Comment renflouer les caisses de l'État

Pouvoir faire des dons à l'État pour les pauvres, les assistés sociaux et autres causes

en échange de déductions d'impôts

Ab960eaa1779d25f0345bb47a1b9f270

Tribune libre

Le gouvernement invoque toujours le manque d'argent pour ne pas réaliser tous les projets de société qu'il voudrait mener à bien.

Une solution consisterait à permettre aux citoyens et aux corporations de faire des dons en argent à l'État afin qu'il s'en serve pour répondre à certains besoins précis.


Il existe déjà certains programmes du genre.


Journées de la recherche du CHU de Québec-Université Laval – Centre de  recherche

Ainsi, en ajoutant la possibilité de faire son propre choix, les gens donateurs pourraient déterminer eux-mêmes à qui ils désirent l'accorder, comme par exemple l'aide aux démunis, l'assistance sociale, les logements sociaux, l'itinérance, les femmes maltraitées, les dépendances, le jeu compulsif, la culture, les musées, la protection du patrimoine bâti, la recherche scientifique et médicale, les soins aux malades, les aînés et les rpa, l'environnement, les infrastructures.




Le citoyen qui effectue un don pourrait cocher sur la liste du formulaire à quel ministère ou cause il veut que son argent soit attribué.

En échange, il recevrait un reçu d'impôts comme en donnent toutes sortes d'organismes de charité autorisés, ce qui lui permettrait de déduire la somme de ses revenus annuels et de payer moins d'impôts. Les corporations pourraient faire de même et effectuer des dons encore plus substantiels.


Achetons québécois - Lancement d'une nouvelle campagne du gouvernement pour  inviter les Québécois à consommer local et à effectuer leurs achats de Noël  dès maintenant - CQCD

Au lieu qu'un citoyen donne à un organisme indépendant ou un autre, il ferait son don à l'État qui s'engagerait à transmettre la somme au ministère concerné, pour la cause qui lui tient à coeur.


Programme d'aide aux RPA: des centaines de dollars d'augmentation de loyer  pour des aînés | JDM

Pour rendre la chose encore plus attrayante, on pourrait accorder certains avantages comme on le fait pour le gain en capital qui est imposable à 50%. Ainsi, un don de 1 000 $ pourrait donner droit à une déduction d'impôt de 1 500 $.


Des travaux forceront la fermeture du pont de Québec trois nuits de suite |  JDQ

De cette manière, des centaines de millions de dollars pourraient être amassés chaque année et redistribués en accord avec les choix personnels des citoyens. Tout le monde y gagnera.


Maisons membres - Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence  conjugale


À lire: Comment faire économiser au gouvernement 1 milliard de dollars par année


Autre forme d'économie de fonds publics: Dégraisser la taille de l’État de 10% pour combler la pénurie de main-d’œuvre


74 e anniversaire du drapeau du Québec


Note: cliquez sur les termes surlignés en bleu pour approfondir davantage votre réflexion sur le sujet


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie842 articles

  • 1 454 444

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance vertueuse, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le bon peuple.

Plus de 840 articles publiés en ligne ont été lus un million 450 000 fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période dépassant 15 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé