Harper chasse un candidat et Martin justifie les publicités libérales

Élections 2006


Campagne électorale: Paul Martin a tenté de justifier des publicités controversées qui ont finalement été retirées, tandis que le chef conservateur, Stephen Harper, a dû écarter un candidat accusé d'activités criminelles.
Même s'il est trop tard pour le rayer de la liste électorale, Stephen Harper a annoncé que le candidat conservateur, Derek Zeisman, qui est soupçonné de contrebande, ne pourra représenter le Parti conservateur à la Chambre des communes s'il est élu le 23 janvier prochain.
Hier (mercredi), le directeur de la campagne du Parti conservateur, John Reynolds, affirmait qu'il n'était pas question d'écarter M. Zeisman puisqu'il ne faisait face à aucune accusation criminelle. Mais on a appris que le candidat devra se présenter en cour, le mois prochain. Les autorités le soupçonnent d'avoir voulu faire entrer illégalement au Canada une automobile de marque Mercedes et 112 contenants d'alcool.
Stephen Harper estime que Derek Zeisman aurait dû faire part de ses ennuis avec la justice avant de devenir candidat dans une circonscription de Colombie-Britannique.
En campagne à Halifax, M. Harper, a d'autre part dévoilé un plan expérimental de 200 millions $ par année pour favoriser la construction de logements abordables.
De son côté, le premier ministre Paul Martin a défendu les publicités libérales qui ont choqué des militaires canadiens. M. Martin a admis qu'il avait approuvé personnellement ces publicités, mais a insisté sur le fait qu'elles n'ont jamais été diffusées.
M. Martin prétend également que ces publicités visaient initialement à dénoncer une suggestion du chef conservateur, Stephen Harper, d'éparpiller les militaires dans plusieurs villes du pays. M. Martin a indiqué que si un désastre naturel venait à se produire, il faudrait passer des jours à les regrouper.
Par ailleurs, M. Martin a promis qu'un prochain gouvernement libéral investirait 180 millions $ dans quatre initiatives de recherche et développement de haut niveau en Ontario.


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé