PROCÈS DE GILLES CLOUTIER

La Commission épargnée en échange d’informations

9c31c141b0b5c061f1a92bc429b6bfb2

Récupération «in extremis»

Nouveau revirement au procès pour fraude dans Boisbriand. La défense a retiré de ses requêtes toutes les allégations préjudiciables à la procureure en chef de la commission Charbonneau, Sonia LeBel, en échange de la communication de renseignements additionnels sur les parjures du témoin-vedette Gilles Cloutier.

L’organisateur d’élections clés en main, principal témoin de la Couronne dans le procès pour fraude de Rosaire Fontaine, Robert Poirier et France Michaud, reviendra finalement pour son contre-interrogatoire lundi.

M. Cloutier a été mis en arrestation, le 2 septembre dernier, pour une quinzaine de parjures. Sa comparution a été reportée.

Dans deux requêtes fracassantes, la défense alléguait que Me LeBel et deux enquêteurs de la commission (Éric Roy et Stéphan Cloutier) avaient été impliqués de près « dans la gestion [des] affirmations mensongères » de M. Cloutier.

Crédibilité ébranlée

Dans un premier temps, les procureurs de la commission Charbonneau ont fait valoir que ces affirmations étaient fausses, mal fondées ou citées hors contexte. Me LeBel était présente, mercredi, au palais de justice de Saint-Jérôme, et elle était prête à témoigner pour rétablir son intégrité.

Me LeBel et l’enquêteur Roy ont finalement produit des déclarations assermentées, permettant de clore cet épisode houleux. En échange de ces informations supplémentaires, la défense a biffé de ses requêtes tout ce qui a trait aux interventions de Sonia LeBel auprès de Gilles Cloutier.

La crédibilité de Gilles Cloutier reste à son plus bas. Le juge Normand Bonin a cependant annoncé ses couleurs : le procès se poursuivra en dépit des errements de M. Cloutier. Le juge a fermé la porte à la présentation d’une requête en abus de procédures de la défense, au grand dam des avocats. « Je ne permettrai pas les parties de pêche, a-t-il dit. Venir plaider l’abus de procédures à ce stade-ci, ce serait étonnant. »


Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé