Si ce n’était qu’un voyage de noces

le voyage de noces est détourné de sa fin naturelle pour devenir un instrument de propagande politique

Visite royale au Québec - juillet 2011 - William et Catherine



Si le voyage du prince William et de Catherine Middleton au Québec n’était qu’un voyage de noces, il n’y aurait aucun problème. Nous sommes assez intelligents pour le comprendre.

Sauf que le voyage de noces est détourné de sa fin naturelle pour devenir un instrument de propagande politique.

Toute propagande politique du pouvoir pour le pouvoir et pour l’argent a deux objectifs principaux:

1. Réduire le discernement et le jugement critique des gens, et,

2. Montrer qui mène et qui est le plus fort.


Ce que je vois venir, à tort ou à raison, dans la visite de William à Québec, c’est le contenu du discours qu’il devra lire devant tous les Québécois.

Un discours politique est prolixe. Il ne se soucie guère des nuances et mêle les genres de manière à réduire la réalité au niveau de représentations simplistes.

Je crains que William ne vienne dire que Samuel de Champlain est le premier gouverneur général du Canada. Simpliste, sans nuance et adressé à nous qu’on prend pour des imbéciles.

Ce petit discours, je soupçonne le gouverneur général actuel du Canada d’en être l’auteur.

En un premier temps, j’ai réagi par une lettre envoyée directement au prince William pour lui dire que ce n’est pas aussi simple. L’histoire, notre histoire et celle des autres, est beaucoup plus
complexe et nuancée que la propagande, qui réduit la réalité au blanc et au noir et qui travaille à répandre le manque de discernement et de jugement qui rend les peuples vulnérables et faciles
à dominer et manipuler.

Je ne crois pas que cette lettre, rédigée en français, ne sera ni traduite ni montrée à William afin qu’il exerce son jugement critique comme nous devons le faire nous-mêmes.

Sous prétexte d’un voyage de noces, la visite de William et de Kate n’est qu’une propagande qui prépare des changements importants dans la structure politique de l’Angleterre, du
Canada et du Commonwealth, sans que l’Establishment en soit affecté, cela va de soi. Au fond, c’est toujours l’Oligarchie qui mène. Et l’Oligarchie a intérêt à ce que rien ne change.

Telle qu’elle, la monarchie est là pour rester. Elle tient le pouvoir en place et a rapporté beaucoup de prestige et d’argent. Ainsi le veut l’Oligarchie.

Puisque l’adversaire cherche à nous manipuler par le manque de discernement qu’il veut nous inculquer, c’est à nous de prouver que nous voyons clair. Mais comment? Nous avons assez
génie et de sens de l’humour pour trouver, non pas une, mais beaucoup de solutions.

Il y a du travail à faire.

JRMS






Featured 751d93ca198caacf4590a022022f5bc8

René Marcel Sauvé217 articles

  • 250 449

J. René Marcel Sauvé, géographe spécialisé en géopolitique et en polémologie, a fait ses études de base à l’institut de géographie de l’Université de Montréal. En même temps, il entreprit dans l’armée canadienne une carrière de 28 ans qui le conduisit en Europe, en Afrique occidentale et au Moyen-Orient. Poursuivant études et carrière, il s’inscrivit au département d’histoire de l’Université de Londres et fit des études au Collège Métropolitain de Saint-Albans. Il fréquenta aussi l’Université de Vienne et le Geschwitzer Scholl Institut Für Politische Wissenschaft à Munich. Il est l'auteur de [{Géopolitique et avenir du Québec et Québec, carrefour des empires}->http://www.quebeclibre.net/spip.php?article248].





Laissez un commentaire



5 commentaires

  • Laurent Desbois Répondre

    3 juin 2011

    Bien que monsieur Khadir dise ne pas être capitaliste, son objection à la visite du 3 juillet du prince William et de son épouse, Kate, à Québec, semble se limiter à une question de piastre!!!
    Pour moi, c’est vrai que je suis souverainiste, mais c’est autre chose et je vous laisse quelques jalon de notre histoire nationale pour votre réflexion!!!
    Neuf oppressions au Canada, dont certains sont reconnus comme génocides, en deux siècles d’histoire commune!!!
    Ottawa et la couronne ont toujours été en guerre contre la nation Québécoise!
    1. En 1970, lors de la crise (sic) d’octobre;
    2. En 1900-1920, lors de l’élimination des droits des francophones en Ontario, au Manitoba, au Nouveau-Brunswick, etc.…
    3. Entre 1870 et 1930, l’exil de millions de Québécois aux États-Unis (13 millions en 1980);
    4. En 1885, lors du massacre des Métis et la pendaison de Louis Riel;
    5. En 1837-38, lors des patriotes;
    6. En 1800, lors de l’occupation militaire;
    7. En 1759, suite à la prise de Québec;
    8. En 1755-1763, lors de la déportation des Acadiens.
    9. la crise de la conscription en 1917 et 1944, 1er avril 1918 à Québec où l’armée canadienne a ouvert le feu sur ses propres citoyens et tuée quatre personnes dans la foule et fait plus de 70 blessés.

    Québec 475 ans en 15 minutes
    http://www.dailymotion.com/video/xgm8li_quebec-475-ans-en-15-minutes_news
    Sans parler du génocide systématique des amérindiens et des métis de l’Ouest Canadien et des Beothuks, qui étaient des habitants indigènes de l'île de Terre-Neuve avant le contact européen aux 15ème et 16ème siècles; ils sont maintenant éteints.
    Voir Assiniwi, Bernard, "La saga des Béothuks". Babel, LEMÉAC, 1996. ISBN 2-7609-2018-6
    http://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A9othuks
    Les Béothuks ont toujours senti l'arrogance des Anglais, qui les déconsidéraient à cause de la soi-disant supériorité du christianisme. Au nom de la foi, on a donc violé leurs femmes, volé le fruit de leurs pêches et de leurs chasses pour les buter finalement comme des rats.
    http://www.litterature-quebecoise.com/oeuvres/lasagadesbeothuks.html
    Et que dire du génocide de mes ancêtress Acadiens!!!!
    « Après que douze mille d’entre eux eussent été brutalement déportés par le pouvoir colonial britannique. Séparation des familles, incendie des maisons, des fermes et des églises, exil forcé vers les États-Unis et ailleurs, et hélas, mort de près la moitié d’entre eux. »
    Tout un dérangement !!!!!
    Bernard Landry appelle cela un « crime contre l’humanité ».
    Moi, j’appelle cela un génocide !!!
    Ce cher prince William dont le grand-père a proclamé le génocide de mes ancêtres acadiens!!!
    Laurent Desbois
    D’origines acadiennes et métisses,
    ex-franco-Ontarien,
    fier Québécois depuis quarante ans,
    et canadian… par la force des choses et temporairement …. sur papiers seulement!

  • Archives de Vigile Répondre

    2 juin 2011


    Le but de l'exercice est de nous montrer que nous ne
    sommes pas les plus forts. des "non-existants" comme
    j'ai eu l'occasion d'entendre à multes reprises pendant
    mes 28 années de service comme officier de l'armée, y
    compris à la Citadelle de Québec. L'étude de Machiavel
    m'a cependant appris à rester de glace en toute
    circonstance, ne jamais montrer sa colère. Comme
    l'affirmait le machiavélique Richelieu, c'est la
    meilleure manière de préparer sa revanche.
    JRMS

  • Archives de Vigile Répondre

    2 juin 2011

    Bonjour M.Sauvé
    Pour nous faire avaler la pilule, on nous dit qu'ailleurs dans le monde, des pays comme la Belgique, Monaco, l'Espagne, ect... ont encore un système monarchique. Même l'abominable Jean Chrétien s'est permis de dire qu'on saluerait bien le descendant de Louis X1V s'il avait la grâce de nous rendre visite. Cherchez l'erreur!
    L'Angleterre nous a conquis, assimiller, angliciser et voudrait en plus nous provoquer sur la Grande Allée comme des Tibétains devant les militaires chinois.

  • Archives de Vigile Répondre

    2 juin 2011

    Depuis l'annonce du voyage de couple de clowns royalistes à Québec, le jour même de la Fête de Québec, j'attendais la réaction des Vigiliens. Trois jours que ça aura pris...
    On dit qu'ils vont séjourner à la Citadelle. J'aimerais bien avoir l'opinion des gars du 22e, qui ont combattu les nazis lors de la derniere guerre mondiale, ce qu'ils pensent de cette photo...royale?
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/people/20050113.OBS6099/le-prince-harry-photographieen-costume-nazi.html

  • Archives de Vigile Répondre

    2 juin 2011

    Voir clair.
    C'est une exigence et la seule voie possible au succès des futures initiatives qui seront entreprises.
    Et savoir si nous avons tous les éléments recueillis dans un problème se résume par l'effort investi puis l'humilité d'accepter ce que nous voyons. Si tout a été fait, nous savons.
    Le plus gros défi dans ce travail, outre les connaissances nécessaires, consiste d'apprendre à travailler ensemble.
    Ce n'est toujours pas acquis.