Politique et indépendance

Appel à un putsch d'urgence au PQ!

Lorsque l'on est dépourvu de jugement, il n'y a rien à faire...

Pacte électoral - gauche et souverainiste

Chers amis, préparez-vous à un long calvaire: Pauline Marois ne veut rien savoir d'une alliance stratégique, cela veut donc dire qu'elle ouvre toute grande la porte, par sa haute suffisance et absence totale d'humilité, au PLQ de former le gouvernement au Québec dès suites d’une prochaine élection générale. Notre noirceur en sera encore plus sombre et ténébreuse que présentement!
C’est tout simplement pathétique. Moi je vous jure que si Charest est encore reporté au pouvoir après la prochaine élection, je songe le plus sérieusement du monde à l'exil. Ce n'est plus vivable ici!
Je lance un appel à tous les péquistes qui espéraient une telle alliance avec QS et ON à entamer maintenant une révolution de palais, un putsch: il faut sortir Pauline Marois de son poste de chef de votre parti, sans quoi elle nous assure la réélection de Jean Charest.
Rien n'indique une tendance à une élection majoritaire du PQ dans les sondages depuis quelques temps, c'est du coude-à-coude, et cela n'augure rien de bon.
Pauline Marois n'a jamais eu, n'a pas et n'aura jamais le jugement critique nécessaire à un leader d'une nation et un chef politique aspirant à la plus haute fonction de l'État, et elle vient d'en faire, une fois de plus, une preuve d'une très grande éloquence.
Il faut éjecter Pauline Marois de son poste et ça presse: c'est une question d'urgence nationale dont l'orgueil de cette dame de béton la rend incapable d'en juger l'acuité! Agissez pour le bien de notre nation en danger.
Normand Perry.

Squared

Normand Perry126 articles

  • 89 183

On pourrait le décrire comme un grand passionné de communication, de philosophie, de politique, d'histoire, d'astronomie, de sciences, de marketing, de musique classique et d'opéra. Normand Perry mène une vie publique bien remplie, toujours avec des projets plein la tête et des rêves à réaliser.

Après avoir obtenu un premier diplôme universitaire en philosophie au milieu des années ’90, Normand Perry débute sa vie publique comme pamphlétaire, exprimant ses opinions librement, ces dernières étant publiées régulièrement dans les journaux régionaux, les quotidiens et divers sites Web.

Depuis avril 2004, il travaille chez [Soleil communication de marque->http://www.soleilcom.com/], agence de publicité montréalaise, où il est au développement des affaires, en veille stratégique et aux relations publiques.

Depuis juillet 2010, il s’est vu confié un projet radiophonique à [l’antenne de Radio Ville-Marie->http://www.radiovm.com/index.aspx] où il conçoit, réalise, anime et supervise le montage d’une émission portant sur l’orthodoxie chrétienne au Québec : [Voix Orthodoxes->http://www.voixorthodoxes.org/].

Sa plume va le conduire en politique active.

Après s’être fait connaître comme pamphlétaire à partir du début des années 2000 dans sa région du Suroît, il se fait remarquer, et on lui propose la présidence de circonscription au Parti Québecois dans Soulanges au début 2005. Suite à la démission inattendue de Bernard Landry en juin 2005 comme chef de cette formation politique, Normand Perry appuie d’emblée la candidature de Louis Bernard tout en s’opposant farouchement à l’élection d’André Boisclair. Lorsque ce dernier remporte la chefferie du PQ en novembre 2005, Normand Perry démissionne de sa présidence et quitte le PQ sur-le-champ.

A l’automne de la même année il se fait élire au conseil municipal à Les Coteaux dans la circonscription de Soulanges au Québec. Il se voit confier notamment les responsabilités du comité des loisirs, où conçoit et implante un programme de subvention à l’activité sportive pour les jeunes; il occupe la vice-présidence du HLM, il aussi responsable de la sécurité publique et participe activement à la fondation de la Régie inter municipale des Pompiers du Lac-St-François (fusion des services des incendies de Les Coteaux et St-Zotique).

Lors de la création du nouveau parti politique Québec solidaire en février 2006, il en devient membre et participe au congrès de fondation à Montréal. Il se porte candidat aux élections provinciales de mars 2007 pour cette formation politique dans la circonscription de Beauharnois.

Après ces quelques années en politique active, il poursuit son œuvre de réflexion pamphlétaire, notamment sur le [Blogue de Normand Perry->http://normandperry.blogspot.com/] tout comme sur Vigile et bien d’autres médias québécois





Laissez un commentaire



6 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    7 juin 2012

    Si les députés péquistes lisaient autre chose que les journaux anglos,la presse à Pratt et les journaux de droite de Péladeau,s'ils avaient le sens de l'urgence c'est ce qu'ils feraient.
    Un putch,ca presse car les élections viennent vite et,avec la barreuse qu'on a, on va couler très vite et la droite corrompue va jubiler longtemps.

  • Archives de Vigile Répondre

    6 juin 2012

    Bonjour, je viens de faire parvenir ce message qui suit, aux principaux intéressés et à quelques contatcs.
    Comme vous, vous le lirez, je me demande si ce lieu sera même vivable.
    VOICI LE TEXTE
    Et bien, j'aurai essayé.... j'ai écrit à Pauline, à Amir, à Aussant et plein, plein d'autres, (sans réponses bien sûr car tous déconnectés de la base) ,
    j'ai écrit 2 textes qui furent mis en ligne sur VIGILE.NET, textes qui ont fait beaucoup réagir...
    http://www.vigile.net/LETTRE-AU-PARTI-QUEBECOIS-A-QUEBEC
    http://www.vigile.net/LETTRE-AU-PQ-A-QS-ET-A-ON-PRISE
    Mais vous lirez ici, par ce lien que vous trouverez plus bas, que ma demande restera un rêve, une belle intention... Une idée probablement bonne et noble, mais qui ira dans le BAC VERT !
    Il semble que Monsieur Curzi regardait dans la même direction que moi.
    Monsieur Khadir quant à lui, aurait laisser entendre la même chose que Madame Marois, d'après ce que j'ai compris, en lisant des textes et des commentaires,.,,. mais je n'ai pas d'infos officielles......
    Enfin... Je ne sais plus trop bien quoi penser... Ni quoi faire !
    Je commence à regarder ça d'un point de vue plus «psy» et je constate que les Québécois sont beaucoup trop occupés à s'entre-tuer pour être même capable d'entrevoir la possibilité de définir qui sont les véritables ennemis ou quel est le véritable but.
    Dans une telle situation d'urgence, ça prend un bon pilote, et John James Charest nous a bien dit qu'il avait les deux mains sur le volant.
    Faut croire que les autres politiciens croient que c'est vrai. Tant pis pour eux.
    Alors dans de telles circonstances, on est loin d'une lutte...
    Que sera le véhicule qui permettra d'avancer sur la route de la liberté ?? À vous de me le dire.......
    http://www.ledevoir.com/politique/quebec/351694/marois-rejette-l-appel-a-l-unite-des-forces-souverainistes-lance-par-curzi
    Salut,
    Clode Hamelin, compositeur et citoyen du Québec.
    (Mais je commence à penser à déménager et faire une demande de passeport au Liechtenstein)

  • Ouhgo (Hugues) St-Pierre Répondre

    6 juin 2012

    Oui, M. Perry, ça presse! Au moment où elle s'apprête sans doute à courtiser les étudiants en colère, il faut qu'ils connaissent le visage derrière le masque. Elle souffre les sarcasmes du Joker sur son port du carré rouge comme on grimace à prendre un sirop amer, espérant un grand bienfait. Mais dans ses paroles en rapport avec les droits de scolarité, les étudiants, moins bêtes qu'elle croit, ont vu dépasser le jupon: "indexer", ce n'est ni le gel, ni la gratuité, c'est la base de négos de Charest "hausse"!
    Les jeunes veulent que cesse cette "pain in the ass" qu'est le PLQ de Desmarais (Charlevoix/Marois). Ils ne peuvent rater l'exposé de Laure Waridel sur Opinions du Devoir ce matin. Ils comprennent que ce Québec nouveau, il est dans les cartons des gens progressistes depuis longtemps. Ils connaissent aussi les films dénonciateurs de Hugo Latulippe et ils entendent le monde culturel qui n'en peut plus d'être ignoré par nos gouvernements depuis 40 ans. Même les gouv P.Q. Un pays, ils comprendront vite que ça se construit par des gens qui annoncent leurs couleurs sans faux fuyants! Pas PQ mais ON.

  • Marc Bélanger Répondre

    6 juin 2012

    Il n'y a rien à rajouter à part où est Gilles Duceppe ? Qui l'a foutu à la porte,en fait , au seuil de porte du PQ en lui déterrant un présumé scandale dont il s'est très bien défendu ? La grand dame Marois est une dictatrice ,et on l'a bien vu avec sa fameuse manœuvre laquelle quasi obligeait que ses députés votent en faveur du très contesté Colisée de Québec! Ce qui a eu comme résultat catastrophique . la démissions des RARES puristes du PQ favorisant l'option souverainiste. Marois veut jouer seule...un point C'EST TOUT...mais , où est Gilles duceppe ???

  • Archives de Vigile Répondre

    6 juin 2012

    Il faudrait éjecter beaucoup plus que Marois si on veut se donner une chance, un espoir d'unir un jour nos forces. En effet, la madame-en-question a réussi avec acharnement et une hargne inégalée à noyauter le PQ jusqu'à l'os. Depuis, un nombre considérable de militants souffrent du Syndrome de Stockholm. C'est véritable pathétique. En conséquence, il faudra effectuer une purge en profondeur et sans précédent pour débarrasser cette formation politique de tout ce qu'elle peut contenir de crypto-fédéralistes. Mais à mon avis cette opération salutaire est absolument impossible d'ici les prochaines élections. D’ici là le statuquo règnera mais après les élections, je prévois une crise majeur au PQ. Ça va ruer dans les brancards !

  • Serge Jean Répondre

    6 juin 2012

    Un peuple éclaté, subitement motivé à voter MASSIVEMENT peu importe la répartition du vote, n'acceptera plus de se faire voler son pouvoir par un parti malhonnête de crapules qui réussirait à se faufiler avec une mini majorité pour prendre le contrôle.
    Terminé les scénarios de voleurs opportunistes à la Harper, Charest, Marois et tous ceux qui leur ressemblent. Terminé les couteaux sur la gorge, le peuple doit parler et il parlera, car c'est lui l'invité à la noce. Je me souviens.
    Jean