Keystone XL : pomme de discorde entre le Canada et USA

International

TransCanada n'est pas sortie du bois, et l'autorisation accordée ne constitue en rien une garantie de la réalisation du projet

Keystone XL: le Nebraska impose un nouveau tracé à TransCanada



Victoire en demi-teinte pour TransCanada. L’État du Nebraska a donné lundi le feu vert pour la construction d’un tronçon crucial du pipeline Keystone XL, ce qui lève en théorie le dernier obstacle réglementaire. Le gouvernement Trudeau a d’ailleurs salué cette décision.

Canada

Pour TransCanada, le plus dur reste à faire

Feu vert à Keystone XL: Ottawa salue la décision du Nebraska



Le gouvernement Trudeau salue la décision des autorités du Nebraska d'approuver la construction de l'oléoduc Keystone XL, un projet controversé de la société canadienne TransCanada qui doit permettre d'acheminer le pétrole issu des sables bitumineux de l'Alberta jusqu'aux raffineries de la côte sud des États-Unis.

Québec

L'opposition prend de l'ampleur

Manifestation anti-Keystone XL: «Ce pipeline ne bénéficie ni aux gens du Nebraska ni aux Américains !»



Depuis l’arrivée de Donald Trump au pouvoir, la construction de l’oléoduc est à nouveau à l’ordre du jour. Sur place, les citoyens refusent de voir leurs terres préemptées et craignent les risques environnementaux d’un tel chantier.

Québec

La construction du pipe-line n'est pas assurée pour autant

Le gouvernement Trump approuve le projet de pipeline Keystone XL



Après des années de controverses, TransCanada a finalement reçu vendredi matin le permis présidentiel pour la construction du pipeline Keystone XL, qui facilitera l’exportation du pétrole des sables bitumineux. Le gouvernement Trudeau a d’ailleurs salué le feu vert donné à ce troisième projet de pipeline d’exportation approuvé depuis l’arrivée au pouvoir des libéraux.

Québec

Une promesse que Trump pourrait avoir de la difficulté à tenir face aux producteurs américains

TransCanada est toujours intéressé à construire l'oléoduc Keystone XL



TransCanada affirme être toujours pleinement engagée envers la construction de son controversé pipeline Keystone XL, que le président américain Barack Obama a rejeté l'an dernier.

Québec

Une manoeuvre destinée à entretenir l'espoir d'un règlement avantageux

Rejet du projet Keystone: TransCanada veut 15 milliards $ de dommages-intérêts



Frustrée par le refus de l’administration du président américain Barack Obama d’accorder un permis pour la construction de son oléoduc Keystone XL aux États-Unis, la compagnie TransCanada a annoncé mercredi qu’elle déposerait une réclamation de 15 milliards $ US en dommages et intérêts en vertu de l’Accord de libre-échange nord-américain.

Québec

Les États-Unis se donnent une image de " Joyeux géant vert " sur le dos du Canada en prévision du sommet de Paris

PIPELINE KEYSTONE XL

Obama bloque la route aux sables bitumineux



Le rejet du projet d’oléoduc Keystone XL annoncé vendredi par le président américain, Barack Obama, marque un tournant dans une saga qui dure depuis sept ans et force pour l’instant le Canada à trouver d’autres moyens pour exporter son pétrole.

Québec

Une nouvelle majeure reléguée en page 5 du cahier Affaires de La Presse. Pourquoi ? Parce qu'elle ne fait pas l'affaire de l'Empire Desmarais ?

Obama rejette le projet Keystone XL



Après des années de tergiversations, le président américain Barack Obama a rejeté vendredi le projet controversé d'oléoduc Keystone XL, mettant en avant le rôle central des États-Unis dans la lutte contre le changement climatique.

PKP et le PQ devraient reprendre les arguments d'Obama pour rejeter le projet Keystone pour s'opposer au pipeline Énergie Est

Obama administration rejects Keystone XL pipeline



Québec

Le Canada va se retrouver complètement isolé et pointé du doigt à la Conférence de Paris sur les enjeux climatiques

Projet Keystone: Obama sonne le glas, Trudeau accepte le revers



Le premier ministre Justin Trudeau a dit respecter la décision de l’administration Obama qui a rejeté vendredi le projet de pipeline Keystone XL.

Québec

Mauvaise nouvelle pour Trans-Canada qui souhaitait voir son dossier tranché par la prochaine administration

Oléoduc Keystone XL: les États-Unis poursuivront leur étude malgré la demande de TransCanada



Les États-Unis poursuivront leur étude du projet d’oléoduc controversé transfrontalier avec le Canada, Keystone XL, en dépit de la demande lundi de la société TransCanada de suspendre le dossier qui traîne depuis des années, a indiqué mardi le département d’État.

Québec

Reculer maintenant pour mieux sauter plus tard

Or noir à vendre

Keystone XL : TransCanada demande une suspension temporaire



L'entreprise TransCanada a envoyé une lettre au secrétaire d'État américain, John Kerry, lui demandant de suspendre sa demande d'autorisation pour son projet de pipeline Keystone XL.

Québec

Obama envoie ch... le Canada

Keystone XL: Obama oppose son veto



Le président Barack Obama a imposé son veto sur un projet de loi approuvant la construction de l'oléoduc Keystone XL, mardi.

Québec

L'opposition aux sables bitumineux devient viscérale

ÉTATS-UNIS

Le FBI interpelle des opposants aux sables bitumineux



Des visiteurs inattendus tentent d’entrer en contact avec des militants contre le pétrole aux États-Unis — ils cognent à leur porte, les appellent, leur envoient des messages texte et contactent des membres de leur famille. Ces visiteurs sont des agents du FBI, la police fédérale américaine.

Québec

Aux cours actuels du pétrole, le pipeline Keystone XL n'est pas économiquement viable

Is Keystone Still Viable Amid Low Oil Prices?



La logique derrière le projet Keystone XL était d'intégrer la productions de pétrole des sables bitumineux albertains au réseau américain schiste du Canada et des États-Unis, quant reste-il lorsque cette production n'est plus rentable?

Québec

Oh que ça fait mal !

Keystone XL : un fiasco signé Harper



Pour leur premier affrontement avec la Maison-Blanche, les républicains, maintenant majoritaires au Sénat et à la Chambre des représentants, ont choisi d'appuyer le projet de pipeline Keystone XL, ce qui forcera le président Obama à bloquer leur initiative en apposant son veto.

Québec

L'ingratitude d'Obama pour les bons services de Harper

Keystone XL: Obama défiera le congrès



Au moment même où les républicains officialisaient leur mainmise sur le Congrès américain, la Maison-Blanche a assombri leurs célébrations, mardi, en annonçant l'intention du président d'opposer son veto à un projet de loi autorisant la construction de l'oléoduc Keystone XL.

Québec

Sa servilité envers les intérêts américains n'a rien rapporté à Harper

OLÉODUC KEYSTONE XL

Obama gagnera-t-il la bataille?



Dès la rentrée parlementaire, mardi, les républicains seront les nouveaux maîtres du Congrès américain, d’où ils opposeront une forte résistance au président Barack Obama. Ce dernier ne donne pourtant aucun signe qu’il veut baisser les bras. Tout porte à croire qu’il imposera son veto présidentiel, une action qui bloquera définitivement la construction de l’oléoduc Keystone XL entre le Canada et les États-Unis, véritable cheval de bataille du camp républicain.

Québec

Les Sioux du Dakota sur le sentier de la guerre

Passing Keystone pipeline ‘an act of war,’ Sioux tribe president tells RT (VIDEO)



Un représentant des Sioux du Dakota du Sud a affirmé que l'approbation du projet Keystone XL par le congrès américain représenterais un acte de guerre contre son peuple.

Québec

Obama se tamponne le coquillard de vos opinions, M. Pratte

Obama a tort



À l'issue du sommet du G20, qui avait lieu en fin de semaine en Australie, le président Barack Obama a laissé entendre qu'il s'apprête à rejeter le projet d'oléoduc Keystone XL. Comme il l'avait fait vendredi en Birmanie, M. Obama a semblé préparer le terrain à un refus en mettant de l'avant deux arguments. Ni l'un ni l'autre ne tient la route.

Québec

Obama risque de devenir persona non grata au Canada anglais s'il met son veto

ÉTATS-UNIS

La Chambre autorise à nouveau l’oléoduc Keystone XL, défiant Obama



La Chambre des représentants américaine a voté vendredi pour autoriser l’oléoduc controversé Keystone XL, ardemment soutenu par le Canada, mais Barack Obama a laissé entendre qu’il pourrait opposer son veto si la mesure était finalement adoptée par le Sénat.

Québec

Les oeillères de Harper

SABLES BITUMINEUX

Science et propagande



Si le gouvernement Obama donne son aval à la construction du pipeline Keystone XL, les émissions de gaz à effet de serre pourraient augmenter quatre fois plus que ce qui était prévu par le Secrétariat d’État américain, affirment des chercheurs de l’Institut de Stockholm pour l’environnement. Qui dit vrai ?

Québec

Obama se traîne les pieds

Keystone XL pourrait entraîner quatre fois plus de GES que prévu

Une nouvelle étude tient compte de la possible baisse du prix du pétrole


Le projet controversé d’oléoduc Keystone XL entre le Canada et les États-Unis pourrait aboutir à des émissions de gaz à effet de serre (GES) bien plus élevées que prévu officiellement, en dopant la demande de produits pétroliers, avertit une étude publiée dimanche.

Québec

Un projet stratégique de première importance pour le gouvernement Harper devient un ballon politique aux États-Unis

#NoKXL: Thousands march in D.C. against Keystone pipeline



Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblés à Washington pour une marche contre le projet Keystone XL. Une initiative du groupe « Cowboy and Indian Alliance », l’événement d'une durée de six jours vise à pousser le président Obama à refuser toute participation.

Québec

{{Quand Harper et l'Alberta finiront-ils par comprendre que les Américains ne veulent rien savoir de leur saloperie de pétrole bitumineux ?}}

Une semaine de mobilisation contre Keystone XL à Washington



Des chevaux trottant dans les rues de Washington. Des tipis et des convois de colonisateurs installés dans le parc du National Mall.

Québec

{{La trahison américaine}}

Why TransCanada won’t back down on Keystone XL now



La corporation TransCanada continue son combat avec l'administration Obama après le refus du président de se prononcer fermement sur la question.

Québec

{{Obama administre une gifle en pleine face au Canada}}

Charles Krauthammer: Feckless Obama gives Canada the back of his hand



L'opinion public en chute libre chez notre voisin du sud alors que le gouvernement canadien presse l'administration Obama afin d'obtenir le feux vert sur le projet Keystone XL.

Québec

Harper n'a décidément pas de chance. Gott ist nicht mit uns !

Desmond Tutu appelle les États-Unis à ne pas construire l'oléoduc Keystone



L'archevêque sud-africain Desmond Tutu, icône de la paix, a demandé vendredi aux États-Unis de ne pas construire l'oléoduc géant Keystone, affirmant que cette «bombe au carbone» condamnerait la capacité des États-Unis à s'ériger en leader dans la lutte contre le changement climatique.

Québec

Les Américains multiplient les embûches devant Keystone

OIL

Court invalidates state's Keystone pipeline approval



Une cour du Nebraska a invalidé la décision du gouverneur de l'État consistant à autoriser le passage du pipeline Keystone XL.

Québec

Le feu vert? Pas si vite M. Harper

JEFFREY SIMPSON

Keystone a green light? Not so fast



Les médias cette semaine on clamé haut et fort que le feu vert était donné au projet Keystone XL par le Département d'États américain. Les choses ne sont pas si simples.