Trudeau, le Canadien le plus détesté

Tribune libre - 2007

L’éditrice du Magazine The Beaver, Canada’s History Magazine, suggère : « Quand vous avez en tel impact dans la société, il est inévitable que des personnes soient contre. ». Je crois qu’elle a raison, mais c’est beaucoup plus profond que cela.

Mon grand-père, qui était un vieux libéral, répétait souvent : « Ce Trudeau ne dit pas la même chose en français et en anglais. Il doit être un menteur! ».

Serait-ce que les canadiens de tout acabit commencent à se rendre compte qu’ils se sont fait duper par ce dernier et que ses belles théories ne se sont pas réalisées. Il s’agit de prendre comme exemple son rêve d’un Canada bilingue d’un océan à l’autre.
On y trouve une explication plus détaillée dans le livre suivant : « Le vrai visage de Pierre Elliott Trudeau » par François-Xavier Simard, Les Intouchables, 2006.

Laurent Desbois
Longueuil (Québec)


Featured 2985a9f8ba1f3c6f4f8cd1587cd591cb

Laurent Desbois92 articles

  • 64 619

Ex-franco-hors Québec, d’origines métis et acadienne, fier Québécois depuis plus de quarante ans, et canadian… par la force des choses et temporairement …. sur papiers seulement!





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    4 août 2007

    Je réclame, au nom des Québécois séparatistes qui ont aidé M. Trudeau à se faire élire, par leur seule existence, d'avoir l'exclusivité de détester notre ex-P.M. Trudeau qui est un gars de chez-nous.
    Que l'ouest canadien se trouve donc du monde dans leur coin pour faire une "détestation" régionale et lâchez nos vedettes politiques nationales qui aimaient bien nos défilés de la Saint-Jean, électoralement parlant.

  • Archives de Vigile Répondre

    31 juillet 2007

    Bonjour monsieur Desbois!
    Qu'ont en commun Céline Dion, Mulroney, Trudeau, Morgantaller? Tous ces gens qui sont les plus détestés des canadiens. La réponse est qu'ils sont québécois. Donc pour une grande partie des canadiens, nous québécois sommes des pestiférés. Voilà! Et dire qu'on est venu nous manifester par milliers tellement d'amour en 1995 lors du grand love in de Montréal. Quelle hypocrisie!
    Denis Julien