Plaisir dans Lenoir

Billet de Caroline


Si elle chante depuis l’âge de 2 ans

ce n’est que tout récemment

que Geneviève Lenoir en a compris la raison :

« La chanson fait partie intégrante de moi.

J’avais ce talent qui n’est pas donné à tout le monde.

Je n’avais pas le droit de ne pas chanter.

Je sais maintenant que le chant

exprime tout mon être.

C’est la meilleure façon de dire l’indicible. »
« J’ai fait 15 ans de piano,

j’ai étudié le violon, le violoncelle,

la flûte, la clarinette

mais mon instrument

c’est ma voix. »
« Avec l’opéra et la mélodie classique

on touche à de la grande poésie.

On la nuance.

C’est ce qui satisfait mon côté intellectuel. »
Après des études en interprétation classique

à l'Université de Montréal

Geneviève enseigne le chant

et fonde une école qui porte son nom.
L’école de chant Geneviève Lenoir

offre, du 9 au 20 juillet 2007,

un camp de jour

destiné aux enfants de 8 à 14 ans

« qui aiment chanter ».

Des ateliers y seront donnés par Geneviève

et par sa mère, la comédienne, Céline Lenoir.
Parallèlement à ses études et à son enseignement,

à l’invitation de son père, l’écrivain René Boulanger,

Geneviève Lenoir participe à des spectacles-bénéfices,

dont ceux pour le comité du 15 février,

lors desquels elle interprète des chansons québécoises.

« Les gens ont commencé à m’aimer, à m’apprécier.

Ça a fait boule de neige.

J’ai découvert de mon côté que j’adorais ça.

C’est aussi ma façon de militer. »
Geneviève Lenoir

envisage maintenant la production d’un disque

LE PLUS BEAU VOYAGE

comprenant des chansons de

Richard Desjardins, Clémence Desrochers,

Claude Léveillé, Pierre Sarrazin et Gaston Miron,

Marc Gélinas et Gilles Richer, Robert Charlebois,

Richard Séguin, de même que « L’Appel »

écrite par elle.
Afin d’amortir les coûts

liés à l’entreprise

les Éditions du Québécois

proposent aux « amoureux de la musique québécoise »

d’acheter le disque, au prix de $18, en pré-vente.

Les profits seront versés au journal Le Québécois.
« Je ne fais pas ce disque-là en pensant à ma carrière.

Je le fais pour faire plaisir à mon père et

pour la cause.

J’ai envie de faire des choses rassembleuses, le fun.

Pas des discours plates.

Je veux pouvoir rejoindre le monde par la chanson,

avec mon point de vue féminin.

Les filles parlent peu.

Elles peuvent s’impliquer à leur façon

qui n’est pas la manière des gars.

Il faut prendre notre place ! »

À chacune de trouver sa voix…
ÉCOLE DE CHANT

GENEVIÈVE LENOIR

7744, Saint-Dominique

Montréal (Québec)

H2R 1X7

(514) 274-1013
LES ÉDITIONS DU QUÉBÉCOIS

2572, rue Desandrouins

Québec, Québec

G1V 1B3

(418) 661-0305.
René Boulanger

chargé de projet

Les Éditions du Québécois

(819) 268-4037

fontarabie@yahoo.ca

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 236 552

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé