Souvenir d'un viaduc

Billet de Caroline


Cinq personnes, dont une jeune femme enceinte,

n'ont pas eu le temps

de voir le ciel leur tomber sur la tête

alors qu'elles circulaient sous un viaduc

en ce dernier jour du mois de septembre.

D'autres ont basculé dans le vide.
À peine une heure plus tôt,

la présence de blocs de béton

sur cette portion de l'autoroute

avait pourtant été signalée aux autorités de même

qu'une démarcation sur la chaussée du viaduc.

Un patrouilleur s'est rendu sur place

afin d'évaluer la situation.

Il n'a pas jugé bon fermer l'accès.

Il a rédigé un rapport.
Faisait-il trop beau ?

Avait-il la tête ailleurs ?

La terre a-t-elle tremblé ?

L'effondrement du viaduc

demeurait-il à ce point imprévisible ?
Stupéfiant tout de même

qu'à 11h23 des morceaux de béton

se soient détachés de la structure,

que la travée se soit affaissée à 12h30

et qu'entre-temps

les lieux aient été inspectés

sans que des indices précurseurs n'aient été révélés.
Est-ce le fruit d'un hasard qui fait mal les choses

ou la sécurité des citoyens

se résume-t-elle aux aéroports ?
« Il faudra tirer des leçons de cette affaire »

a déclaré Jean Charest.
Une affaire qui en rappelle une autre...

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 236 636

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé