Le député d’Argenteuil, Yves St-Denis, se retire du caucus libéral

1d72d9c1ca1fd74fb21a5d5367bfe11b

Des photos osées mettent à mal un député libéral

Le député libéral d’Argenteuil Yves St-Denis, dans l’embarras pour avoir envoyé une photo sexuellement explicite à une employée du Parti libéral du Québec (PLQ), s’est retiré mardi matin du caucus libéral.


C’est la présidente du caucus de l’aile parlementaire libérale, Filomena Rotiroti, qui en a fait l’annonce par voie de communiqué. « Le député Yves St-Denis lui a signifié qu’il se retire du caucus libéral compte tenu des informations diffusées dans les médias ce matin. Le député d’Argenteuil siégera comme député indépendant à compter de ce jour », est-il écrit dans la déclaration qui a été transmise aux médias.


Une employée du PLQ a raconté à Cogeco qu’Yves St-Denis lui aurait envoyé une photo montrant une femme agenouillée devant un homme en marge d’une réunion téléphonique, en 2014. Elle a dit ne pas être certaine que l’homme sur la photo est bel et bien le député. « En fait, on ne voit pas son visage », a-t-elle affirmé. « Il est assis et moi, je voyais quelqu’un qui est comme à genoux, penché. La personne porte une petite camisole et une petite culotte délicate. »


Le député libéral s’est défendu en déclarant à Cogeco qu’il s’agissait d’une photo prise sur sa télévision. « Il y avait un film porno et j’ai simplement pris une photo avec mon téléphone », a-t-il déclaré. « On est à l’ère ou tout le monde s’échange des photos de toutes sortes. Je ne suis pas différent des autres », a-t-il ajouté, en précisant que son interlocutrice était, à son avis, consentante.


> La suite sur Le Devoir.