Singulier pluriel

Billet de Caroline


Un passé pour tout le monde

Un avenir pour certains


Sandrine Kimberlain


Dans le rapport de Madame Hélène Alarie

sur l’échec du Bloc québécois dans la région de Québec

des électeurs expriment leur malaise :

« On devrait parler du vrai monde

et pas de mariage gai et de suicide assisté ».

Cette population, conclut Madame Alarie

«ne voit pas nécessairement comme un modèle à imiter

le Montréal multiethnique, le Montréal du village gai

le Montréal étonnamment anglais (…)».

La campagne électorale menée en 2006

par le Bloc était, selon cette étude,

« trop centrée sur Montréal et les ethnies ».
L’enquête aurait-elle été réalisée à travers tout le Québec,

le constat aurait sans doute été le même.

Aurait-elle porté sur le PQ,

les critiques auraient sensiblement été les mêmes.
Multi, ethno, pluri

les politiciens souverainistes

ont perdu la trace de leurs pas.

Ils errent.

Ils s’enthousiasment du modèle pluriel québécois

qui n’est pas même une réussite

puisque tout le monde ne parle pas français.

puisque leurs discours qu’ils disent inclusifs

font en sorte de scinder la population en deux :

les Québécois et les autres.
Qu’ils soient

blancs, noirs, café au lait, chocolat, miel

blonds, roux, crépus, lisses.

musulmans, juifs, catholiques, protestants, sikhs

il nous faut revenir à nos moutons :

Un Québec français et laïc.
C’est ce que les Québécois veulent entendre.

C’est ce que les politiciens ne disent pas.

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 236 564

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé