L'étapisme grabataire

Chronique de Robert Laplante


Quelle chance nous avons de vivre dans la Belle province! La vie politique y est si intense. Il ne se passe pas une saison sans que la créativité provinciale ne chamboule l'actualité. Cela vient d'arriver à nouveau. C'est mercredi matin ( 13 septembre) que nous avons été frappés par le génie créatif. C'était dans le cyberespace avant d'être recyclé dans les gazettes, la veille, le ministre Couillard a pondu l'oeuf de Colomb! Dans un corridor! À l'entrée du salon où se tient la commission parlementaire qui étudie le projet 33 en réponse à l'arrêt Chaouli!
C'est tombé comme ça, pour mieux nous confirmer que le destin du Québec ne pourra jamais que nous laisser pantois. « On y va par étape» a-t-il lancé pour nous rassurer (Cyberpresse,13 septembre). Le gouvernement libéral n'a pas encore rempli sa promesse électorale de 2003 d'éliminer les listes d'attente, mais avec son projet de loi, le ministre nous jure la main sur le cœur que cette fois, c'est sur la bonne voie. Tout le monde ne prendra pas le train en même temps, cependant. Répétons en chœur :

Hanche, genou, cataracte!
_ Hanche, genou, cataracte!
_ Le bon gouvernement prendra soin de nous!


C'est une affaire de pédagogie, on l'aura compris. Le bon docteur Couillard, va prendre le système à bras le corps et le faire évoluer.«On se donne comme premier objectif de mettre sur pied cette garantie d'accès pour trois opérations prioritaires. Dès que le réseau aura appris cette façon de faire, on veut rapidement le faire progresser pour l'ensemble des interventions. Et je pense que ce sera le travail d'un deuxième mandat » Eureka! L'étapisme grabataire est né! Les disciples de Claude Morin ne sont plus les seuls à pelleter de la boucane.
Il y aura donc un grand dessein, et ce sera le thème de la prochaine campagne électorale, on l'a bien compris. Un référendum ou des grabats? C'est tout entendu :

Hanche, genou, cataracte!
_ Réélus nous soignerons avec ardeur!
_ Demain la prostate, les glandes et les petits cors!


Ne résistant pas à l'appel du Grand Œuvre, notre Premier sous-ministre en a rajouté : « Je propose un pacte à la population du Québec. Je veux que nous soyons jugés là-dessus» a-t-il déclaré solennellement. Il continue de chercher la potion pour amnésie sélective. Après tout, c'est la faute aux séparatistes, toute cette instabilité qui empêche de bien soigner.
Il faudra y voir et il y verra. C'est un apothicaire de génie. Il brasse déjà des mixtures étranges et puissantes dans la cornue du fédéralisme. Selon la télévision de Radio-tra-la-la, notre Premier sous-ministre serait en train de concocter une formule épatante pour régler le déséquilibre fiscal : un peu moins de TPS, un peu plus de TVQ, et de la poudre de péréquation, de préférence de la mouture O'Brien et le tour serait joué. Le tout ne rendrait qu'à peine deux milliards alors qu'il y a peu, même le ministre Audet avait l'air vivant lorsqu'il parlait d'un minimum de 3,8 milliards! C'est parti pour les grandes manœuvres. « À deux milliards, on est parlables» aurait déclaré une source proche du bunker, pour mieux essayer de faire accroire qu'en baissant le plancher ils paraîtront moins ramper. Partant de là, notre Premier sous-ministre sera prêt à régler pour la grandeur de la province. Il a besoin d'un règlement, peu importe lequel, pourvu que le Canada ait l'air de fonctionner.
Il n'y a donc jamais de trop grosses pertes pour garantir notre lien canadian. Qui, diable, oserait proposer d'arracher le soluté? Une province anémique aura toujours besoin du tonique fédéral. Le bon docteur Couillard va nous promettre une vieillissement heureux.
La vie sous perfusion, voilà l'horizon, notre grand destin de pousseux de catafalques. Jean Charest se promènera les deux bras en l'air : son passeport dans une main, son carnet de santé dans l'autre.

L'étapisme grabataire ne nous promettra pas des miracles. Seulement la résignation névrotique. Pour les soins psychiatriques, il faudra attendre un troisième mandat.

Featured cfda6886922167b278b238baf6037d5a

Robert Laplante134 articles

  • 162 972

Robert Laplante est un sociologue et un journaliste québécois. Il est le directeur de la revue nationaliste [L'Action nationale->http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Action_nationale]. Il dirige aussi l'Institut de recherche en économie contemporaine.

Patriote de l'année 2008 - [Allocution de Robert Laplante->http://www.action-nationale.qc.ca/index.php?option=com_content&task=view&id=752&Itemid=182]





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé