<i>L’Action nationale</i> a 90 ans

Chronique de Robert Laplante


Cette année marque le 90ième anniversaire de L’Action nationale. C'est une longévité exceptionnelle qui a peu d'équivalent en Amérique du Nord et qui est tout à fait unique dans l'histoire du Québec. C’est une réussite collective dont il faut être fier. C’est par une complicité, une fidélité et une loyauté indéfectible au Québec que la revue a pu traverser le siècle en bénéficiant du soutien constant de ses lecteurs et de tous ses collaborateurs et artisans. Les liens qui unissent tous ceux et celles qui ont rendu possible et gardé plus vivante que jamais cette aventure traduisent autant un sens de l’héritage qu’un goût de l’avenir et une farouche volonté d’exister pleinement en français dans la complète maîtrise de nos moyens.
Il y a dans cette revue une intention nationale qui n’a jamais faibli parce qu’elle a toujours su rester en phase avec la volonté et le désir d’accomplissement qui s’exprime de multiples manières en jouant et se jouant des obstacles dressés sur les voies de notre émancipation nationale. Durant l’année qui s’amorce, la revue redira ses choix fondamentaux, travaillera avec la même détermination et le souci constant de contribuer à élargir l’horizon. La force des idées est indispensable à la vitalité d’un peuple. Nous espérons pouvoir faire une revue qui restera à la hauteur des exigences de la conjoncture tout en sachant poser les balises nécessaires pour garder le cap sur l’essentiel dans le tourbillon des combats.
La revue entreprend donc la décennie qui la conduira à son centenaire avec la même confiance inébranlable dans la capacité de notre peuple de construire ses espaces de liberté. Le Québec sera indépendant un jour, parce que nous saurons mobiliser toutes nos forces, canaliser toutes nos énergies dans une espérance qui, nous le souhaitons ardemment, aura au moins un peu trouvé de sa forme et de son expression dans les pages que nous publions.
[->3482] Pour célébrer le 90ième anniversaire nous allons tenir toute une série d'activités au cours de l'année. Le temps et les ressources nous étant comptés, la parution du Bulletin du lundi sera interrompue, le temps de revoir sa formule et son format et de l’inscrire dans l’ensemble des changements que nous entendons apporter à la revue et à ses prolongements sur le web. Nous allons en effet profiter de cette année pour nous offrir une cure de jouvence. Nous ne ménagerons aucun effort pour rester à la hauteur des attentes élevées que nos lecteurs nourrissent pour L’Action nationale et nous ferons appel à toutes les ressources de l’imagination et de l’engagement de nos collaborateurs pour inscrire cette mise à jour dans le prolongement des meilleures réalisations de nos devanciers.
Nous allons donner le coup d'envoi avec le lancement d'un nouveau magazine qui vient compléter notre action: Les Cahiers de lecture de L'Action nationale. Il s'agit d'un périodique format tabloïd de 32 pages entièrement consacré à la couverture des essais québécois. Des comptes-rendus, des signalements, des notes critiques, les Cahiers vont paraître deux fois l'an d'abord.

Le lancement du premier numéro aura lieu le 25 janvier prochain à la librairie-café Lubu, 4556 rue Sainte-Catherine Est à Montréal à l'occasion d'un « 5 à 7 ». Nous vous y attendons en grand nombre.
Mme Louise Harel, députée de Hochelaga-Maisonneuve, nous fera l’honneur de sa présence.

Featured cfda6886922167b278b238baf6037d5a

Robert Laplante147 articles

  • 120 075

Robert Laplante est un sociologue et un journaliste québécois. Il est le directeur de la revue nationaliste [L'Action nationale->http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Action_nationale]. Il dirige aussi l'Institut de recherche en économie contemporaine.

Patriote de l'année 2008 - [Allocution de Robert Laplante->http://www.action-nationale.qc.ca/index.php?option=com_content&task=view&id=752&Itemid=182]





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé