Le Petit Frère des pauvres

Billet de Caroline


Pour certains, ce 8 mai 2007

a été jour de deuil.

Boisclair, estiment-ils

a fait preuve de courage et de noblesse.

Il a été un bon chef, etc.

D’autres ont accueilli

la nouvelle de sa démission

avec soulagement.

Boisclair, estiment-ils

avait perdu les pédales.
Quoi qu’il en soit, la place est libre.
Les députés du Bloc

pressent M. Duceppe

de faire ses valises

dans l’intention peut-être de le suivre.
Mais qu’est-ce que la formation péquiste

aurait aujourd’hui à gagner

de l’arrivée d’un Gilles Duceppe,

fatigué de faire le tour du bloc, à sa tête ?
En quoi un expert en matière de politique canadienne

ayant mené, lors des dernières élections,

son parti à une demi-défaite

saurait mieux profiter

de l’impopularité du gouvernement Charest

que Boisclair ?
Celui qui, à la suite d’une erreur stratégique,

approuvait dans la joie et la bonne humeur

la résolution conservatrice

énonçant que les Québécois et non le Québec

formaient une nation, a-t-il

dans un PQ réduit à sa plus simple expression,

un avenir ?
En manifestant son désir de venir s’installer à Québec,

un geste, aux dires de Denis Coderre, courageux

M. Duceppe ne donnerait-il pas davantage l’impression

qu’il cherche à fuir le front électoral fédéral

plutôt qu’à reconstruire le PQ ?
M. Duceppe qui en 1980 avait, on s’en souviendra,

voté non au référendum,

saurait-il, pour reprendre les termes de Robert Laplante,

« accomplir ce que l’Histoire exige de nous »

ou se satisferait-il

comme son prédécesseur

de faire de l'éducation

la priorité nationale du Québec ?

Avec Boisclair, nous avions le vide.

Avec Duceppe, n’aurions-nous pas le vide accompagné

d’un peu de bruit ?
Le PQ n’est pas cette machine

à broyer ses chefs

que s’emploient à décrire les médias.

Le PQ est une machine

qui a perdu la faculté de les choisir.



Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 236 550

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



3 commentaires

  • Normand Perry Répondre

    11 mai 2007

    Caroline,
    Pour le bénéfice de toute personne qui n'a pas eu le privilège de connaître votre favori, puis-je me permettre de vous suggérer de présenter au lecteurs de Vigile une biographie qui pourrait mieux le faire connaître ?
    Bonne journée !
    Normand Perry.

  • Archives de Vigile Répondre

    11 mai 2007

    Artimon: Lisée, NON! Moi, je vois bien l'ancien Président de la SSJBM, M. Guy Bouthillier, lequel du temps où il était à QF, avait organisé l'un des plus grand rassemblement pour le français (100 000 personnes) et fait reculer le gouvernement. C'est lui qui par ailleurs a été à l'origine du défilé de nuit de la St-Jean, événement qui avait redonné un peu de lustre à la fête. De plus, cet homme est la mémoire du Québec, cette mémoire dont on nous prive pour mieux nous avaler. Il est politicologue et pédagogue.
    Il faut voir au-delà du PQ et du Bloc.
    Merci Artimon. Caroline

  • Archives de Vigile Répondre

    10 mai 2007

    « ... Boisclair, estiment-ils
    avait perdu les pédales ... »
    Franchement Moreno! Vous faites par exprès ou quoi?
    Mais j'aime bien le reste du texte, quand même ... comme tout vos billets dailleurs.
    Que pensez-vous de l'idée de Vastel d'y voir J.-F. Lisée? Ce dernier n'aurait peut-être pas la poigne nécessaire (je ne sais pas, je ne le connaît pas assez pour dire). Mais quel personnage quand même pour nous y amener à ce pays dont on rêve tant!