L'aéroport international Jean-Lesage

Pendant ce temps, à Québec...

2006 textes seuls



Voici un bel exemple de 'deux poids - deux mesures', soit le dossier de l'aéroport international Jean-Lesage à Québec.
On nous annonce que l'aéroport d'Ottawa (un aéroport qui n'aurait pas le statut d'un aéroport international - là-dessus, il faudrait vérifier) profitera d'un nouvel investissement de 100 millions de dollars pour un agrandissement. À l'aéroport Pierre Trudeau à Montréal, l'argent rentre également à pleines portes. Pendant ce temps, à Québec, l'aéroport international Jean-Lesage cherche encore de l'argent pour sa modernisation et son agrandissement, un aérogare qui voit sa clientèle augmenter considérablement à chaque année. Politique de 'deux poids - deux mesures'? Pourtant, au Québec, c'est la région métropolitaine de Québec qui a élu le plus grand nombre de députés conservateurs. Il y a eu des promesses de la part des candidats conservateurs, mais, aujourd'hui, les députés conservateurs n'en parlent plus... POURQUOI?
Maintiendraient-ils la politique d'indifférence des gouvernements Chrétien, Martin et Charest à l'endroit de la région métropolitaine de Québec? (On sait que les libéraux ont ignoré la ville et la région de Québec, particulièrement au cours des dernières années - et cette situation perdure avec le gouvernement Charest).
Quel est donc ce phénomène à l'effet que les gouvernements s'occupent davantage de certaines grandes villes - au détriment de d'autres grandes villes? Nos médias doivent se pencher sur cette question et informer leur public de ce qui apparaît comme un autre scandale. Oui, c'est scandaleux de favoriser des régions au détriment de d'autres, surtout lorsque la justification est absente. Qu'on ne vienne pas nous dire qu'Ottawa est un cas spécial, étant la capitale du Canada. La grande région métropolitaine de Québec renferme autant de population que celle d'Ottawa (plus de un million d'habitants - environ 700,000 habitants dans la seule nouvelle ville de Québec). Les besoins sont encore plus criants à l'aéroport de Québec qu'à l'aérogare d'Ottawa. À Québec, les chiffres le démontrent clairement: la fréquentation est à la hausse. Les voyageurs sont au rendez-vous, mais ils constatent que les services auxquels ils s'attendent ne sont pas tous à leur portée.
Malheureusement, les infrastructures de l'aéroport de Québec ne correspondent plus aux besoins. L'économie de Québec est étroitement liée à son aérogare international. Quel beau scandale! Va-t-il falloir que le Québec devienne souverain pour que la capitale du Québec soit traitée comme une véritable capitale? Les médias doivent faire preuve de responsabilité dans ce dossier. Je compte sur vous pour ne pas lâcher les politiciens au pouvoir (à Ottawa comme à Québec) tant qu'ils ne serviront pas de réponses satisfaisantes à cet égard.
Richard Higgins Noël
_ Journaliste et éditorialiste à la retraite.

Richard Higgins Noël a occupé divers postes de responsabilité au sein de médias. Il est souvent intervenu dans des dossiers pour que justice soit faite. Richard Higgins Noël a consacré une quarantaine d'années de sa vie à la presse parlée et à la presse écrite.
Il a œuvré notamment comme correspondant de la Presse Canadienne - et comme directeur du Service de l'information de CKVL-CKOI.


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé