De Bourgault à Martineau

Billet de Caroline


Après trente ans au Journal de Montréal,

Franco Nuovo, dans sa dernière chronique, écrit :

« J'ai besoin de retirer mes doigts de ce clavier,

parce que pour écrire, il faut d'abord penser;

penser aussi avant de parler. »
Écrire, c'est réfléchir

pour faire réfléchir.
Au Québec, chez les chroniqueurs,

deux tendances semblent

se distinguer.

Écrire pour discréditer les Québécois

selon le modèle Pratte.

Écrire pour ne rien dire

selon le modèle Martineau.
Leurs paroles fielleuses ou insipides

remplissent les journaux, les magazines,

les ondes, les têtes.

On en redemande.
La vie change,

les médias aussi, titre Nuovo

en date du 14 novembre 2006.
La vie change.

Elle marque la fin des époques.

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 236 757

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Bélair Normand Répondre

    17 novembre 2006

    Nous en sommes rendus là !
    Ce poème: c'est trop juste.