Duceppe critique aussi Garneau

Élections 2006


Le chef du bloc québécois, en campagne à Montréal, s'est dit «peiné» par les déclarations de Marc Garneau au sujet de la souveraineté du Québec.
«Je ne m'attendais pas à voir quelqu'un qui s'est autant illustré tomber à un niveau aussi bas», a déclaré Gilles Duceppe.
Selon lui, les propos de l'astronaute sont «tout à fait dépassés». «Ça me ramenait à la campagne référendaire de1980, quand les fédéralistes disaient : «vous allez perdre vos pensions» et parlaient de la «piastre à Lévesque». Deux décennies plus tard, la piastre à Chrétien était encore plus basse que celle de Lévesque», a illustré le leader souverainiste.
M. Duceppe a également affirmé que, quoi qu'en dise Marc Garneau, la souveraineté du Québec n'apportera pas forcément une longue période de turbulence économique. «Nous avons une balance commerciale négative avec l'Ontario, a-t-il souligné. Par conséquence, s'il y avait des turbulences au Québec, il y en aurait forcément en Ontario. Or je doute fortement que les gens d'affaires d'Ontario acceptent un tel ralentissement et cessent de faire affaire avec le Québec juste parce qu'ils sont fâchés. L'argent n'a pas de préférence politique.»


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé