Les bouffons de la Reine

Billet de Caroline

L’organisation des célébrations

du 400e anniversaire

de la fondation de Québec

apparaît de plus en plus

comme une opération de racolage touristique.
Pour la mairesse « bouchée »

«Si on veut faire parler de nous dans le monde,

on doit attirer des gens d’envergure

comme la reine et le pape. »
« C’est vraiment dommage, s’attriste-t-elle.

On continue de cultiver

de vieilles querelles inutilement. »
Afin de permettre aux Anglais

de reconquérir en douceur

Québec

le comité des fêtes s’est employé

à minimiser la présence de la France,

allant jusqu’à refuser des cadeaux

qu’elle comptait faire à la ville,

et en acceptant, au prix de viles concessions,

l’argent d’Ottawa.
Les Québécois

s’inclineront bien bas,

selon leur habitude,

pour accueillir en grandes pompes

ceux qui les ont vaincus.
Voilà le moyen

conçu par la mairesse et le comité du 400e

pour « faire parler de nous »

dans le monde…

Featured df5b7351bef44f5ef9d14600f6d8203f

Caroline Moreno476 articles

  • 236 809

Château de banlieue

Mieux vaut en rire que d'en pleurer !


Chapitre 1
http://www.tagtele.com/videos/voir/73927/

Chapitre 2
http://www.tagtele.com/videos/voir/73949/

Chapitre 3
http://www.tagtele.com/videos/voir/73967/1/





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé