L'aveuglement

Billet de Caroline


Il n'y a pas que dans les hôpitaux

où l'on demande à être vus par une personne

de même sexe ;

dans des centres de francisation

l'enseignant doit être un homme ou une femme

selon les souhaits de la clientèle.

Au travail, des hommes tolèrent mal

avoir pour supérieur

une femme.

Dans des piscines publiques,

le sauveteur doit être une femme

quand les dames s'accaparent l'eau.
De telles revendications ont de quoi choquer

mais pire encore

est de les satisfaire.
Ce que les minorités religieuses considèrent pour elles

comme des gains

font reculer le Québec à l'âge de pierre.

Ce qu'elles sont en droit de réclamer,

comme par ailleurs tout le monde,

ce sont des services de qualité

et, même s'ils sont de plus en plus difficiles à obtenir,

des services en français.
À l'hôpital Ste-Mary's

les exigences religieuses, morales

ou culturelles ne sont plus acceptées.

À l'hôpital Charles-Lemoyne de Longueuil,

les visages des patientes qui en font la demande

sont voilés.

« Ainsi, le médecin traitant ne sait jamais à qui appartient

le corps qu'il soigne. »
Voilà ce qu'il convient de faire

car ceux qui ne veulent pas voir

vivent dans l'obscurité.

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 236 373

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé