Géopolitique - États-Unis d'Amérique

Québec

Les élus américains se réveillent

Washington inspecte le tronçon américain de la voie ferrée



Aux États-Unis, l'Agence fédérale du transport ferroviaire a averti pouvoir forcer la MMA à mener des réparations sur la voie, voire suspendre ses opérations en cas de graves manquements.

Québec

Le régime en place aux États-Unis n'a plus aucune légitimité constitutionnelle

Coup d’état



Paul Craig Roberts (PCR), ancien n°2 du département du Trésor sous la présidence de Ronald Reagan, s’est transformé, à mesure que passaient les années et particulièrement depuis 9/11, en un opposant farouche de la politique expansionniste et belliciste du Système, représenté dans ce cas par sa branche « ainée » de l’américanisme. D’abord polémiste itinérant, PCR vient de créer sa propre institution, – The Institute for Political Economy (IPE). A partir de cette base bien renforcée, il vitupère avec constance et fureur, et désormais d’une façon documentée. Dans cet article, il dénonce le coup d'état dont a été victime son pays.

Québec

Confrontés à leurs vieux démons du racisme, les États-Unis s'enflamment

L'acquittement de Zimmerman enrage des Américains



L'acquittement de George Zimmerman, un garde bénévole qui a tué un adolescent noir en 2012 en Floride, a déclenché une vague de protestations dimanche aux États-Unis, alors que défenseurs des droits civiques et élus en appelaient au gouvernement fédéral.

Québec

Ça ne fait que commencer

Snowden pourrait «causer de graves dommages aux États-Unis»



L'ancien consultant du renseignement américain Edward Snowden détient «une quantité énorme de documents» dont la publication éventuelle causerait encore plus de dommages aux États-Unis, a déclaré dans une interview le journaliste qui a publié ses premières révélations.

Une indignation générale devant les pratiques américaines

Il faut accorder l’asile politique à Edward Snowden

Nicolas Gauthier


Non contents d’écouter la planète entière, les USA cibleraient leurs écoutes sur leurs « alliés » européens, la France au premier chef. Pis, en cette période de négociation d’un énième traité de libre-échange qui, évidemment, se fera aux dépens de l'Union européenne, leurs grandes oreilles seraient toutes particulièrement pointées sur les délibérations de ses représentants, que ce soit à Bruxelles ou à l’ONU.

Québec

Attention ! Pas reposant, et l'auteur ne peut être écarté du revers de la main

11-Septembre : Inside Job ou Mossad Job ?

Laurent Guyénot


Le rôle d’Israël dans les événements du 11 Septembre 2001 — qui déterminent le 21ème siècle — fait l’objet d’âpres controverses, ou plutôt d’un véritable tabou au sein même du « Mouvement pour la vérité sur le 11-Septembre » (9/11 Truth Movement) provoquant la mise à l’écart de l’homme par qui le scandale arriva, Thierry Meyssan. La plupart des associations militantes, mobilisées derrière le slogan « 9/11 was an Inside Job » (Le 11-Septembre était une opération intérieure), restent discrètes sur les pièces à conviction mettant en cause les services secrets de l’État hébreux. Laurent Guyénot fait le point sur quelques données aussi incontestables que méconnues, et analyse les mécanismes du déni.

Québec

Les Américains ne sont plus les maîtres du monde

Snowden est «un homme libre» à Moscou

Poutine refuse de livrer aux États-Unis l’ex-consultant de la NSA


Vladimir Poutine a dissipé mardi le mystère sur Edward Snowden, l’ex-consultant de la NSA recherché par les États-Unis, en annonçant qu’il se trouvait toujours en zone de transit à l’aéroport de Moscou, et que la Russie n’allait pas l’extrader aux États-Unis.

Québec

Les États-Unis se comportent exactement comme les États totalitaires qu'ils dénonçaient hier

Aux Etats-Unis, une cybersurveillance digne d'un Etat policier

Daniel Ellsberg


Il n'y a jamais eu, à mes yeux, dans l'histoire américaine, de fuite plus importante que la divulgation par Edward Snowden des programmes secrets de l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA). L'alerte qu'il a lancée permet de prendre la mesure d'un pan entier de ce qui se ramène à un "coup d'Etat de l'exécutif" contre la Constitution américaine.

Québec

Et c'est un ancien dirigeant américain qui le dit...

Le double jeu et l’insanité de Washington mènent le monde à la 3ème guerre mondiale



Au XXIème siècle, la propagande vieille de plus de 200 ans qui dit que le peuple étasunien contrôle son gouvernement a été complètement pulvérisée. Les deux régimes de Bush et d’Obama ont rendu parfaitement clair que ce peuple n’a aucune influence, encore moins de contrôle, sur le gouvernement. Pour ce qui est de Washington, le peuple n’est rien d’autre que fétus de paille dans le vent.

Québec

Le modèle américain dénoncé

Perspectives - Big Brother Inc.



Les dernières semaines ont permis d’en apprendre un peu plus sur les services de renseignement américain ainsi que sur leurs liens étroits avec l’entreprise privée.

Québec

C'est maintenant reconnu par la presse mainstream : l'impérium américain remis en cause

La cavale de Snowden, une aubaine pour les détracteurs de l’empire américain

Sebastian Seibt


Edward Snowden, l’ex-consultant de la CIA à l’origine des fuites concernant le programme de surveillance Prism, cherche à trouver asile en Équateur. Plusieurs pays profitent de cette cavale pour mettre les États-Unis face à leurs contradictions.

Québec

Plus moyen de contenir le constat

Le FMI plus pessimiste sur la croissance américaine



Le Fonds monétaire international (FMI) a jugé vendredi que la cure d’austérité forcée aux États-Unis risquait d’amputer la croissance du pays en 2014 sans résoudre le lourd déséquilibre des finances publiques qui restent sur une trajectoire « intenable ».

Québec

L'État cyberpirate

Cybersurveillance aux États-Unis - Snowden, la taupe du Guardian, veut rester à Hongkong et faire d’autres révélations



Edward Snowden, ex-consultant de l’Agence de sécurité nationale américaine (NSA), a assuré mercredi ne pas vouloir quitter Hong-Kong et affirmé que les États-Unis surveillaient des « centaines de milliers d’ordinateurs » dans le monde y compris à Hong-Kong et en Chine.

Québec

« Ils l'ont tu l'affaire, les Américains ! » - Elvis Gratton

L'affaire Edward Snowden - Surveillance totale



Grâce au lanceur d’alerte Edward Snowden, nous savons désormais que la surveillance dont nous sommes quotidiennement l’objet est totale. Entre la collaboration que Google et consorts offrent jour après jour aux censeurs du monde et les coups de butoir que Barack Obama a assénés à ce qui fonde la vie privée, le droit, vos droits, ainsi que votre libre arbitre ont été asservis à la volonté de puissance.

Québec

David abat Goliath, une fois de plus

Programme américain de surveillance électronique - La source de la fuite est un jeune employé de la NSA



La source à l’origine des fuites sur le programme secret américain de surveillance électronique est un jeune Américain de 29 ans, consultant à l’Agence de sécurité nationale (NSA), qui explique avoir agi pour l’intérêt du public au nom de la protection de la vie privée.

Peter Dale Scott explique « l'État profond » en français

« État profond » et fascisme

Entretien avec Peter Dale Scott



Peter Dale Scott est un universitaire canadien, professeur de littérature anglaise à l'université de Berkeley en Californie. Dans cet entretien, il explique les concepts d'« État profond » et de « continuité du gouvernement », notamment dans le contexte d'événements comme le 11 septembre 2001, et aborde la question fondamentale du financement des opérations secrètes occidentales par le narcotrafic international.

Québec

Les États-Unis sont passés de l'Oncle Sam à Big Brother

États-Unis - La NSA espionne le monde entier



Les preuves sont là, et même en couleur et graphiques, comme un ABC de l’espionnage pour les nuls : depuis 2007 au moins, la très secrète National Security Agency (NSA, Agence nationale de sécurité), chargée du renseignement électromagnétique aux États-Unis, collecte directement toutes les données qui l’intéressent sur les serveurs des géants américains de l’Internet, révèlent des documents internes confidentiels publiés par le Washington Post et le Guardian.

L'aigle dans sa chute

Le FBI organise presque tous les complots terroristes aux États-Unis



Le FBI emploie aujourd’hui 15 000 agents sous couverture, soit dix fois plus qu’en 1975. Si vous pensez que ça fait un peu trop d’espions – espions qui gagnent jusqu’à 100 000 $ par mission –, vous pourrez facilement vérifier tout ce qu’ils ont accompli : ils ont empêché un nombre impressionnant d’attentats terroristes et de catastrophes dans la veine du 11 Septembre de se produire sur le sol américain. Ces agents sont néanmoins responsables d’autre chose : la préparation même de ces attentats.

Québec

L'hégémonisme américain laisse derrière lui un sillage de sang et de catastrophe

Les attentats à la bombe de Boston et les racines du terrorisme



Quelques jours à peine après les attentats à la bombe de Boston, des contradictions massives sont apparues dans les rapports officiels présentés par le gouvernement Obama, le FBI et les agences d’Etat quant à la manière dont cette attaque terroriste a eu lieu.

Québec

L'effondrement de l'État

Notes sur le déchaînement de la Matière à Boston



L’affaire de Boston, roulant du rocambolesque à l’incompréhensible, de la monstrueuse overeaction sécuritaire et policière à l’hypothèse au mieux de l’incompétence pure et plus logiquement de l’incompétence ajoutée à la manipulation, confirme d’abord et sans surprise l’état remarquable de la dégradation de l’appareil d’État, ou dans ce qui en fait fonction dans un pays qui n’a pas d’État et qui prétend régenter le monde à l’heure de son effondrement, au nom de principes qu’il ne peut pas appliquer lui-même. On doit même ajouter que Boston marque, y compris syumboliquement, une étape de plus dans l’évolution accélérée de cette dégradation.

Québec

Prochaine étape dans l'escalade vers la tyrannie : la confiscation du droit de parole

How The Boston Bombing Is Already Being Exploited To Introduce Tyranny



Je n'ai pas d'expérience personnelle dans les affaires de terrorisme sous « fausse bannière », mais j'imagine que le génie qui a victorieusement réussi à jeter le blâme d’un attentat sur des parties innocentes ou semi-innocentes dans le but de manipuler psychologiquement la population est sans conteste un conteur accompli.

Québec

L'étrange ressemblance entre 2013 et 1984

Orwell does America



Bienvenue dans l’abysse du vortex « Orwellien ». 2013 ressemble de plus en plus à 1984.

Québec

« Ils l'ont-tu l'affaire, les Amaricains ? »

«Il est indéniable» que les États-Unis ont pratiqué la torture



L'étude menée par l'association Constitution Project, qui épingle en premier lieu l'administration de George W. Bush, mais couvre aussi des «actions» prises sous l'ère de Bill Clinton et sous l'actuel gouvernement de Barack Obama, souligne que la torture était «conduite à l'intérieur et à l'extérieur du pays».

Québec

Derrière un éventuel traité de libre-échange États-Unis/Europe, une OTAN économique

L’OTAN économique, solution à la crise aux États-Unis



Les premiers contacts du nouveau secrétaire d’État John Kerry n’ont pas été consacrés à la politique du pivot (transfert des forces US vers l’Extrême-Orient), ni au plan de partage du Proche-Orient, mais à la création d’une OTAN économique, sans que cela suscite la moindre inquiétude en Europe. Pourtant ce projet, s’il devait être mis rapidement en œuvre reviendrait à résoudre la crise économique aux États-Unis au détriment des Européens.

Vous allez osciller entre l'incrédulité et les cheveux dressés sur la tête

The Untouchables: Why No One On Wall Street has Been Prosecuted



Le réseau public américain PBS examine pourquoi aucune accusation n'a été portée contre les responsables de la grande débâcle financière de 2007

Attachez vos tuques, ça va brasser

Mars-juin 2013 : Débranchement de l'homme-malade du monde et dernière phase d'impact de la crise systémique globale

Communiqué public GEAB N°71 (15 janvier 2013)


Tous ces facteurs, économiques, géopolitiques, américains, mondiaux, convergent vers le même moment : le deuxième trimestre 2013. Notre équipe a identifié la période allant de mars à juin 2013 comme étant explosive, à l'issue notamment des négociations aux États-Unis sur le plafond de la dette et sur le fiscal cliff. La moindre étincelle mettra le feu aux poudres, enclenchant la seconde phase d'impact de la crise systémique globale. Et des occasions de faire des étincelles, on l'a vu, il y en a beaucoup.

Québec

Mur budgétaire - La vraie bataille n’a pas encore eu lieu

Démocrates et républicains fourbissent déjà leurs armes


Les marchés ont laissé éclater leur joie après avoir appris que la première économie mondiale n’avait pas frappé le fameux mur dont on parlait depuis presque deux ans. L’entente de dernière minute arrachée par Barack Obama à la majorité républicaine de la Chambre des représentants ne représente qu’un bien « petit pas » dans les efforts visant à éviter que leur pays ne fonce dans le mur budgétaire. Ce mur n’a été f...

Québec

« Une entente qui prolonge des allègements fiscaux dangereux pour 98 % des Américains ne constitue une victoire pour personne » - {Nouriel Roubini}

US has been let down by its leadership



Si l'entente conclue à Washington à la veille du Nouvel An en empêché à évité aux États-Unis de tomber dans le vide budgétaire dans l'immédiat, le caractère totalement dysfonctionnel du système politique américain garantit qu'une prochaine crise ne sera pas longue à venir. En effet, dans deux mois, et à moins qu'une nouvelle entente ne soit conclue d'ici là, des coupures budétaires automatiques de 110 milliards $ seront appliquées, conformément aux règles sur le plafond des dépenses budgétaires. Et ce n'est que le début.

Québec

L'accord validé par le Congrès ne constitue qu'une solution temporaire

Vers une nouvelle crise dans deux mois



Sans un vote du Congrès, l'Oncle Sam ne peut plus augmenter l'encours de sa dette au-delà de 16.400 milliards de dollars. Rien dans le compromis adopté mardi par le Sénat, puis entériné par la Chambre des représentants, ne résout ce problème fondamental.

Québec

Despite Cliff Deal : « Nothing Really Has Been Fixed »



L'entente in extremis conclue hier après des semaines de négociations acrimonieuses va empêcher les États-Unis de tomber dans un précipice budgétaire, mais la hausse des impôts et le climat d'affrontements politiques à Washington promettent d'ébranler une économie fragile tout au long de 2013, d'autant plus que certaines questions fondamentales n'ont fait qu'être reportées de deux mois.