Patrick Bourgeois chez les Black Watch

L’efficacité d’un Général

Visite royale - Charles - Novembre 2009

Patrick Bourgeois n’accepte pas d’emblée de se faire présenter comme le Chef du RRQ. Et il préfère qualifier d’Actions ses événements populaires plutôt que de Manifestations. Dans les préliminaires de notre Action d’hier, en attente de la visite royale, je le présentais à des amis Québécois d’origine colombienne qui étaient honorés de lui serrer la main : non, je ne suis pas le chef, je suis plutôt leur esclave, proteste-t-il. Presque timide, en somme, l’homme d’histoire et de lettres se glisse discrètement à travers cette foule fiévreuse. La fierté s’échappe quand même à travers ce sourire contenu, ce port de tête jamais rabattu.

Le soleil baisse, le temps tiédit, les Québécois s’attroupent plus nombreux. Les slogans prennent de l’audace : Monarchie dehors! Québec libre! RRQ! Les pancartes : Cour Suprême de mon cul! Génocide culturel! Les drapeaux claquent : Fleurdelisé, Patriote au Vieux de ’37, Tricolore de Papineau. Caméras, micros attroupés attirent l’attention : Des anglos ont surgi dans la foule pour gueuler et tenter de provoquer la bagarre, on s’échauffe… Patrick ouvre son mégaphone : on ne répond pas à ça! Un peuple uni jamais sera vaincu! Pétard anglais mouillé! On se disperse. Pat rapporte les directives des forces de l’ordre : On nous demande de nous rabattre sur le trottoir : évidemment, ce régime nous aime toujours obéissants, mais ça suffit : on bouge pas d’un pouce! Approbation des Québécois déterminés. Rumeurs de Brigade antiémeute :serrons les rangs! On va tenter de nous disperser…Patrick laisse couler l’exubérance ambiante, se balade dans le bruit aussi calmement que dans son jardin. On vient le chercher pour épauler un groupe nerveux : on est venus pacifiquement, on garde son calme, comme dans son salon, propose-t-il.

Les boucliers claquent, les bottes en cadence arrivent, l’escouade antiémeute fonce, les plus nerveux brandissent leurs bâtons de pancartes : Le mégaphone résonne avec fermeté : Pas de bâtons! Jetez tous les bâtons! Résistance pacifique! L’escouade quand même disciplinée répond à la cascade de commandements dans le casque : par enjambées amples et continues, les robots poussent, nous résistons mollement jusqu’à la poussée brutale du bouclier dans le dos, en coups saccadés. Un Québécois se fait ouvrir le front et le sang attire les caméras. Voilà RDI Ils n’ont plus le choix, plusieurs s’assoient sur l’asphalte, devant les boucliers en attente du commandement. Des doigts, des invectives, des slogans, quelques excitations : Pas d’agression, résonne le mégaphone, résistance pacifique! Quelques individus traînés, puis menottés sous les huées qui remplissent la base militaire du Black Watch Highland Regiment, que le Prince Charles ne peut atteindre pour livrer ses décorations.

Presque une heure de ce face-à-face cornélien : à travers les railleries aux robots, nous essayons de voir à travers le masque, craignant de reconnaître la mâchoire crispée d’un neveu, d’un cousin ou même d’une matante en train de faire ses heures de surtemps pour payer le condo. Patrick demeure vigilant, discret. Finalement, les casques reçoivent l’ordre d’avancer, sûrement pour ouvrir le passage à la limo! La cadence des boucliers est forcée : mieux vaut suivre devant, pour ne pas rouler au sol. Au sud! Dégager la riche façade de pierre militaire, au sud! Ça pousse jusqu’au President Kennedy… Une pause, on s’invective : Des Trudeau! Tous des Trudeau reproduits en robots! Vas-tu me pousser jusque chez nous, ‘stie? Nous avons encore vue sur la possible arrivée de la monarchie : le poussage recommence, vers l’ouest! C’est symbolique, on nous pousse de plus en plus vers l’anglicisation, ironise Moreno. Nos propres frères robotisés nous indiquent la voie vers l’assimilation.

Nous avons eu ce que nous voulions : Majesty Go Home! Bel attroupement, souvent joyeux, marqué par des chants du temps où le Québec chantait français, les médias nerveux et forcés d’être là, au cas où ce serait la brèche qui ouvre le mur du Canada. Tout ça dans un ordre impeccable, sous la supervision de l’efficace Général Patrick Bourgeois. Bravo.

Squared

Ouhgo (Hugues) St-Pierre196 articles

  • 163 613

Fier fils de bûcheron exploité. Professeur retraité d'université. Compétences en enseignement par groupes restreints, groupes de réflexion, solution de problèmes. Formation en Anglais (Ouest canadien), Espagnol (Qc, Mexique, Espagne, Cuba), Bénévolat latinos nouveaux arrivés. Exploration physique de la francophonie en Amérique : Fransaskois, Acadiens, Franco-Américains de N.-Angl., Cajuns Louisiane à BatonRouge. Échanges professoraux avec la France. Plusieurs décennies de vie de réflexion sur la lutte des peuples opprimés.





Laissez un commentaire



13 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    12 novembre 2009

    Grand Merci, à vous, les jeunes ouverts et lucides !
    Je garde espoir quand je vous vois emprunter le chemin que nous avons foulé depuis une quarantaine d'années.
    Continuez et gardez courage, nous sommes à vos côtés.

  • Archives de Vigile Répondre

    12 novembre 2009

    Bravo! Je ne prie pas souvent . Seulement dans les grandes occasions. De 1 heure à 5 heures j'ai prié souvent pour que ce soit un succes. Merci à tous ceux qui , courageusement, étaient là.Marie Le Roseau

  • Archives de Vigile Répondre

    12 novembre 2009

    @ Michel,
    Votre conclusion: CE NE SERA PAS MA DERNIÈRE !!!
    Merci de le dire. Surtout de le dire à vos amis pour qu'ils éprouvent à leur tour la volupté de l'ACTION ensemble. Vous avez peut-être été étonné de voir que vos frères de lutte, ce jour-là, pour beaucoup, perdaient leurs cheveux, ou les portaient plutôt décolorés... Fut-ce un choc? Une révélation? Comme ces vétérans vont bientôt tomber et que vous comprenez bien l'urgence d'arrêter l'assimilation, les spotlights sont sur vous...et sur tous ceux que vous allez recruter. Moi, j'ai cité récemment trois auteurs qui m'ont suggéré qu'ils considéraient le Québec comme foutu! Faites-les mentir!

  • Archives de Vigile Répondre

    11 novembre 2009

    Salut je m'appelle Michel j'ai 18 ans et j'étais présent avec mon drapeau patriote lors de cette...magnifique action de libération c'était ma première action du genre et je tiens à féliciter tous mes frères et sœurs présent lors de cette journée mémorable tout comme je tiens à dire en terminant que CE NE SERA PAS MA DERNIÈRE !!!

  • Archives de Vigile Répondre

    11 novembre 2009

    À vous tous qui étiez à la manifestation
    MERCI, de tout cœur.
    Vous n'avez pas perdu votre temps, contrairement à ce que prétendent certaines zélites ‘’souverainistes’’.
    De plus, vous nous avez prouvé, que la dignité et le courage ne sont pas des termes révolus en terre Québecoise.
    Pierre Desgagné
    Rivière-du-Loup

  • Archives de Vigile Répondre

    11 novembre 2009

    Cette vidéo doit faire partie du témoignage de ce moment historique qui marquera un nouvel élan vers l’indépendance du Québec.
    JLP

  • Pierre Schneider Répondre

    11 novembre 2009

    Bravo au RRQ, à la SSJB et au MSQ d'avoir fait le travail que renient les salariés de la Souveraineté Inc, qui siègent tant à Québec qu'à Ottawa dans le confort de leur indifférence...

  • Archives de Vigile Répondre

    11 novembre 2009

    J'y étais aussi.
    Une belle manifestation énergique, déterminée mais surtout disciplinée. Bravo à l'organisation du RRQ d'avoir fait de cette action politique un vif succès médiatique et politique.
    Tous les buts poursuivis ont été largement atteints et même dépassés je crois. Même la presse internationale a couvert l'évènement, ce n'est pas peu dire.
    BRAVO!!! ...ET À LA PROCHAINE!!!
    Jacques Lamothe (Trois-Rivières)

  • Archives de Vigile Répondre

    11 novembre 2009

    Oui, Monsieur Christian Gagnon, vous avez absolument raison d'insister pour montrer aussi cette grande collaboration indépendantiste de SSJB et MSQ.
    Je me concentrais sur un portrait rendu nécessaire par les nombreux épisodes de diffamation dont souffre souvent Patrick de la part de ceux qu'il a démasqués, en particulier le grand démollisseur pendant le Moulin à Paroles.
    Merci d'avoir rapaillé quelques autres mérites que je n'avais pas pris la peine de souligner. Surtout que SSJB, j'en suis un fan par les soirées de Ludger. Et les écussons MSQ étaient aussi bien en évidence.

  • Archives de Vigile Répondre

    11 novembre 2009

    Au départ je n'étais pas d'accord pour une manifestation. Mais de la façon dont elle a été faite, j'ai trouvé ça bien.
    Fait dans le calme et sans violence a une portée plus grande. Le pauvre Charles est entré dans la ruelle à travers les poubelles. Pas très royal j'en convient, mais le résultat était là, les manifestants se sont fait entendre sans se faire blesser ni blesser personne et ils ont obtenus la visibilité qu'ils souhaitaient.

  • Archives de Vigile Répondre

    11 novembre 2009

    Un autre très beau texte du Vigile.net!
    Oui c'était une très belle manifestation, organisée d'une main de maître par le RRQ-SSJB-MSQ et d'autres surement!
    J'aimerais rappeler que la majorité de la manifestation s'est déroulé sans présence policière, et est demeurée néanmoins calme et disciplinée. L'atmosphère était cordiale et ne méritait pas l'intervention d'une escouade ANTI-ÉMEUTE!!!!
    La main de l'oppresseur est devenue visible un moment grâce à nous tous!
    J'ai fait la narration de ma participation à cette manifestation sur mon blogue.
    Merci encore de votre beau travail.
    Solidairement,
    Stéphane Magnan

  • Christian Gagnon Répondre

    11 novembre 2009

    À l'énumération des fanions, ils faut également préciser que la grande et explicite bannière scandant "GÉNOCIDE CULTUREL" est celle de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal qui a aussi significativement contribué à la mobilisation de cette foule, tout comme le MSQ d'ailleurs.

  • Archives de Vigile Répondre

    11 novembre 2009

    Addendum
    À l’énumération des fanions, il faut, bien sûr, ajouter quelques exemplaires du tout nouveau drapeau RRQ, complètement FAIT AU QUÉBEC. Mais surtout, fait remarquable parce qu’inusité dans nos rassemblements nationalistes québécois, un drapeau acadien. Rapprochement fort bienvenu, que nous espérons maintenir. Hommage aussi à tout autre drapeau non nommé ici.