Earl Jones est un escroc

L'anarchie est déjà là

Tribune libre 2009

Ahurissant lorsqu'on constate que la Royal Bank of Canada a protégé son client Earl Jones. Pas si ahurissant lorsqu'on se rend compte quel imbroglio politique nous vivons actuellement.

Au moins, la Royal Bank of Canada prend l'intérêt de son client contre l'État.

Cet État, qui comprend l'État centralisateur d'Ottawa et l'État du Québec. avec Revenu Québec. connu pour son intransigeance, son incompétence, ses bassesses, ses petitesses, ses méchancetés outrées envers les Québécois, les citoyens doivent s'en protéger et la Royal Bank s'en charge.

C'est à cause de Revenu Québec que beaucoup de Québécois ne voteront jamais pour l'indépendance. Qu'arrivera-t-il lorsque tous les revenus s'en iront à Québec?
L'intransigeance,la petitesse, la bassesse, la malice et l'incompétence de Revenu Québec ne connaîtront plus aucune limite.

Jamais au grand jamais.

Nous sommes entrés dans une période d'anarchie, à cause de l'intransigeance, l'incompétence, l'ignorance crasse, l'inertie et l'entropie des pouvoirs publics, ceux du Québec et ceux d'Ottawa.

Une société anarchique ne fait confiance à aucun parti politique. Elle recule vers les moyens disponibles pour vivre.

À cause de ces dispositions anarchiques dans la population du Québec, on ne peut s'attendre à voir le Parti Québécois ni aucun autre parti prendre le pouvoir.

Les citoyens vont continuer de faire tout ce qu'ils peuvent pour "fourrer" le gouvernement et ses agences stupîdes.

Quant aux partis en place, ils vont rester en place, quitte à devenir de plus en plus ineptes et corrompus, ce qui n'attirera l'ire de personne en fin de compte. Lorsque tout le monde ou presque, ne s'attend à rien d'autre, l'anarchie est déjà là.

C'est l'anarchie qui prend le dessus, en même temps que la décroissance.

Voilà avec quoi il faut maintenant apprendre à vivre.

Soyez sûr que des milliers de Québécois, y compris les indépendantistes durs et purs, vont se précipiter et ouvrir un compte à la Royal Bank of Canada. Comme autrefois les religieuses des congrégations québécoises, qui pouvaient toujours espérer retrouver leur argent chaque fois qu'elles en avaient besoin.

Elle a bien fait la Royal Bank of Canada. Earl Jones est un escroc. C'est sa propre conscience. Mais il faut aussi tenir compte du fait que les temps actuels invitent à des comportements anarchiques.

JRMS

Featured 751d93ca198caacf4590a022022f5bc8

René Marcel Sauvé217 articles

  • 249 282

J. René Marcel Sauvé, géographe spécialisé en géopolitique et en polémologie, a fait ses études de base à l’institut de géographie de l’Université de Montréal. En même temps, il entreprit dans l’armée canadienne une carrière de 28 ans qui le conduisit en Europe, en Afrique occidentale et au Moyen-Orient. Poursuivant études et carrière, il s’inscrivit au département d’histoire de l’Université de Londres et fit des études au Collège Métropolitain de Saint-Albans. Il fréquenta aussi l’Université de Vienne et le Geschwitzer Scholl Institut Für Politische Wissenschaft à Munich. Il est l'auteur de [{Géopolitique et avenir du Québec et Québec, carrefour des empires}->http://www.quebeclibre.net/spip.php?article248].





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Robert Bertrand Répondre

    21 août 2009

    Il a bien fallu réaliser plusieurs transactions avec des millions de dollars en jeu quotidiennement, hebdomadairement, mensuellement, annuellement ?
    Sortir 100 000 $, 200 000 $, 300 000 $ et plus d'une banque pour transférer cela d'un compte à l'autre, est-ce aussi facile que cela ? Personne ne voit cela dans la structure d'une banque ?
    Si je fais un dépôt ou un retrait de 5 000 $, on sait nous questionner. Pour des centaines de milliers de dollars... on laisserait tout passer sans rien dire ? Vous croyez cela possible sans une petite ou une grande enveloppe brune ? Il y a des voyous dans les plus hautes sphères de cette banque comme dans toutes les autres banques qui feraient de même.
    Tous ces corrompus à l'intérieur des institutions bancaires n'ont rien vu passer ? Aucun secrétaire ? Aucun dirigeant ? Le système est bien rôdé. Ces banques sont également dans les paradis fiscaux. C'est bien connu. Ils ont un savoir-faire et cela depuis longtemps.
    Encore mieux, qui vérifie quoi aux plans impôts ? Il y a des collaborations qui existent, à n'en point douter. La GRC, la Sûreté du Québec ne sont pas sans savoir que des sommes circulent pour aller dans les paradis fiscaux. Et tous ces organismes savent qu'il y a des mouvements importants de sommes d'argent et personne ne s'est spécialisé tant aux Ministères des Revenus, tant à la GRC, tant à la Sûreté du Québec ? Est-on aussi « innocent » que cela dans ces divers organismes ? Il y a collaboration de haut en bas et de bas en haut pour tous les profiteurs.
    Les millions de dollars qui passent par une banque ne sont-ils pas profitables pour cette banque là ? -- Le secret bancaire -- est-ce juste pour les travailleurs des hautes sphères bancaires ? Des lois existent pour ces grands profiteurs, pourquoi ne rendraient-ils pas des comptes à la société ?
    Combien de milliards se jouent dans les banques et pourquoi seraient-ils à l'abri des pouvoirs publics ? Quelle farce que nos ministères des Revenus ? Ils n'ont rien vu passer pour Norbourg, pour Jones, et pour toutes les transactions boursières ? pour toutes les transactions de la Caisse de Dépôt ?
    Ces grands voleurs sont hors le champ visible des vérifications comptables normales et obligatoires pour toutes entreprises de la part des divers services de Revenus, pour les responsables de la GRC, de la Sûreté du Québec ?
    Il faut bien le constater, ces Ministères ne sont pas questionnés par nos ÉluEs. Nos éluEs sont-ils des collaborateurs par leur inaction à faire des lois pour contrôler ce qui se passe sur leurs territoires ?
    Et nous, ne nous vérifie-t-on pas pour des peanuts à côté de cela ?
    Les écuries sont pleines.
    Et l'on voudrait que l'on croit en nos éluEs ? en notre système démocratique ?
    Ils ne savent rien. Ils ne veulent savoir rien. TOUT DOIT SE PASSER PAR EN-DESSOUS DE LA COUVERTE. JUSQU'À QUAND ?
    Robert Bertrand,

  • Michel Guay Répondre

    20 août 2009

    Toutes les banques canadians avec l'appuis des politichiens à la Martin ont des comptes dans les Paradis infernaux fiscaux pour leur clients capitalistes , les mafias et les commerçants illégaux
    L'anarchie c'est le système impérialiste canadian