Pour une motion parlementaire demandant l’abolition du poste de Lieutenant-gouverneur au Québec

Tribune libre 2009


« Motion sans préavis »* à présenter lors de la prochaine session parlementaire à l’Assemblée Nationale du Québec et au Parlement d’Ottawa.
Attendu qu’une vaste majorité de Québécois se prononce en faveur de l’abolition du poste de Lieutenant-gouverneur depuis fort longtemps, et de façon très claire,*
Il est proposé que l’Assemblée nationale du Québec abolisse le poste de Lieutenant-gouverneur qui rappelle l’époque coloniale britannique et qui ne convient plus au nouveau statut de Nation Québécoise que tous les partis politiques des deux parlements ont unanimement adopté.
Pourra s’ajouter à la résolution : Évidemment cette abolition se fait sans égard de la constitution de l’AANB ou de la constitution canadienne actuelle ou du veto de toutes représentations autres (politiques ou juridiques). L’Assemblée nationale de la Nation Québécoise, désormais souveraine en cette matière, considère cette décision pleinement légitime et décrète sa légalité.
Suggéré par un citoyen du Québec.
Il est proposé que cette motion soit présentée en début de chaque session parlementaire jusqu’à ce qu’elle soit adoptée.
Quel sera le député qui aura l’audace de se lever en chambre?
***
Alain Raby, 31 décembre, 2009
Saint-Jean-Port-Joli

Meilleurs vœux pour l’avancement de la Nation Québécoise.
* En procédure parlementaire il est dit : « Motion sans préavis : Tout député peut présenter sans préavis une motion de fond »
* Par exemple, 94% des québécois étaient en faveur de l’abolition du poste de Lieutenant -gouverneur lors d’un sondage LCN en mai 2007, avec un échantillonnage de plus de 20,000 personnes..

Featured 4b7f53d7d6aaf5dfc55d826cdc1b73a4

Alain Raby118 articles

  • 152 666

Né à Mont Saint Michel, Qc

Bac en pédagogie - Hull

Maîtrise en Relations Internationales.

University of the Americas - Mexique 1971

Scolarité de doctorat en sciences politiques - Université Laval

Enseignant à Saint-Claude, Manitoba

Globetrotter et commerçant-importateur - Art populaire des cing continents à Saint Jean Port-Joli - Les Enfants du Soleil





Laissez un commentaire



7 commentaires

  • Alain Raby Répondre

    11 février 2010

    Une motion présentée à L'Assemblée nationale voulant couper les vivres au lieutenant-gouverneur du Québec a été battue cette fois,jeudi, le 11 février, 2010. Les 3 partis d'oposition ont voté pour. Résultat: 54 à 61.
    Il faudra présenter à nouveau cette motion chaque année jusqu'à ce qu'elle soit adoptée.
    C'est un combat crucial.
    Alain Raby

  • François Munyabagisha Répondre

    9 janvier 2010

    Le maintien du Canada sous une monarchie étrangère constitue, je dois m'imaginer pour beacoup de Canadiens et non seulement des «indépendatistes» québécois, une escroquerie politique à la souveraineté nationale (canadienne ou québécoise).
    Je trouve l'idée géniale et surtout, bravo Mr Ray de franchir le mur de l'initiative en proposant et en transmettant aux instances compétentes le texte de la motion. Intelligemment, la souveraineté peut se faire en dehors ou en dedans du Canada. C'est l'optimum des intérêts nationaux qui compte!

  • Archives de Vigile Répondre

    2 janvier 2010

    Monsieur Raby,
    Je reviens sur la tenacité que les parlementaires norvégiens ont manifesté tout au long de plusieurs décennies. Et, sous la "férule" (je sais, le mot est un peu fort) de tels guides, le peuple norvégien a suivi et appuyé la série de manoeuvres aboutissant à l'Indépendance de la Norvège. Il y a donc une distinction à faire entre les parlementaires et le peuple.
    En ce qui nous concerne ici, on peut se livrer à une critique sévère d'un groupe de parlementaires, sans pour autant les confondre avec le peuple québécois, qui lui, se retrouve sans chef véritable, malgré la popularité manifeste de l'option "INDEPENDANCE". Souhaitons que nos parlementaires sauront saisir cette occasion. Mais, ... il y a ce serment, ... Et je signe,
    Claude Jodoin Ing.,
    Amérique Française

  • Gilles Bousquet Répondre

    2 janvier 2010

    M. Jodoin, je comprends votre frustration mais, taper sur les Québécois, probablement pour les réveiller, pourrait, à la place, simplement, les insulter.
    Ce n’est pas le temps de désespérer avec les derniers sondages que vous pouvez consulter ici, sur Vigile : 48,8 % en faveur du OUI à la souveraineté du Québec et, comme meilleur défenseur des intérêts du Québec, 56,4 % pour Mme Marois.

  • Archives de Vigile Répondre

    2 janvier 2010

    Monsieur Raby,
    Tout d'abord "Bonne Année", et de grands mercis pout tout ce que vous faites pour la cause de l'Indépendance.
    Je salue votre suggestion de motion parlementaire visant à éliminer le poste de lieutenant-gouverneur - ès représentant de la tyrannie anglo-saxonne. Jusqu'ici tout va bien!!
    Mais, ... aller trouver UN(E) député(e) au sein de l'Assmblée Nationale, c'est une toute autre histoire. Dans le "coin rouge", on trouve, venant de nulle part, tous les collabos qui profitent du système au profit de leurs 'ti-z-amis'. Dans le "coin bleu", on trouve, n'allant nulle part, les collabos qui profitent du système au profit de leur arrivisme personnel. (Noter le "qui profitent ... au profit ... ", c'est voulu comme effet dramatique.)
    Je sens en vous lisant, monsieur Raby, une certaine volonté d'émulation des "grandes manoeuvres" parlementaires norvégiennes, qui ont mené à l'Indépendance de ce pays. Mais, les parlementaires norvégiens - eux - ont manifesté un courage, un sens de l'honneur, et un patriotisme sans faille. Vous m'avez sans doute compris.
    Claude Jodoin Ing.,
    Amérique Française

  • Gilles Lapointe Répondre

    31 décembre 2009

    @monsieur Bousquet,Ce n'est pas important que la motion
    soit recevable. L'important,c'est que la motion soit présentée
    en bonne et dû forme,parce que c'est un privilège acquis
    même si le parlement majoritaire la bât instantanément
    à cause de sa majorité.

  • Gilles Bousquet Répondre

    31 décembre 2009

    Très bonne idée pour provoquer une crise constitutionnelle qui pourrait servir éventuellement à la souveraineté du Québec mais, je ne sais pas si une proposition pour une action inconstitutionnelle "faire sauter le poste de Lieutenant-gouverneur" est recevable.