Bilinguisme et frais de scolarité

Le Comité des jeunes du Parti indépendantiste dénonce sans réserve la croisade des jeunes libéraux

01. Actualité - articles et dossiers

BILINGUISME ET FRAIS DE SCOLARITÉ
_ Le Comité des jeunes du Parti indépendantiste dénonce sans réserve la croisade des jeunes libéraux
_ Érik Poulin
_ Président du Comité des jeunes du Parti indépendantiste
Montréal, le 4 août 2008 - Les jeunes libéraux continuent leur croisade. Après avoir convaincu leur parti d’enseigner l’anglais dès la première année du primaire et de dégeler les frais de scolarité, ils proposent un Québec bilingue. Pour être certains de la réussite de leur entreprise, ils veulent s’attaquer directement aux jeunes âgés de 6 à 12 ans. Sans aucun doute, ils représentent la vision de la jeune élite mondialiste et antinationaliste qui serait prête à vendre l’essence même de ce qui fait du Québec un État, soit la langue française. Non seulement les jeunes libéraux veulent renier cet acte salutaire du passé qui nous a donné un État, mais ils s’attaquent à ce qui reste de la Loi 101. Ils ne semblent pas être conscients que sans la langue française, le Québec ne serait qu’une particule insignifiante du Commonwealth. Heureusement rejetée, la proposition de la Commission-jeunesse du Parti libéral a tout de même obtenu un résultat très serré. Mais, sachant que le vote des jeunes libéraux représente 33% de l’ensemble des votes, c’est à donner froid dans le dos.
Aucun respect pour la langue d’État ni pour la majorité des étudiants universitaires québécois qui ne peuvent assumer une hausse draconienne des frais de scolarité qui passeraient de 2000$ à 6000$. Proposer ces changements, c’est rire des Québécois. « Affaiblir le Québec jusqu’à son entière soumission » devrait être leur slogan. Il est grand temps que les indépendantistes s’intéressent de nouveau à la politique, car la politique est en train de s’occuper d’eux et de leur destin.
De plus, les jeunes péquistes se disent surpris du virage radical des jeunes libéraux ! Où étaient-ils donc quand les jeunes libéraux ont proposé et rendu effectif le dégel des frais de scolarité universitaires ? Où étaient-ils quand ils ont proposé l’enseignement de l’anglais dès la première année du primaire ? Il ne s’agit pas d’un changement de cap majeur, les jeunes libéraux ne font que poursuivre sur la même voie. Par ailleurs, pas de réaction claire à propos du projet de rendre les jeunes du primaire bilingues de la part des jeunes péquistes. Rien d’étonnant sachant que Pauline Marois estime nécessaire d’offrir des cours de géographie et d’histoire du Québec en anglais ! Quant au Forum jeunesse du Bloc québécois, c’est le silence radio.
La position du Comité des jeunes du Parti indépendantiste est claire : un gel pur et simple des frais de scolarité pour encourager les jeunes québécois à poursuivre leurs études. Lorsque nous serons indépendants et que nous cesserons donc d’envoyer 50 milliards de dollars par année à Ottawa, nous serons en mesure d’offrir fièrement la gratuité scolaire comme c’est le cas en Norvège, en Suède et en Allemagne. Considérant le fait que plus de 200 millions de personnes parlent le français dans le monde et que le Québec est le berceau de l’Amérique française, le CJPI estime que seul le français devrait être enseigné au primaire. Avec la connaissance limitée que les jeunes Québécois ont de la langue française à leur sortie du secondaire, c’est plutôt des heures de cours de français qui devraient être rajoutées au programme. L’enseignement de la langue française n’est plus ce qu’il était et le Québec s’en verra de plus en plus affaibli si le tir n’est pas rapidement corrigé.
[Réponse de Pierre-Yves Tibault Militant, CNJPQ->14615]

Featured bba40099e447f225feb540be740359aa

Érik Poulin23 articles

  • 12 860

Président du Comité des jeunes du Parti indépendantiste - - Directeur national des régions - Il est membre fondateur du Parti indépendantiste et du Comité des jeunes du Parti indépendantiste. Il est membre du Comité exécutif du P.I. depuis février 2008.





Laissez un commentaire



3 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    7 août 2008

    J'ai publié une réponse à ce texte dans la Tribune libre de Vigile.net à titre de militant du Conseil National des Jeunes du Parti Québécois (CNJPQ).
    P.T.

  • Archives de Vigile Répondre

    4 août 2008

    Merci Érik Poulin pour ce texte qui nous éclaire sur les orientations qu'entend prendre notre parti. Vigile est ouvert aux opinions des indépendantistes et il serait souhaitable d'y lire plus souvent les opinions de Richard Gervais, Daniel Sénéchal et Colette Provost, tous des dirigeants du PI (j'en oublie!)à l'instar d'Éric Tremblay.
    Quant à Pauline Marois, Pierre Curzi, Jean-Claude St-André, Gilles Duceppe, Françoise David, Amir Kadir et autres, libre à eux de pratiquer ce qu'ils prêchent. Il suffirait d'écrire des tribunes libres à Vigile, avec la certitude d'être publié, ce qui rendrait Vigile plus pertinent et réduirait son caractère "un peu confidentiel". Je serais favorable à ce que Pauline Marois tienne une chronique quotidienne sur Vigile, comme René Lévesque le fit jadis au Journal de Montréal. Et pourqoi pas ? Il ne manquerait plus que l'alternance de Françoise et d'Amir, et l'alternance de Éric et de Richard Gervais pour simplement damer le pion à Gesca. Nous en sommes là. La pertinence de Vigile l'emporterait haut la main sur l'unilatéralisme - l'idéologie du Hummer - propre à Gesca.
    La progression du lectorat de Vigile est indispensable pour faire mentir Gesca.
    Merci à Bernard Desgagnés et à celui du "Hummer" pour leur idée.
    Gilles Verrier

  • Archives de Vigile Répondre

    4 août 2008

    Enfin une réaction clair ,rapide et précise.Avec maintenant un comité des jeunes du P.I.ce parti prend définitivement de la crédibilité.Le ton employé pour dénoncer les terrible ambition des jeunes Libéraux est ferme mais juste .Franchement BRAVO M Poulin .Je suis indépendantiste depuis 15 ans maintenant et ,pour une fois ,un discours politique me rejoint pleinement .
    merci
    Franky Mass
    conseiller informatique Apple
    27 ans