Psychodrame au PQ

Cracheurs de feu ou avaleurs de couleuvres

Pacte électoral - gauche et souverainiste

Faut choisir ce que l'on veut,
_ être guidés par des cracheurs de feu
_ ou continuer d'attendre qu'il ne nous pleuve
_ que des avaleurs de couleuvres.
Voulons-nous un parti qui nous ressemble
_ un parti qui nous rassemble
_ ou un fatras bancal
_ comme le parti libéral ?
_ Voulons-nous continuer à parler bois
_ en ces temps de nécessaires abois ?
_ Voulons-nous un peuple de dépités
_ par le bâillon imposé à nos députés ?
Allons-nous longtemps accepter que politique
_ rime avec "gimmick"
_ et que parlementaires procédures
_ résonnent comme vice qui perdure ?
_ que ce régime parlementaire
_ qui nous dresse à nous taire
_ reste le jouet de cette sombre
_ kyrielle qui nous tressent les ficelles ?
L'heure est à la grande veille
_ le temps au grand réveil
_ l'aube du grand ménage
_ pour nous extirper de ce marécage.
_ Serions-nous enfin rendus
_ à ce soubresaut tant attendu
_ enfin prêts à vomir
_ tout ce qui travaille à nous tarir ?
Faut enterrer cette façon inique
_ de vivre la politique
_ vivement retrouver la fraîcheur
_ des lendemains rêveurs
_ et ne plus laisser la gouvernance
_ à la profonde insignifiance
_ de tous ces satrapes bien assis
_ sur les lambeaux de notre démocratie.
Voulons-nous suivre des oiseaux de feu
_ pour qu'ils nous mènent sous d'autres cieux
_ ou piétiner avec ces politicailleurs fugaces
_ qui nous gardent dans toute cette crasse ?

Featured 550900f130d875a76cec032283913664

Gilles Ouimet66 articles

  • 31 597

Né à Mont-Laurier en 1947. Études primaires à cet endroit. Études classiques à Mont-Laurier et Hull entre 1961 et 1968. Diplômé en histoire de l’Université Laval en 1971. Enseignant à la polyvalente de Mont-Laurier entre 1971 et 2005. Directeur d’une troupe de théâtre amateur (Troupe Montserrat) depuis 2000. Écriture pour le théâtre, notamment une pièce à l’occasion du centenaire de Mont-Laurier en 1985 (Les Grands d’ici), une autre à l’occasion du 150e anniversaire du soulèvement des Patriotes (Le demi-Lys...et le Lion) en 1987 (prix du public lors du festival de théâtre amateur de Sherbrooke en 1988 et 2e prix au festival canadien de théâtre d’Halifax la même année). En préparation, une pièce sur Louis Riel (La dernière Nuit de Louis Riel). Membre fondateur de la Société d’histoire et de généalogie des Hautes-Laurentides. Retraité de l’enseignement depuis 2005.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé