Gibier de potence

Billet de Caroline

Alors qu’à Québec

le cirque Patapouf présente

Les Enkikineurs

et que la ministre de la Culture

Christine St-Pierre

enroulée dans un rideau de douche bleu

pavoise sur le tapis rouge

du festival de Cannes,

Ottawa poursuit son travail

de nation démolition

en s’attaquant cette fois aux festivals.
Ainsi, après avoir coupé dans l’aide

aux artistes à l’étranger

dans le but de « faire autant pour la promotion

de la culture à l'étranger avec moins »

la ministre unilingue du Patrimoine canadien

Bev Oda

entend subventionner les festivals d’été

en automne

le temps de fixer ses critères d’admissibilité

et de foutre le bordel.
Plus on appauvrit le Québec

plus on le rend dépendant.

Et Ottawa nage dans les surplus.
Il nous faut mettre un terme

à ces manœuvres odieuses.

La culture québécoise n’est pas canadienne

et nous n’avons pas à nous mettre à quatre pattes

et rouler sur le dos

devant une ministre canadienne

pour se faire donner l’argent de nos impôts.
C’est grotesque, absurde et

ça commence à faire.

Y’a toujours bien un maudit boutte.

Nous l’avons atteint.
Si cette démonstration de malveillance canadienne

ne convainc pas les Québécois

de l’urgence de faire un pays

il ne reste plus

qu’à aller se pendre.

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 236 757

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



3 commentaires

  • Normand Perry Répondre

    29 mai 2007

    Le gouvernement de Stephen Harper fait la preuve dans ses actes que le fédéralisme d'ouverture n'est qu'un discours incohérent et vide de sens.
    Quand les fédéralistes du Québec ouvriront-ils enfin les yeux ?

  • Lionel Lemay Répondre

    28 mai 2007

    Il est clair que le gouvernement du Canada anglais ne fait que poursuivre la mission de Lord Durham qui avait pour but de minoriser et assimiler les Canadiens-Français, une population "ignare et sans culture". Ils ont réussi dans toutes les autres provinces sauf au Québec et une partie du Nouveau Brunswick.
    Ils concentrent maintenant leurs efforts sur le Québec en nous coupant les vivres dans les domaines de la santé, l'éducation et, aujourd'hui, c'est notre langue et notre culture qui sont attaquées.
    Deux peuples distincts, de langue et culture différentes, ne peuvent cohabiter dans un même État conquis par la force et dominé par l'un des deux peuples.
    Si les Québécois, descendants des Canadiens-Français, n'ont pas encore compris que le seul moyen à leur disposition pour empêcher la disparition de leur race est de se séparer du Canada anglais, l'extinction du peuple Québécois n'est qu'une question de temps.
    Je souhaiterais que le Parti Québécois fasse tomber le gouvernement Charest dès maintenant et qu'il entreprenne une campagne électorale sur sa volonté de fonder un nouveau pays.
    Avec Madame Marois, il pourrait réussir à reprendre le pouvoir et convaincre les indécis que si on refuse la souveraineté, l'heure approche où nous ne serons plus qu'une ethnie dominée par le peuple distinct anglais, ici même au Québec, province du Canada anglais.

  • Archives de Vigile Répondre

    28 mai 2007

    Gentille Caroline, je ne voudrais pas que vous passiez à l'acte! Cependant, il est possible que ce que vous dénoncez glisse sur le dos de vos concitoyens comme sur le dos d'un canard!