Jugement dernier

Billet de Caroline


Voici que l’on reproche

une absence de jugement

à celui qui hier encore incarnait

dans l’esprit de bien des souverainistes

le PQ nouveau et rassembleur.
Le manque de jugement de Boisclair

ne date pas de sa dernière sortie

contre Gilles Duceppe.

Est-il utile de rappeler que, ministre,

il avait consommé de la cocaïne ?

Ce fait révélé

n’est pas un simple détail.

Pourtant, cela n’a pas empêché

des députés du PQ et du Bloc

d’anciens ministres

de l’appuyer

et les membres du parti

de l’élire.

Le passé, disaient-ils, c’est le passé.
Ceux qui dans cette triste histoire ont le plus manqué

de jugement, ce sont ces gens-là.

Ceux qui ont cru

en une simple erreur de jeunesse

et qui ont accordé à Boisclair une confiance

qu’il ne méritait pas.
La défaite du 26 mars dernier

marque la fin d’un règne.

Elle est l’illustration de notre échec collectif.
Le Québec perd, un à un,

les symboles de sa Révolution tranquille.

Il se « paroissialise ».

Dans cet état des choses, les Québécois

n’ont d’autre choix

que de réaffirmer la solution trouvée

40 ans plus tôt.
Les indépendantistes

auront, en cette période charnière,

à faire preuve de jugement

et nommer un chef

avec des qualités de chef.

Quelqu’un qui refuse l’idée de mourir

avant d’avoir mener le Québec

à sa délivrance.

Un roc.
Je propose le politicologue

et pédagogue

ancien Président de la SSJB

M. Guy Bouthillier.


Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 236 565

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Normand Perry Répondre

    8 mai 2007

    Il est quelque peu prématuré pour avancer des noms de chefs éventuels, ne croyez-vous pas ?
    Le mouvement souverainiste et le PQ ont un urgent problème de repositionnement à régler, et cela doit se faire avant le choix d'un nouveau chef.
    Si nous décidions de suivre la suggestion de Gilbert Paquette à propos d'États Généraux, d'abord et avant tout ?

  • Archives de Vigile Répondre

    8 mai 2007

    M. Guy Bouthillier que vous suggérez n'a jamais été député, selon mes souvenirs. S'il désirait le poste de chef de parti politique, me semble qu'il aurait fait acte de candidature ou travaillé près du gouvernement avant aujourd'hui et se serait ainsi préparé en conséquence.
    Ça va prendre un(e) souverainiste convaincant(e) et expérimenté(e) pour remettre le PQ sur les rails.
    Où est-il où est-elle ? M. Louis Bernard ou Mme. Diane Lemieux peut-être ?