolérance sont portés à l’endroit des décideurs de l’époque. En sera-t-il de même pour le projet de loi 94 ? Le projet de loi semble avoir été bâclé : il est peu clair, constitutionnellement fragile, risqué et pourrait avoir des répercussions sérieuses. Pourquoi légiférer ?

Je partage entièrement et la position et la colère et la révolte de VLB



Je partage entièrement et la position et la colère et la révolte de VLB. Tout est lié dans les événements historiques et actuels qui nous aliènent. Pour nous libérer de l'un, il importe de nous libérer de tous. Autrement, nous continuerons de tourner en rond jusqu'à étourdissement complet, c'est-à-dire jusqu'à aveuglement à ce que nous tentons d'être depuis des siècles: un peuple libre. Libéré de toutes les domi...

Vos paupières sont lourdes...



Note à Jean Charest: "Bravo, monsieur le premier ministre, mission accomplie! Avec votre projet de loi 94, vous avez convaincu le Canada tout entier qu'en limitant le port du niqab et de la burqa, vous imposiez aussi des "balises" aux autres demandes d'accommodements religieux, alors que c'est faux! Sur cette question, tout au moins, vous êtes un hypnotiseur aux talents exceptionnels. Votre prochaine carrière est ...

Sur la laïcité

Lettre d'opinion par Victor-Lévy Beaulieu



Quand on ne sait pas encore que Dieu est mort, que les Églises sont de grandes salopes et les religions la négation de toute civilisation, on reste dans le trou noir de son obscurantisme, on n'écoeure pas les autres avec!

Projet de loi 94

Une laïcité ouverte… sur l’homophobie?



par André Gagnon, Éditorialiste, Magazine Être - Depuis le dépôt du rapport Bouchard-Taylor, une nouvelle notion a été introduite dans le débat sur la laïcité de l’État québécois, la laïcité ouverte. Ce serait une version plus pragmatique, plus tolérante de la laïcité de l’État, qui favoriserait l’intégration des immigrants en établissant une distinction entre la laïcité des institutions et la liberté ...

Du bon sens à l'intolérance



Le projet de loi du gouvernement Charest sur le voile comporte deux failles, dont la plus importante est qu'il pénalisera injustement les (très rares) femmes qui s'obstinent à porter le voile intégral, en leur interdisant l'accès aux services publics. Cette clause sera sans doute renversée par les tribunaux et ce sera bien mérité. Que l'on interdise le port du niqab aux employés des services publics est une...

Le retour du religieux menace-t-il nos droits?

De tranquille qu’elle était, notre laïcité est devenue le sujet le plus brûlant qui soit. Le sujet dont tout le monde parle.


Au Québec, nous ne voulons plus de cela. Nous voulons continuer de goûter cette vie librement sans qu’aucune religion ne vienne la rapetisser à nouveau. C’est la liberté qui nous fait protester, c’est la liberté qui nous fait se lever, pas le racisme, ni la xénophobie.

Les tribunes qui dérapent



Soyons clairs: nous sommes favorables à un État laïque et contre tout accommodement déraisonnable qui remettrait en question les droits fondamentaux auxquels adhère la société québécoise par l'entremise de sa Charte. Soyons encore plus clairs: les places réservées de stationnement à Outremont n'entrent pas dans cette catégorie! Soyons toujours plus clairs, l'une d'entre nous est Québécoise, francophone, juive, sou...

Au-delà des apparences



La vigilance est à l'ordre du jour. Comment respecter les droits individuels sans compromettre les valeurs communes du Québec en devenir? Est-on en train de mettre en place des éléments subversifs qui entraîneront une désintégration sociale?

Manifeste pour une inclusion québécoise



Tout le monde écrit des manifestes ces temps-ci. Voici le mien, inspiré par les propositions de citoyenneté québécoise de la Société Saint-Jean-Baptiste et par ma propre compréhension de la nécessité de définir un vivre-ensemble offrant aux Québécois un cadre assurant le respect de leurs valeurs fondamentales, et aux immigrants des règles claires leur permettant de s’intégrer au vivre-ensemble québécois. Dans le ...

De juges et de turbans



Québec a voulu s'enlever du pied l'épine du minuscule problème du niqab, mais il a évité de faire un pas de plus. La proposition Bouchard-Taylor était pourtant simple, sage et parfaitement soutenable des points de vue social et juridique. Mais bon, ce gouvernement depuis longtemps préfère la réaction à l'action le moindrement ambitieuse.

Accomodements: le CSF contredit la ministre de la Justice



«J'affirme et je suis persuadée que l'article 4 permet d'interdire le port de signes religieux ostentatoires par les fonctionnaires. La direction d'une école de Montréal pourrait à partir de maintenant interdire à ses enseignants de porter tout signe religieux ostentatoire, que ce soit la kippa, le voile, le turban.»

L'application confuse de principes clairs



Avec son projet de loi 94 sur les accommodements raisonnables, le gouvernement Charest vient démontrer son incapacité à mettre en pratique les principes qu'il affirme lui-même défendre. L'interdiction justifiée du voile intégral et du niqab lors de la prestation de services publics et parapublics continuera certainement d'alimenter le débat, compte tenu de l'hystérie de plusieurs médias anglo-canadiens, mais l...

Accommodements raisonnables - Premières balises



Le gouvernement Charest a fait son lit et opté pour l'expression par l'État québécois d'une laïcité ouverte. Dans l'espace public des institutions gouvernementales et paragouvernementales, le port de signes religieux ostentatoires sera permis, sauf le niqab et la burqa. Ce faisant, il relance le débat sur les accommodements raisonnables, qui est devenu «le» débat de société au Québec. Bien plus que la question de...

Des balises raisonnables



Le projet de loi déposé hier par le gouvernement Charest propose des balises raisonnables aux décisions des organismes publics en matière d'accommodements pour motifs religieux. Par la laïcité ouverte dont il se réclame, le gouvernement est fidèle à l'histoire du Québec, une société foncièrement libérale. Le projet de loi 94 établit que le voile intégral n'a pas sa place dans les services publics. Toute personn...

Red flag on niqab ban

bill 94; Don't intrude on rights, experts warn


By MARIAN SCOTT, KEVIN DOUGHERTY and PHILIP AUTHIER of The Gazette contributed to this report *** Proposed legislation that bans the niqab from government offices, the education sys...